L'outrage fait à Sarah Ikker de Yasmina Khadra

L'outrage fait à Sarah Ikker de Yasmina Khadra

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Pascale Ew., le 9 octobre 2019 (Inscrite le 8 septembre 2006, 55 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (14 369ème position).
Visites : 2 470 

Roman policier marocain

Le lieutenant de police Driss Ikker est devenu fou lorsqu’il a appris que sa femme Sarah s’était fait violer. Il l’a découverte un soir où il est revenu plus tôt que prévu ligotée sur son lit, puis s’est fait assommer. Il n’arrive pas à se remettre de cet outrage et mène son enquête solo malgré l’interdiction énoncée par son supérieur Rachid Baaz.
La mésentente règne à son boulot aussi bien que dans son couple. Driss, issu d’une classe modeste, ne doit son poste qu’à son beau-père qui a le bras très long. Avec ses collègues règnent la jalousie, la corruption, des rapports de force dus aux appuis de l’un ou de l’autre. Quant à sa femme, Driss ne supporte plus de la voir.
Driss déroule petit-à-petit le fil de son enquête.
Ce roman policier, auquel l’auteur ne nous a pas habitués, est sympathique, mais sans plus. Grâce à cette histoire, Yasmina Khadra dénonce la corruption de la police et du système marocain ; il dévoile les magouilles, trafics d’influence, abus de pouvoir régnant dans toutes les relations professionnelles, commerciales, qui rejaillissent également sur les relations privées. L’auteur démontre également, si c’était encore nécessaire, l’importance de l’honneur dans la culture arabe.
Malheureusement, l’histoire est à suivre…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'outrage fait à Sarah Ikker
    de Khadra, Yasmina
    Julliard
    ISBN : 9782260053217 ; EUR 19,00 ; 02/05/2019 ; 288 p. ; Broché
  • L'outrage fait à Sarah Ikker [Texte imprimé] Yasmina Khadra
    de Khadra, Yasmina
    Pocket / Presses pocket (Paris)
    ISBN : 9782266306942 ; 7,10 € ; 24/08/2020 ; 240 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un polar pas parfait mais un très beau témoignage de l'état sociétal du Maroc

7 étoiles

Critique de Mimi62 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 69 ans) - 17 juin 2022

Si dès les premières lignes on se trouve plongés dans une situation policière, ce n'est nullement là l'intérêt premier du roman, critère, à mes yeux, révélant un bon roman policier.
Effectivement, la recherche menée par Driss, le mari de Sarah, la victime, lieutenant de police de son état, est le fil rouge permettant de découvrir le fonctionnement de cette société avec ses corruptions à différents étages, le poids des traditions, des conventions, la place de la femme. Ce témoignage ne se réfère nullement à une période passée mais bien à notre époque.

La notion d'honneur justifiant le comportement de Driss apparaît totalement anachronique, totalement hors de rapport avec nos conceptions européennes.
L'ensemble a une certaine cohérence, mais le dénouement est un peu déroutant, d'autant plus que l'on ne comprend pas comment Driss a pu trouver la réponse à cette situation.

En dehors de cet égarement, il reste un livre intéressant à prendre avant tout comme un témoignage.
L'écriture fluide, avec de très jolis passages très évocateurs de l'environnement, sans être pédant ou lourd, accompagne très agréablement la lecture.
Yasmina Khadra maîtrise parfaitement ce type d'écriture concise sans être froide, dénuée de charme.

Je ne qualifierai pas cet ouvrage du meilleur de l'auteur, notamment en raison de zones restées obscures dans le dénouement et une certaine confusion entre le déroulement et cette issue mais le plaisir de lecture est présent.

D'autres critiques évoquent une suite mais sur la version que j'ai (Pocket poche) il n'est nullement fait mention d'une suite éventuelle. Si elle existe, je la lirai volontiers.

un polar sur la corruption

9 étoiles

Critique de CHALOT (, Inscrit le 5 novembre 2009, 74 ans) - 31 mai 2022

« L’outrage fait à Sarah Ikker »
Roman de Yasmina Khadra
Chez Pocket
Juillet 2020
238 pages

Un polar comme on les aime

Nous sommes à Tanger et pénétrons dans le milieu de la police.
Les voyous sont dans la rue mais il y a pas mal de ripoux dans la police locale, du plus petit planton jusqu’au commissaire et au-delà.
Le pot de vin est une rémunération supplémentaire pour quelques-uns, il s’agit souvent de couvrir quelques affaires louches ou de se taire.
L’histoire commence par le viol « présumé » de Sarah, la magnifique femme du lieutenant de police Driss Ikker.
Driss est un policier spécial, intellectuel, il ne magouille ni avec le milieu ni avec les hommes d’affaires, par contre, il a su se placer et a épousé la fille d’un grand chef de la police, directeur de son centre de formation.
C’est une rente de situation qui lui ouvre bien des portes et lui permet de ne pas trop en faire en attendant la nouvelle promotion.
L’agression subie par sa femme bien aimée est un choc pour Driss qui, fou de douleur, décide de bousculer tout ce petit monde et de faire son enquête coûte que coûte.
L’auteur qui maîtrise parfaitement son art, réussit à nous livrer un suspense qui connaît parfois un rythme endiablé, tout en décrivant un paysage et une société avec précision.
On passe du langage figuré, voire argotique dans les dialogues à des descriptions fines qui donnent l’envie d’y aller voir.
D’un rebondissement à l’autre, le lecteur s’attache à ce policier et plaint cette femme qui semble tout à coup rejetée par son mari qui ne pense qu’à découvrir le coupable.
Attendez-vous à avoir une surprise !
Jean-François Chalot

Et si Yasmina Khadra était avant un tout un auteur de psycho-polars ?

9 étoiles

Critique de Pacmann (Tamise, Inscrit le 2 février 2012, 57 ans) - 5 juin 2020

Dans la pure veine des « Morituri » et de « La part du Mort », romans policiers du même auteur se déroulant dans une Algérie corrompue et tiraillée entre ses racines et son avenir, ce nouveau roman de l’auteur à succès est une délectation.

Un roman policier qui se concentre sur le personnage et son caractère s’inscrit dans la tradition des meilleurs, pour la plupart Américains. On y décrit les sentiments, les turpitudes et les mésaventures d’un flic intègre dans un univers corrompu où les fonctions d’officier de police sont pour beaucoup destinées avant tout à se servir, plutôt que de servir.

L’action se situe au Royaume du Maroc, plus précisément à Tanger, ville aux portes de l’Europe, où règne trafic et magouilles en tout genre. Driss Ikker, notre héros, fils de berger, a réussi à se faire une place au soleil en épousant Sarah, la fille d’un membre influent de la Royauté chérifienne grâce à son abnégation et un brin de chance. Mais cela jusqu’au moment où tout bascule et qu’il apparaît que cette existence rêvée est fondée sur des mensonges.

Ces deux mondes, et deux conceptions de ce qu’est l'amour vont mener le couple à sa déchéance. Un viol de sa femme le jour où on l’envoie providentiellement en mission hors les murs, et qui le pousse à soupçonner un complot est certainement autre chose qu’une agression fortuite par une petite frappe, comme on voudrait d'abord emballer l'affaire.

Consumé par le doute, le lieutenant entame un dangereux virage en menant parallèlement l'enquête sur l'affaire de son épouse. Les petits détails semés par l'écrivain permettent au lecteur de ressentir au fil du récit des interrogations identiques à celles sur cette affaire. Le roman prend une tournure tout à fait inattendue, hésitant entre le drame familial et la description d’une enquête par un détective méthodique.

Ce polar, dans lequel se côtoie une galerie de personnages souvent bien enluminés et dont le côté sombre resort toujours, est rudiment bien ficelé et on en redemande.

Vivement la suite,…

Forums: L'outrage fait à Sarah Ikker

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'outrage fait à Sarah Ikker".