Un chant céleste de Yan Lianke

Un chant céleste de Yan Lianke
(Balou Tiange)

Catégorie(s) : Littérature => Asiatique

Critiqué par Septularisen, le 24 février 2019 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 51 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 483 

LES TRIBULATIONS D’UNE CHINOISE EN CHINE!

Au début de l’histoire nous sommes dans la campagne chinoise, dans un petit village près des mots Balou. Nous faisons la connaissance de You Sipo, jeune et jolie femme, qui voit ses rêves se concrétiser dans le mariage avec You Shitou.

Mais, très vite le bonheur initial laisse la place à une existence très malheureuse. En effet de leur union sont nés quatre enfants trois filles et un garçon, tous… idiots! Devant les reproches de sa femme et de tout le village (qui est maintenant surnommé le village des «quatre idiots»…) You Shitou qui ne supporte plus cette situation, se donne la mort en se jetant dans la rivière…
You Sipo reste donc seule avec ses quatre enfants handicapés qu’elle élève tant bien que mal dans une très grande pauvreté. Heureusement pour elle, c’est une femme très forte et douée d’un caractère à toute épreuve. Elle parvient même à marier ses deux filles ainées avec des hommes eux-mêmes handicapés physiques.

Mais quand sa troisième fille, maintenant âgée de 28 lui demande à son tour de lui trouver un mari, les choses se compliquent. En effet, celle-ci ne demande pas seulement à sa mère de lui trouver un mari, mais elle insiste pour avoir un homme «gens-complet», c’est-à-dire un homme ne souffrant d’aucun handicap… Difficile à faire puisque tous savent qui est You Sipo, et que ses enfants sont «tarés»!...

Pendant ce temps, elle apprend par un de ses beaux-fils qu’il existerait un remède miraculeux à la maladie de ses enfants. Une décoction d’os humains! Et plus précisément encore, d'os humains venant d'un proche parent, et qui seuls seraient susceptibles de guérir ses imbéciles d’enfants!

You Sipo pense tout de suite à la tombe de son défunt époux…

Ce très court roman, (une centaine de pages, qui se lisent très vite…) aurait bien mérité une centaine de pages de plus! Ne fut-ce que pour mieux développer la psychologie des différents personnages. Mais bon il faut reconnaître que l’art de la concision de YAN Lianke est assez extraordinaire, tout comme sa magnifique écriture d’ailleurs… Ses descriptions de la campagne chinoise, de la nature, des montagnes, des villages, des forêts, des cultures... sont un véritable must!...

C’est très prenant, passionnant même et on se prend à tourner les pages, et à vouloir connaître la suite de l’histoire sans même s’en apercevoir… Comme toujours avec YAN Lianke c’est très beau et très bien écrit. Écriture sensible et fine, qu’il met au service d’une histoire très originale, il faut le dire, avec tout ce qu’il faut de dépaysement (la campagne chinoise), de moeurs (la dure vie des paysans chinois), de fantastique (le fantôme de You Shitou, qui parle régulièrement à You Sipo), de psychologie (le futur beau-fils qui accepte de marier la troisième seulement en échange d’une grosse dot), de croyances (la décoction d’os humains)…

Je n’ai pas grand-chose à dire de plus sur ce livre, si ce n’est que je le termine sous le charme et complétement conquis par l’écriture de YAN Lianke. J’attends déjà avec impatience le moment de me lancer dans un autre livre du grand auteur chinois.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Un chant céleste

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un chant céleste".