Avalanche Hôtel de Niko Tackian

Avalanche Hôtel de Niko Tackian

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killing79, le 22 janvier 2019 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 40 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 700 

La patte Tackian

Présentation de l'éditeur
Janvier 1980. Joshua Auberson est agent de sécurité à l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Il enquête sur la disparition d’une jeune cliente avec un sentiment d’étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua a si froid qu’il perd connaissance…

… et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma.


Mon avis:
Mon premier contact avec Niko Tackian le romancier s’est fait autour de Tomar Khan, son héros récurrent. La qualité des deux premiers volumes de cette série reposait sur ce personnage charismatique aux prises avec ses démons et ceux de la société. Pour varier, à la manière d’un Franck Thilliez, l’auteur a décidé d’alterner chaque année sa production avec une histoire indépendante. Nous voilà donc, dans « Avalanche Hôtel », livre à la couverture glaciale et énigmatique sur fond d’Overlook.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’univers annoncé est respecté. La neige fait partie intégrante du décor et le manoir joue son rôle ténébreux. Au milieu de cette immensité immaculée, le personnage principal s’intéresse à deux affaires policières séparées de quarante années. Seulement, victime d’un accident, il est handicapé par une amnésie qui le balade entre songe et réalité. A ses côtés, le lecteur a lui aussi du mal à ne pas perdre pied dans cette intrigue mentale. Il s’accroche à tous les éléments afin de reconstituer le puzzle et comprendre ce qui lie les deux incidents.

Même si certains évènements sont un peu tirés par les cheveux (surtout au niveau des rêves), la mécanique fonctionne et je n’ai ressenti aucun temps mort dans ma lecture. Telle une caméra, l’écriture cinématographique de Niko Tackian élabore les images et on se laisse porter par le scénario. Le suspense est porté par un flou chimérique et les pages défilent sans nous laisser de répit.

En conclusion, ce petit thriller rempli parfaitement sa mission de casse-tête. L’auteur a su créer une ambiance froide et mystérieuse qui vous captivera jusqu’à la dernière ligne. Je regretterais seulement la brièveté du roman, qui aurait peut-être mérité plus de profondeur afin que l’on puisse s’attacher aux personnages et vivre plus intensément les péripéties de cette histoire assez complexe. Ce n’est donc pas le meilleur Niko Tackian, mais cette aventure, toute en efficacité, synthétise parfaitement le savoir-faire de l’écrivain.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Avalanche Hôtel

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Avalanche Hôtel".