Le meurtrier de Patricia Highsmith

Le meurtrier de Patricia Highsmith
(The Blunderer)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Malic, le 9 juillet 2020 (Inscrit le 9 décembre 2005, 79 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 503 

Le meurtre et son double

Walter Stackhouse, avocat à New-York, est fasciné par un fait divers lu dans le journal, le cadavre d’une femme sauvagement assassinée, découvert dans les taillis près d’un arrêt de car. Il s’agit de l’épouse d’un certain Melchior Kimmel, qui tient une librairie d’occasion à Newark et qui ne semble pas suspect aux yeux de la police.

Walter, lui, est de plus en plus persuadé que Kimmel a tué sa femme, surtout après lui avoir rendu visite sous prétexte de rechercher un livre. Il imagine même – d’une façon très proche de la réalité – comment Kimmel a prémédité et réalisé son crime en s’arrangeant pour se trouver près de l’arrêt de car et en en attirant sa femme vers les taillis lors de sa descente.
Si Walter s’intéresse tant à ce meurtre d’une épouse à l’apparence de « crime parfait », c’est parce que Clara, sa propre femme, se révèle une névrosée qui lui rend l’existence impossible et refuse de divorcer alors qu’il envisage de refaire sa vie avec Ellie, dont il est tombé amoureux.

Le jour où Clara prend le car pour se rendre chez sa mère, Walter la suit, jouant avec l’idée de rééditer le crime supposé du libraire, sans toutefois être certain qu’il passera à l’acte. En fin de compte le problème ne se posera pas puisque qu’il ne trouve pas Clara à l’arrêt de car. Il apprend bientôt qu’on a découvert son cadavre au pied d’une falaise à proximité. Peut-être un suicide car Clara avait déjà fait une tentative, mais peut-être pas.
Ce meurtre manqué déclenche un mécanisme infernal qui va se retourner à la fois contre Kimmel, dont le crime avait de bonnes chances de rester « parfait » et contre Walter, qui n’a été criminel qu’en pensée. En effet deux femmes mortes à peu d’intervalle et dans des conditions très voisines, voilà qui interpelle la police.

Corby, le flic chargé des deux affaires est convaincu de la culpabilité des deux hommes et ne reculera devant rien pour les faire avouer, usant de la violence physique et de la manipulation, les confrontant, les poussant à la haine mutuelle pour démasquer leurs mensonges.
Au fil du roman, l’un et l’autre vont descendre toujours plus loin dans l’enfer et la solitude du coupable, authentique ou non, abandonnés peu à peu par leurs amis et connaissances.

On se souvient de l’idée simple mais géniale de « L’inconnu du Nord- express », l’échange de meurtres. Ici l’idée centrale – un homme envisage de reproduire un crime parfait – peut sembler plus banale, mais elle est génialement exploitée, l’auteur se livrant à des jeux de miroir entre le crime réalisé et celui imaginé. L’intérêt de ce roman n’est pas dans l’enquête proprement dite puisque dès le premier chapitre on assiste à la préparation et à l’exécution du crime de Kimmel, mais dans la psychologie du criminel et de son émule et dans la montée de leur angoisse. Ces deux personnages sont vus de l’intérieur, et même Kimmel n’est pas ressenti comme odieux malgré son acte. Le seul personnage vraiment antipathique est Corby, le flic violent et manipulateur.

Encore un chef d’œuvre de Patricia Highsmith.

Ce roman a fait l’objet, sous le même titre d’une adaptation au cinéma par Claude Autan-lara. Le genre de film dont on dit « On rêve de ce qu’Hitchcock aurait fait d’un tel scenario."

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le meurtrier

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le meurtrier".