Le baiser d'Hypocras de Françoise Le Mer

Le baiser d'Hypocras de Françoise Le Mer

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Mimi62, le 25 avril 2017 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 66 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 754 

Un honnête polar régional

Sur l'île aux moines, Vincent, thanatopracteur après un événement marquant de sa vie vit avec son épouse Diane propriétaires de plusieurs magasins de luxe.
Si Vincent aime son métier, sa vie de couple est difficile.

Plusieurs meurtres d'homosexuels sont commis, ce qui entraîne psychose, nombreuses interrogations et révélations diverses.

Le roman semble tarder à démarrer, tout au moins pour son aspect polar. L'auteur a pris son temps pour bien poser les situations diverses, ses personnages, l'ambiance. Si certains pourraient trouver cette partie trop longue, pour moi elle participe de l'agrément du livre qui nous introduit presque furtivement dans l'intimité des différentes protagonistes. Comme bien souvent dans les bons polars, l'intrigue n'est pas l'essentiel mais bien davantage les personnages, leur vie, les aléas de la vie.

Les personnages sont mieux dessinés que le cadre bien particulier de l'île aux moines mais cela ne nuit nullement au récit et laisse liberté au lecteur de bâtir son décor avec les éléments fournis pas trop détaillés pour laisser place à l'imaginaire.

La présentation de la solution manquera pour certains d'inattendu mais pour moi, ce roman remplit totalement son office. Je ne me suis pas ennuyé à sa lecture et les évocations m'ont permis de me promener dans mes souvenirs imprimés après un séjour en ces lieux.

Un très bon livre détente, une agréable promenade dans une île bretonne.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le Gwen et Le Fur

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le baiser d'Hypocras

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le baiser d'Hypocras".