La mémoire des embruns de Karen Viggers

La mémoire des embruns de Karen Viggers
(The lightkeeper's wife)

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Bernard2, le 9 octobre 2016 (DAX, Inscrit le 13 mai 2004, 70 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 282ème position).
Visites : 1 591 

A la recherche du passé

En Australie et en Antarctique, à l'époque contemporaine (bien qu'il n'y ait aucune date). Deux histoires s'imbriquent, celle de Mary, dame âgée, malade, qui sait sa fin proche, et celle d'un de ses fils, Tom, qui a longtemps vécu en Antarctique. Mary veut retrouver son passé, lorsque son mari, gardien de phare, était encore en vie. Tom se remémore sa vie, ses aventures lors de son long séjour professionnel en Antarctique. L'histoire est prenante (il y a un secret), et le style est un véritable hymne à la nature, une nature rude, sauvage, avec ses tempêtes, le froid extrême du pôle sud. On se laisse emporter par ce livre, même si parfois il lui manque une certaine force pour susciter l'émotion.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pour le prix du papier !

5 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 59 ans) - 2 juin 2018

Voilà une belle intrigue qui a pour cadre l’Australie, un phare du bout du monde, le vent, les secrets et le temps qui passe.
Mary est une vieille dame maintenant, les phares sont automatisés et celui où elle vécut il y a une génération de cela n’est plus qu’un musée. C’est pourtant là qu’elle désire finir ses jours avec ses souvenirs et ce passé qui la hante. Toutes les vies ont leurs zones d’ombres, leur part d’inavoué et la sienne n’échappe pas à la règle.
Son fils, son cadet, Tom, rêveur et amoureux des oiseaux, revenu il y a quelques années d’un séjour en Antarctique d’une base polaire scientifique est le narrateur de ce roman. C’est lui qui capte l’empathie du lecteur, ce grand garçon de quarante ans qui est un peu comme le bois flotté qu’on trouve sur la plage les lendemains de tempête.


Qu’en penser, belle histoire mais pâle roman très prévisible. Une traduction loin d’être parfaite et un style digne d’une édition de série B. Dommage.

Magnifique

10 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 47 ans) - 28 avril 2018

Voici une très belle histoire, celle de Tom et de sa mère Mary. Nous suivons les deux personnages à un moment important de leur vie, Tom est revenu d'Antarctique, Mary décline et se meurt à petit feu.
J'ai adoré cette histoire liée à la mer et à la nature, le décor, une île avec un phare, avait tout pour me plaire. C'est vivant, sauvage, magnifique.

Une lumière dans le brouillard.

8 étoiles

Critique de Lilule (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 46 ans) - 23 novembre 2017

Elle raconte vraiment très bien, les paysages, la tempête, le comportement des humains. La vie de Mary et les regrets de Tom, nous voyageons de l'un à l'autre. Même si j'ai une préférence pour Mary qui veut à tout prix revoir les endroits où elle était heureuse avec son mari. Même si un secret la menace et la torture. Mais la fin est bouleversante et j'ai eu ma petit larme mais je ne vous dirai pas pourquoi. A vous de le lire et de le découvrir. Le seul reproche que je peux faire c'est qu'il a quelques longueurs. Mais je vous le dis accrochez-vous pour découvrir la fin qui j'espère va vous émouvoir.

Forums: La mémoire des embruns

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La mémoire des embruns".