Penser l'islam de Michel Onfray

Penser l'islam de Michel Onfray

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CHALOT, le 29 avril 2016 (Inscrit le 5 novembre 2009, 73 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 2 434 

UNE PART DE VERITE ARGUMENTEE

De Michel Onfray
Editions Grasset
Mars 2016
168 pages


Sa part de vérité


Le philosophe étant vivement attaqué pour ses prises de position a décidé de clarifier ses propos et d’aborder la question de fond, celle relative à la nature ou à la « double nature de l’Islam ».

Il commence sa plaidoirie suivie d’un réquisitoire par rappeler qu’il se réclame de la gauche sociale et socialiste, c’est-à-dire pacifique.

Il ne s’agit pas tant se justifier que d’attaquer les politiques de contournement et de semblant comme ceux qui ont conduit les différents partis politiques à ne pas parler de l’islam lors des attentats de janvier 2015.

Pourtant, ces attentats ont été perpétrés, pas par des fous mais par des soldats de l’islamisme radical.

Cette affirmation et d’autres sont étayées par une argumentation fouillée.

Le slogan : « je suis Charlie » fut un slogan qui a empêché de penser -ce que veulent les médias de masse qui savent qu’un peuple qui ne pense pas devient une masse facile à conduire, à guider, à gouverner. »….

Il ne s’agit pas de dénoncer les massacres, ce qui doit être fait mais de bien comprendre que ce sont des actes de guerre, répondant à d’autres actes de guerre.

Affirmer cela, c’est se prêter aux réactions en chaîne de tous les bien pensants et de tous ceux qui appartiennent à la « masse facile à conduire, à guider, à gouverner ».

Ce n’est pas là exprimer un mépris du peuple, beaucoup de personnes peuvent à tout moment tomber dans le filet des faiseurs d’opinion.

L’auteur rappelle que les bombes américaines et françaises, parmi d’autres, ont tué aveuglément des femmes et des enfants….

La barbarie est islamiste mais aussi impérialiste.

« Cette mise en perspective permettrait à de nombreuses personnes de comprendre que ne s’opposent pas le camp du bien et celui du mal, celui des barbares et celui des civilisés, mais deux visions du monde…. »

L’auteur en vient ensuite à analyser le Coran pour expliquer, textes à l’appui, qu’il y a un Coran belliqueux, sanguinaire et un autre de miséricorde.

Ces sourates qui divergent se trouvent dans la même œuvre, même si les versets humanistes sont peu nombreux.

Je trouve que l’argumentation de Michel Onfray est rigoureuse, ce qui ne m’empêche pas d’avoir des désaccords avec lui notamment quand il affirme que la loi de séparation des églises et de l’Etat devrait être révisée.

Cette révision, permettrait d’après lui de soutenir les mosquées républicaines en formant notamment les imams…. On pourrait ainsi favoriser un islam des lumières…..

Je respecte son point de vue mais il oublie que cette loi est un principe et que toucher un principe c’est remettre en cause toute l’équilibre de l’édifice et ouvrir la porte à de nombreuses dérives.

Michel Onfray appelle à penser et à arrêter de dresser des bûchers contre ceux qui ne sont pas politiquement corrects.

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Penser l'islam

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Penser l'islam".