Aurore de Jean-Paul Enthoven

Aurore de Jean-Paul Enthoven

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Chat pitre, le 9 février 2001 (Linkebeek, Inscrite le 23 février 2001, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (37 243ème position).
Visites : 3 075  (depuis Novembre 2007)

Prix Europe I 2001: l'aurore de l'amour serait-il la passion ?

Aurore est une femme, une femme si belle et si mystérieuse qu'elle nous envoûte dès les premières pages.
Aurore n’est que grâce et perversité. Elle fait tourner la tête de beaucoup d'hommes, et entre autres celle de notre héros. Ce héros qui, par amour, va se séparer de tout ce qui l'entoure, qui, par amour, va tomber dans ce doux asservissement, qui va vivre une émotion encore jamais ressentie, la passion.
Il tombe éperdument amoureux de cette femme étrange dont il ne sait rien, et il ne découvrira que bien plus tard qui elle est réellement.
Jean-Paul Enthoven nous raconte cette histoire d’amour particulière, cette
passion destructrice, avec des mots très forts qui sentent le vécu.
On a un peu l’impression que le héros de Jean-Paul Enthoven vit cet amour à la manière d'une femme, qu'il se laisse piéger par cette dépendance sentimentale caractéristique chez certaines femmes.
L'amour rend-il aussi naïf et aveugle ? Se séparer de tout au nom de l’amour, ce sont là des sujets sur lesquelles on disserte depuis des siècles et des siècles.
Mais le talent d'écrivain de Jean-Paul Enthoven nous empêche
de tomber dans les lieux communs et fait de ce livre un futur grand classique de la littérature passionnelle.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un superbe emballage pour un présent décevant

6 étoiles

Critique de Sorcius (Bruxelles, Inscrite le 16 novembre 2000, 51 ans) - 24 avril 2001

Aurore, c'est un poème sur la passion et les douleurs qu’elle peut engendrer. L'écriture est splendide, digne des grands écrivains. On se sent submergé par des phrases souples, légères et brillantes comme de la soie. Certains passages se relisent, tant ils nous interpellent. Bref, c'est un petit bijou de poésie.bib bib
Par contre, en ce qui concerne l’histoire, j’ai été déçue. Le narrateur, qu'on ne nomme point, s’éprend d'Aurore, superbe jeune femme mystérieuse, qui l’envoûte littéralement. Il en perdra la tête et son cÏur sera épouvantablement piétiné, car Aurore cache un secret qui le détruira. C'est maussade, énervant, t

Forums: Aurore

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Aurore".