La prétendue innocence des fleurs de Franck Calderon, Hervé de Moras

La prétendue innocence des fleurs de Franck Calderon, Hervé de Moras

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Cristina21, le 3 août 2015 (Inscrite le 7 décembre 2014, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (40 016ème position).
Visites : 2 639 

Laissez-vous convaincre par la prétendue innocence des fleurs...

Le bouquet était prêt : Cinq iris mauves, cinq lys blancs et deux jacinthes sauvages. Dans quelques heures à peine, il serait déposé au cabinet du juge d'instruction Marc Ferrer, plongé dans la plus importante affaire criminelle de sa carrière. Marc connaît le langage des fleurs, il sait que les lys blancs évoquent la pureté et que les jacinthes invitent à l'amour. Pourtant, ces fleurs là lui inspirent la mort. Celle d'une jeune femme et d'un amour fou disparu huit ans plus tôt... De Paris à Venise, de bouquets en bouquets, vers quel secret enfoui le conduira ce nouveau jeu de piste ?
La Prétendue innocence des fleurs est un roman inclassable où le mystère, l'aventure sentimentale et l'intrigue judiciaire s'entremêlent pour tenir le lecteur en haleine jusqu'au dénouement.

Une belle couverture et un beau titre qui nous attirent avant même d’en connaître l’histoire ! Voici un roman qui sort des sentiers battus car il mélange les genres policier, sentimental et psychologique.
Un style particulier pour cette écriture à quatre mains, délicate. Une belle histoire, envoûtante, qui mêle tout en finesse affaire criminelle et intrigue romantique, dans une ambiance particulière, un univers artistique, musical et foral, où le suspense et le danger se mêlent avec poésie et beauté. Une part de romance, du mystère, des personnages attachants et une énigme à résoudre dans ce jeu de piste floral et musical.
Ce roman atypique se lit… tout en douceur. L'histoire est captivante bien qu'il n'y a pas un rythme soutenu. C'est la succession des chapitres courts et les rebondissements qui donnent du rythme. On est enivré par le parfum des fleurs, troublé par la musique de Ravel, transporté en Provence et à Venise par la qualité des descriptions des lieux, touché par tant d’émotions, bouleversé par la quête de Marc et surpris par le final.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Polar léger et efficace

7 étoiles

Critique de Killing79 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 44 ans) - 29 mai 2016

L’été approchant, sur le sable, vous allez peut-être rechercher des livres dont l’histoire est exaltante, pas trop sombre et surtout pas trop prise de tête. Et c’est exactement la définition qui me vient à l’esprit en refermant « La prétendue innocence des fleurs ».

Le récit suit le quotidien du juge d’instruction Marc Ferrer. Celui-ci est embarqué dans deux aventures qui rythment aussi bien sa vie personnelle que sa vie professionnelle. Pour ce qui est de l’affaire criminelle, il cherche à mettre en échec son ennemi juré, un avocat retors, qui semble lui échapper à chaque coup. Avec l’arrivée de nouveaux éléments, il paraît cette fois capable de trouver la faille. Sur le plan privé, la réapparition d’un bouquet de fleurs particulier va faire ressortir de vieux souvenirs et relancer notre juge sur les traces d’un fantôme du passé. Toutes ces intrigues vont s’imbriquer et créer un fil conducteur entraînant et plein de suspense.

J’ai apprécié cette lecture en forme de jeu de piste. C’est une histoire très bien conçue où l’on ne s’ennuie jamais. Sur fonds d’amour perdu et obsédant, les auteurs nous proposent un livre bercé d’un romantisme mystérieux qui m’a tenu en haleine. Rien ne permet de découvrir le dénouement avant la fin et ça fonctionne assez bien. Emporté dans l’élan, j’ai tourné les pages sans m’arrêter.

En conclusion, je me souviendrai d’un petit roman sentimental plein de surprises. C’est typiquement le genre d’ouvrage que l’on conseille pour la plage. Il est à la fois léger, sans prétention mais vraiment efficace. Le manque de profondeur et la résolution un peu tirée par les cheveux ne permettent pas à cette histoire de faire partie de mes préférées. Cependant je le conseillerais aux âmes sensibles, aux romantiques et à tous ceux ou celles qui veulent passer un agréable moment dans le monde de la justice et des fleurs.

Forums: La prétendue innocence des fleurs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La prétendue innocence des fleurs".