L'Heure du lynx de Per Olov Enquist

L'Heure du lynx de Per Olov Enquist
( I lodjurets timma)

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Théâtre

Critiqué par Bluewitch, le 20 août 2003 (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 42 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 849  (depuis Novembre 2007)

La Vingt-Cinquième Heure

« Tu sais – il était comme un lynx & eux, ils peuvent dormir vingt et une heures d’affilée, après quoi ils chassent pendant trois heures, bouffent pendant une heure puis, ils se rendorment. Ce serait chouette si on pouvait dormir autant que ça. (…) Tout ça fait vingt-cinq heures. Il n'y en a que vingt-quatre. (…) Ah ? Eh bien, la vingt-cinquième heure se trouve peut-être. en dehors ? (…) Ou à côté ? on se demande comment elle est, cette heure-là ? »
Cette pièce de théâtre est un étouffant huis clos de trois personnes : un jeune homme, une psychologue et une femme pasteur. Confrontation entre folie, science et théologie. Difficile de décrire cette situation où tous les sentiments sont mis sur le tapis. Quand les prétentions d'une psychologue pas très psychologue amènent un esprit dérangé sur une voie encore plus tortueuse que celle où il n'était déjà, Dieu est-il le seul moyen de retrouver le sens ?
On tente une expérience : mettre un animal en contact avec l'aliénation extrême pourra-t-elle réhumaniser ?
Pour le jeune homme, ce sera Wally, un chat. Wally, c'est aussi le nom de ce grand-père prédicateur avec lequel il a grandi, dans cette petite maison symbole de l’amour et de la sécurité. Quand un couple a voulu s'y installer après le décès du grand-père, le jeune homme les a assassinés. Mais Wally le chat est le seul à ne l’avoir jamais blâmé pour ses actes, un vrai ami, avec qui il pouvait discuter vraiment…
Mais cette expérience n'a rien apporté de bon et Lisbeth, la psychologue, veut racheter ses erreurs en demandant à une femme de Dieu de parler au jeune homme, d’essayer de comprendre et d'expliquer. Alors il raconte et elle écoute. Mais ce faisant, c’est sa propre foi que la femme pasteur va remettre en question.
Lire cette pièce après l’avoir vue il y a huit ans a ramené foule de souvenirs à la surface et je me suis étonnée en m’apercevant combien elle m’avait marquée. Je revois encore ce jeune homme fredonnant « Sailing » de Rod Stewart, du murmure au cri de désespoir. Cette façon dont il nous guide dans ses pensées sans nous laisser délimiter où se trouve la réalité, un peu comme dans cette vingt-cinquième heure, on ne sait trop où on se trouve… A la fois hermétique et symbolique, cette pièce recèle une vraie force. La tragédie d'une remise en question, la folie où perce la Vérité.
Cinquante pages de dialogue seulement mais où chaque mot a son poids.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'Heure du lynx

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Heure du lynx".