La Vérité qui tue de Robert Ruwet

Pas de couverture
Charger une image...

La Vérité qui tue de Robert Ruwet

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 23 février 2014 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 73 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 3 247 

Farce rurale


En 1998, Michel Houellebecq publie « Les particules élémentaires «.
Dix ans plus tard, en 2008 donc, tout s’accélère ( tout étant les particules) … Robert Ruwet, une des plus belles plumes liégeoises, signe une pièce de théâtre : « La vérité tue «. Une farce rurale qu’il conviendrait de monter en scène à chaque période électorale. Sujet : une Opportunité s’offre dans une commune de notre pays … Encore faut-il que les élus -surtout le mayeur - puissent faire passer la pilule à leurs ouailles …
Toutes ressemblances avec … etc, etc….

Extaits :
( Prise de bec entre Laruelle, un fermier conseiller communal et Geode, écolo )

Scène 5
JOSEPH
LARDOIS
de LA GEER
PAUL
GEODE
LA RUELLE
(Joseph introduit les membres de l’opposition)
Joseph
Je vous en prie. Monsieur le Bourgmestre vous demande de bien vouloir patienter. Il m’a dit que les membres de la majorité devaient se consulter. Séparément, qu’il a dit !
Paul
Hé ! Ils sont en train de nous mijoter un mauvais coup.
de la Geer
Pour ma part, j’estime qu’il est assez discourtois de nous lanterner de la sorte.
Lardois
C’est bien vrai, Monsieur le marquis !
Laruelle
Vingt dieux ! Et moi qui me suis dépêché de rentrer les bêtes…
Géode
Vous n’aviez qu’à les laisser à la porte, vos bêtes. A cette période de l’année, il est aberrant de les mettre dans l’étable.
Laruelle
Qu’elle y dorme, celle-là, à la belle étoile ! Non mais ! Ça voudrait m’apprendre mon métier et c’est juste bon à élever des canaris.
Géode
Pendant cette saison, surtout avec une lune ascendante, il se produit dans la partie médiane des pétioles un afflux de sélaticine , riche en MP3, qui est des plus profitable, particulièrement au niveau de la phylo-synthèse du lactium.
Laruelle
Ah tiens ? Ecoute, l’Ecolo, arrête ton char ! Mon arrière-grand-père faisait déjà dans les vaches avant que des comiques de ton espèce aient seulement inventé les… les machins dont tu causes.
Joseph
L’homme de la brasserie n’est pas passé. Si vous avez soif, n’avez qu’à boire l’eau du robinet. Y a des verres sur l’évier. Suffit de les rincer pour qu’ils soient propres.
(il sort)
de la Geer
De l’eau du robinet ! Bâtch ! Comme les bêtes…
Géode
Avec sa teneur en calcaire, c’est un véritable suicide. Je ne bois plus que du lait de soya.
Paul
Deux hommes sur trois, à la surface de la terre, crèvent de soif ! Ils seraient bien contents, eux, de boire cette eau.
Lardois
Monsieur le Marquis, si vous le permettez… je me permets de profiter de ce fâcheux contretemps pour vous rendre votre édition des œuvres de Millevoye. C’est édifiant… Quelle haute teneur morale !
de la Geer
Ah ! En ces temps bénis, les poètes n’étaient pas des farceurs comme de nos jours. Celui qui n’avait rien à dire se contentait de se taire. Maintenant, il leur faut dix volumes pour expliquer leur silence.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La Vértité qui tue


    ISBN : SANS000040337 ; 01/01/2008
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La Vérité qui tue

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Vérité qui tue".