Une histoire d'hommes de Zep

Une histoire d'hommes de Zep

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes , Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Unfold, le 14 septembre 2013 (Inscrit le 10 mars 2011, 40 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 857ème position).
Visites : 1 756 

Zep en pleine forme pour une BD savoureusement adulte

Superbe ! Alors que l'on aurait pu croire que Zep était définitivement perdu dans les bandes dessinées enfantines avec Titeuf ou Captain Biceps, il accouche en cette rentrée 2013 d'une BD adulte au sens littéral et narratif du terme. Une histoire d'hommes nous conte le parcours d'un jeune groupe de rock ayant explosé à l'orée de la gloire. Tous les membres ont depuis repris une vie normale, sauf le chanteur, qui est devenu une rock star. 20 ans plus tard, les 4 copains se retrouvent pour évoquer le passé...

Durant ma courte demie-heure de lecture, c'est bien là son seul défaut, j'ai été totalement absorbé par cette histoire d'hommes. Le récit, jalonné de souvenirs passés et de discussions présentes, est construit comme un petit thriller. L'histoire avance sans que l'on ne sache réellement où veut en venir l'auteur. Le registre est ici dramatique, saupoudré d'une touche d'humour et enveloppé dans une bonne dose de mélancolie. Le résultat : un plat hautement comestible laissant en bouche une exquise saveur. On n'hésitera pas à en reprendre dans quelques semaines, histoire de replonger dans ce beau et grand récit. www.leregarddefred.com

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Amitiés errantes

6 étoiles

Critique de Bluewitch (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 40 ans) - 19 février 2014

Alors que quasi simultanément paraît Titeuf 20 ans… et toujours à l’école, une rétrospective des aventures du garnement bien connu, Zep propose un roman graphique mature, destiné à un public plus ciblé, plus adulte. Dans un style évidemment différent, que ce soit sur le plan narratif ou sur celui du dessin, "Une histoire d’hommes" aborde la remise en question lucide (ou pas) de la fin de trentaine. Celle d’une bande de copains unis un temps autour de la musique, séparés ensuite par leurs destins respectifs, flamboyants ou médiocres, et qui se retrouvent pour un weekend. Durée nécessaire pour guérir les blessures du passé et éclairer les zones d’ombre ?

Les hommes en question, ce sont Franck, JB, Yvan et Sandro. Les trois premiers vont rejoindre le dernier dans sa demeure anglaise, où il réside depuis qu’il est devenu une star du rock. Des souvenirs qui affluent, on les revoit tous les quatre, bien des années plus tôt, rassemblés dans la formation prometteuse "The Tricky Fingers".

À cause d’un mauvais trip de Franck au LSD, leur occasion de percer à Londres lors d’une émission de la BBC s’en était vue anéantie. Sandro, le chanteur, avait alors décidé de faire carrière solo.

Si Franck reste un balourd dragueur de seconde zone, si JB s’est consacré au commerce des surgelés, tous deux continuent pourtant à garder du temps pour la musique, là où Yvan, dépressif et renfermé, a remisé sa guitare au placard depuis des années. Et les retrouvailles avec Sandro, mêlées de réticence, de joie, de malaise, auront tôt fait de remettre à jour les vieilles querelles d’hier…

On sent, dans cet album, la tendresse envers les amitiés de jeunesse, amitiés masculines, avec leurs difficultés de cohabitations d’ego, avec leurs errances, leurs empoignades et leurs forces. S’y dessine, à travers le prisme de l’évolution d’un groupe musical, les choix de vie souvent liés à un petit basculement, à une tragédie intime faisant exploser l’ordre établi jusque là.

Si le thème abordé n’est pas forcément neuf, Zep y apporte une dimension touchante, ce qui aide à faire passer les quelques clichés et autres remarquables ficelles affaiblissant l’histoire (dévoilements incroyables, évolutions psychologiques, prises de conscience, oui… mais tout ça le temps d’un weekend ?). Un peu caricatural donc, mais bien mené et suffisamment sensible pour que cette histoire d’hommes soit plutôt plaisante à lire…

Forums: Une histoire d'hommes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une histoire d'hommes".