Lucrezia Floriani de George Sand

Lucrezia Floriani de George Sand

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Cyclo, le 26 mars 2013 (Bordeaux, Inscrit le 18 avril 2008, 78 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 731 

l'amour exclusif, quelle plaie !


Le jeune prince Karol de Roswald a vingt-quatre ans lorsque sa mère meurt. Elle l'a couvé, et élevé loin des vicissitudes du monde. C'est un jeune homme fragile et difficile à saisir. Craignant qu'il ne se suicide, Salvator Albani, son unique ami, l'emmène en Italie. Ils s'arrêtent à Iseo, chez Lucrezia Floriani, actrice célèbre que Salvator connut à Milan quelques années auparavant, et qui s'est retirée là à trente ans, pour se consacrer à son vieux père et à ses quatre enfants, issus de trois pères différents. Salvator tente bien de proposer sa amour à Lucrezia, ce qu'elle refuse, préférant l'amitié, mais c'est le prince Karol, âme vierge et sensible, qui tombe amoureux d'elle au premier coup d’œil. Et, après avoir passé une nuit dans la villa de la belle actrice, au moment du départ, Karol est fiévreux, et tombe malade. Lucrezia soigne le prince avec une dévotion absolue, le rendant définitivement amoureux d'elle. Elle se croit à l'abri de l'amour, ayant décidé d'y renoncer. Salvator part pour Venise, les laissant seuls.
Pour la première fois de sa vie, Lucrezia rencontre un amour pur et désintéressé, mais non sans malentendus, notamment avec Karol qui, dès le retour de Salvator, éprouve une jalousie rétrospective. Puis passe le père du dernier fils de Lucrezia, ce qui entraîne un surcroît de jalousie de Karol. Karol, dans son désir d'exclusivité, finit par être jaloux de tout, même des enfants de Lucrezia. Bientôt la situation devient intenable, le féroce égoïsme du prince insupportable, Salvator se fâche et s'en va, non sans recommander à Lucrezia de rompre. Mais elle ne peut : et « la Floriani supporta toutes les injustices de son amant avec une persévérance inouïe, et Karol méconnut le dévouement et la loyauté de sa maîtresse avec une obstination inconcevable. » Karol aura toujours peur qu'on vienne lui dérober son « trésor. Il jetait l'argent à pleines mains ; mais, en amour, il était avare jusqu'à la frénésie. » « Il reprenait la santé et la vie dès qu'il pouvait la faire souffrir. […] il s'arrogeait sur elle un droit de propriété absolu.» Bref, il devient un despote moral et un geôlier physique, et fait mourir Lucrezia à petit feu.
Très beau roman de Sand ; certains ont cru reconnaître Chopin dans le personnage de Karol. Belle étude d'une âme vierge et qui va jusqu'au délire dans la jalousie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Lucrezia Floriani [Texte imprimé], roman George Sand
    de Sand, George
    Alteredit / Romans populaires des XIXe & XXe siècles
    ISBN : 9782846331920 ; EUR 14,00 ; 22/09/2010 ; 240 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Lucrezia Floriani

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lucrezia Floriani".