L'ours en peluche de Georges Simenon

L'ours en peluche de Georges Simenon

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 3 février 2013 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 71 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (23 060ème position).
Visites : 3 749 

Curieux

Curieux roman que cet « Ours en peluche. Imaginez que vous soyez le double de l’obstétricien Jean Chabot, son ange gardien, que vous soyez juste, là, à côté de son cerveau. Vous voyez donc bien son épouse, son fils qui veut devenir reporter, sa fille qui veut être actrice. Vous voyez également sa mère qui déteste les riches, sa secrétaire Viviane. Vous le voyez opérer dans son hôpital, rassurer ses patientes, … Pourquoi donc finirez vous par tuer quelqu’un ? A cause de la fatigue accumulée car vous ne dormez jamais plus que 6 heures par jour et vous ne prenez jamais de vacances ? Parce que vous avez dépassé vos limites ? Mais il y a peut-être d’autres raisons, plus enfouies, celles-là ?

Oui ! Vraiment un drôle de roman que cet ours ; mais un brillant, une fois de plus !

Extraits :

- Elle avait vingt-quatre ans et, à ses yeux, un homme de quarante-neuf ans était déjà un vieillard.

- (à propos de Chabot et de Viviane qui sont amants)
Ils ne s’embrassaient pas, ne se serraient pas la main.

- Je pourrais aussi t’appliquer des tests … Tu te souviens de celui de Catell, (…) le test de Rorschach (…) le teste de Mira où l’on peut mesurer son degré d’agressivité.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Les bourgeois…

8 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 45 ans) - 7 avril 2020

Le Docteur Chabot est un obstétricien qui a réussi: clinique prospère dans laquelle les femmes de la bourgeoisie parisienne et étrangère viennent se faire accoucher, poste éminent à l'hôpital, somptueux appartement dans les quartiers chics de Paris, réseau imposant, tout semble lui réussir. Et pourtant.... Le docteur Chabot se pose des questions, s'ennuie et sa vie n'a pas beaucoup de sens. Sa femme Christine lui est indifférente comme le sont ses enfants, sa maitresse Viviane lui ménage une vie rangée et ennuyeuse et tout comme Christine ne présente plus d'intérêt. Il se sent sous la coupe de son beau-père qui l'a financé à ses débuts... tout cela fait que Chabot songe à mettre fin à cette vie si morose et si triste, sans saveur et sans relief.
Une nuit pourtant, sa rencontre avec une jeune infirmière dans la clinique silencieuse va provoquer en lui des émois qu'il n'avait pas connus depuis longtemps. Las, cette jeune femme, l'ours en peluche telle qu'il la nommera pour lui-même disparaitra de sa vie, comme toutes les belles choses.
Roman "dur", l'Ours en peluche dépeint admirablement un milieu que Simenon aimait à critiquer, celui de la bourgeoisie hypocrite parisienne. Celle des gros moyens et des petits principes: pour conserver une réputation, une position financière et morale dominante, ses membres étaient (et sont toujours) prêts à utiliser et perdre ceux qui ne font pas partie du cénacle... C'est le cas de ce pauvre Ours en peluche, sacrifiée sur l'autel de la bienséance. Un roman vrai, très juste dans lequel les personnages jouent sans surprise le rôle que l’écrivain leur assigne. L'écriture et le style de Georges Simenon font le reste et donnent à ce roman une note de lecture très agréable.
Je découvre qu'il en a été tire un film de Jacques Deray avec Alain Delon, tourné en 1994...

Chameau de métier.

7 étoiles

Critique de Pierrot (Villeurbanne, Inscrit le 14 décembre 2011, 71 ans) - 27 décembre 2014

Ne trouvant rien à ajouter et comme une fois n’est pas coutume, je partage la critique précédente.

Forums: L'ours en peluche

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'ours en peluche".