La page blanche de Boulet (Scénario), Pénélope Bagieu (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Sanchan, le 30 janvier 2012 (Inscrite le 28 avril 2009, 39 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (38 532ème position).
Visites : 3 852 

Faire face au trou noir.

Une jeune femme est assise sur un banc à Paris près de la station Montgallet. Elle semble perdue dans ses pensées. Tout à coup elle se reprends: "Bon... Je faisais quoi, déjà?"
Mais voilà elle ne se souviens de rien. Qui est-elle? Où vit-elle? Que fait-elle dans la vie? Qu'aime-t-elle? Qui sont ses amis? Que fait-elle sur ce banc?
Commence alors une quête d'identité face à un trou noir. Et maintenant si elle devait réécrire sa vie à partir de maintenant sur une page blanche, qu'a t-elle envie d'y mettre?

Boulet et Pénélope Bagieu qui s'associent pour une BD ça laisse imaginer que du bon.
Je reste néanmoins mitigé sur cet album. Il est bien, je ne dis pas le contraire, mais on reste tout de même proche de Cadavre exquis de Pénélope. On ne sent pas beaucoup l'humour mordant de Boulet dans ce roman graphique. Ses fans risquent fortement d'être déçus. Les fans de Pénélope Bagieu au contraire seront ravis de la retrouver.

Je vous laisse le soin de mettre le nez dedans, et de découvrir cette BD légèrement critique de notre société conformiste.

A noter, deux passages vraiment hilarants! L’héroïne qui s'imagine ce qu'elle va trouver dans l'appartement qu'elle est censé habiter. Et une double page de perles que l'on entend toute la journée quand on travaille en librairie (véridique).

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Tournez la page

4 étoiles

Critique de Hervé28 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 53 ans) - 20 octobre 2012

Malgré le sticker "Coup de coeur des lecteurs" de ma médiathèque, j'ai été très peu convaincu par cette histoire de "La Page Blanche" de Boulet & Pénélope Bagieu
Sans doute que le dessin de Pénélope Bagieu, assez simpliste (une vignette, un unique personnage présent dans 80 % des planches) n'est pas pour attirer mon attention. En feuilletant cette épaisse bd (près de 200 pages), on pourrait la croire tournée vers un public plutôt féminin, et plutôt jeune alors que cette quête d'identité intéresse plus un lectorat plus âgé.
Dommage que le dessin ne donne pas cette impression de maturité.
En conclusion, un album que j'ai lu assez rapidement et qui n'a guère bouleversé (sauf vers la fin, avec la recherche des origines de l'héroïne)

finalement, une BD philosophique ?

9 étoiles

Critique de Yotoga (, Inscrite le 14 mai 2012, - ans) - 5 juillet 2012

Je suis une fan de BD, mais pas n'importe lesquelles !

La page blanche, c'est penelope Baguieu, dont je suis le blog depuis des années. Les dessins sont colorés assez flash, mais j'adore les petits détails comme le vent dans les cheveux, ou le chat qui traine dans le coin.

Ensuite, la page blanche, c'est Boulet, qui m'était inconnu.

On peut se contenter de lire l'histoire avec légèreté, mais en refermant le livre, finalement, on s'en pose (un peu) des (petites) questions sur la société actuelle, la culture des masses et la culture en masse, et sur le nouveau départ.

Pourquoi je conseille cette BD ? Parce que l'un ne va pas sans l'autre : le texte serait trop fade sans l'image, et pour moi, c'est un critère de qualité : dans ce cas, la BD enrichie !




Reset ou la page blanche

8 étoiles

Critique de Mithrowen (La Chaux-de-Fonds, Inscrite le 23 août 2011, 33 ans) - 24 mars 2012

En ce qui concerne le dessin de Pénélope Bagieu, rien à dire je suis conquise d'avance. J'adore ses couleurs, son sens du détail.

De manière générale, j'ai apprécié cette BD. Dès le début, un suspense s'installe: Comment cette fille peut-elle avoir perdu la mémoire ?

Comme dit dans la critique principale, les passages sur la librairie et sur comment elle imagine son appartement en rentrant sont très drôles.

Je ne vais clairement pas vous dévoiler l'histoire, mais je peux dire que cette BD mérite qu'on y jette un œil, même si ce n'est pas la BD du siècle car je trouve qu'il lui manque un "je-ne-sais-quoi" pour être vraiment géniale.

Forums: La page blanche

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La page blanche".