Les melons de la colère de Bastien Vivès

Les melons de la colère de Bastien Vivès

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Hervé28, le 11 décembre 2011 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 48 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 283ème position).
Visites : 2 181 

Une parodie pornographique

A lire comme une parodie, évidemment une parodie pornographique.
Bastien Vivès après son superbe Polina se lâche et nous offre là un petit opuscule drôle et osé. Le dessin est toujours aussi bon, et cette farce débute par l'annonce originale d'un soutien inédit à cet ouvrage et se prolonge par des pages de "réclames" assez provocantes.
Venant "des requins marteaux", il fallait s'attendre à un ton irrévérencieux, et il faut l'avouer que c'est chose faite.

Pour les amateurs du genre "les melons de la colère" ne resteront pas une bande dessinée pornographique inoubliable (d'autres auteurs comme Leone Frollo, Nöe ou encore Giovanna Casotto, ou encore Ardem, se défendent beaucoup mieux dans ce domaine).

Cette chronique paysanne joue sur la naïveté de Magalie, la jeune fille aux lourds attributs. La scène de fellation avec le petit frère, ne m'a pas plus choqué que cela, contrairement à certains et j'ai vraiment lu cela comme une farce, où les médecins, tels ceux de Molière, ne sont pas d'une honnêteté exemplaire.

A lire comme une parenthèse dans la jeune carrière de Vivès

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

une bd porno hilarante

8 étoiles

Critique de Happy_kangourou (, Inscrit le 29 mars 2007, 43 ans) - 25 janvier 2012

La trame de l'histoire : Dans une famille de paysans, une jeune fille, assez innocente, qui a une énorme poitrine, au point d'avoir mal tellement ça la déséquilibre. Les parents n'ont pas les moyens de payer une intervention chirurgicale. Le médecin la montre à un spécialiste, qui la montre à tous les notables du coin : le maire, etc. ; bien évidemment ce n'est pas de la consultation médicale. Le petit frère quand à lui a son membre surdimensionné, et la grande soeur s'occupe de lui faire son éducation. Mais en plein milieu de la BD, l'histoire, jusque là assez convenue, prend une dimension hilarante, que je ne vais pas raconter car c'est là la surprise.
Quant au dessin, c'est assez épuré. BD moyen format, dessin en noir & blanc

Forums: Les melons de la colère

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les melons de la colère".