Matteo Ricci. Un jésuite à la cour des Ming de Michela Fontana

Matteo Ricci. Un jésuite à la cour des Ming de Michela Fontana
(Matteo Ricci : un gesuita alla corte dei Ming)

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Tanneguy, le 27 juillet 2011 (Paris, Inscrit le 21 septembre 2006, 80 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 767 

Une biographie exceptionnelle

Matteo Ricci a passionné, par son aventure chinoise au XVIème siècle, alors que l'empire du milieu était largement inconnu : seules les relations de Marco Polo avaient excité les imaginations, et encore on pensait à l'époque que le Cathay de Marco Polo était distinct de la Chine que les commerçants portugais essayaient en vain de pénétrer. L'histoire a inspiré divers écrivains déjà : citons Vincent Cronin qui a publié un livre récemment critiqué par Saule en 2010.

Cette fois l'auteur, Michela Fontana, une italienne érudite, qui a présenté son ouvrage brillamment dans l'excellente émission "Bibliothèque Médicis" a voulu réaliser une authentique biographie, en un style simple, destinée au grand public. Le résultat est excellent et le lecteur, même peu familier avec cette histoire, se laisse séduire.

En se basant essentiellement sur les écrits du missionnaire (correspondance régulière avec ses supérieurs et récit de sa mission rédigée peu avant sa mort), Michela Fontana nous raconte le périple incroyable de Rome à Lisbonne d'abord, puis l'embarquement vers Goa en Inde, où Ricci passera deux ans et sera ordonné prêtre. Il reprendra son voyage vers Macao, où les Jésuites avaient une mission sous la protection des Portugais.

Mais son objectif était bien de pénétrer en Chine ; il y réussira malgré des difficultés incroyables et arrivera finalement à Pékin, où il obtiendra les faveurs de l'empereur de la dynastie des Ming alors au pouvoir sans jamais le rencontrer ! Les Jésuites seront alors dans la Cité impériale pour de nombreuses années, mais Ricci mourra avant de pouvoir jouir de sa réussite.

Le récit biographique suffirait au bonheur du lecteur, mais l'auteur n'hésite pas à l'interrompre parfois pour aborder des sujets passionnants concernant cette époque : structures de la société, importance de la science dans la société chinoise, mathématiques occidentales et chinoises, état des connaissances en astronomie (c'est l'époque de Galilée et Copernic). Bref, on ne s'ennuie pas et je ne peux que recommander la lecture de cet ouvrage à tous ceux qui se passionnent pour cette époque, ou qui sont simplement curieux... Remarquons en outre que les Chinois vénèrent encore le souvenir de Ricci même après la Révolution Culturelle qui vit les Jésuites chassés de Pékin à nouveau !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Matteo Ricci. Un jésuite à la cour des Ming

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Matteo Ricci. Un jésuite à la cour des Ming".