Les ombres de Neil Jordan

Les ombres de Neil Jordan
(Shade)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Isad, le 28 mai 2011 (Inscrite le 3 avril 2011, - ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 2 913 

Le récit d’une vie, tout simplement

On a l’impression de flotter dans une écriture aérienne et rêveuse qui raconte sans fioriture les enchaînements qui conduisent une vie particulière. C’est juste un constat sans prétention, un exposé sans souci de faire passer un quelconque message.

C’est cependant un peu trop « lisse ». L’écriture manque d’élan. Le tout me semble « déconnecté », ... mais probablement mon humeur du moment, à la recherche d’un sens non repéré, qui est responsable de cette impression !

La narratrice principale est Nina, la morte dont on ne retrouve pas le corps. C’est Georges, un camarade de jeu d’enfance qui la tue d’un coup de cisaille, détache sa tête et jette le corps dans la fosse sceptique.
Nina est une fille unique rêveuse, qui s’invente des conversations avec sa poupée Esther et imagine voir une femme qui la regarde. Elle qui vit avec ses parents dans une grande maison en Irlande au début du XXe siècle. Son père a monté une usine d’exportation de coquillages. Elle joue avec Janie et Gorge son petit frère qui sont les enfants d’un pêcheur qui habitent de l’autre côté de la rivière. Un jour, survient un demi-frère, Grégory, âgé d’un an de plus qu’elle. Ils grandissent et les sentiments s’entremêlent comme on le devine. Nina, qui anime leurs jeux, aime Grégory, de même que Janie, et George vénère Nina. Nina veut devenir actrice, ce qui ne se fait pas. Après leur bac, Grégory et George s’engagent pour défendre l’Europe en 1914. La veille de leur départ, George lui montre sa grotte secrète avec une représentation de la déesse de la fécondité et ils font l’amour. Puis, elle emmène Grégory dans les meules de foin où elle ne peut le voir et ils font ce qui est interdit entre frère et sœur.

C’est la domestique qui s’aperçoit qu’elle est enceinte et sa mère la fait avorter. Nina décide alors de s’enfuir avec une troupe d’acteurs qui regagne l’Angleterre. Elle fait du théâtre puis du cinéma et deviendra célèbre. Grégory sauve George et inversement sur les champs de bataille. Quand ils reviennent, George est défiguré et présente des absences psychologiques. Grégory reste à Londres et devient l’impresario de Nina sur le choix de ses films et de ses amants. Mais il aime aussi les hommes et Jonathan, dont Nina est tombée amoureuse, restera avec lui. Ils rompent amicalement leur collaboration et Grégory qui a hérité du sens des affaires de son père, crée une agence de comédiens avec Jonathan qui devient son comptable tandis que Nina part pour les États-Unis. Ses parents meurent mais elle ne peut revenir car c’est la seconde guerre mondiale. Lorsqu’elle rentre en Irlande, elle rachète les parts de la maison à Grégory et s’y installe. Elle sort George de l’asile psychiatrique où il réside et lui confie des tâches de jardinage.
Le jour où ce dernier découvre le châle que portait Nina la veille de leur départ pour la guerre et son contenu de petits os, il comprend que la vie aurait pu être autre et la tue.

Grégory revient pour un enterrement sans corps et Janie, devenue enseignante, lui parle de ce qui aurait pu être, mais Jonathan l’attend. La cérémonie se termine par une fête où l’on chante et boit pour oublier les morts et Janie part avec le brigadier.

L’ombre de Nina raconte sans rancœur ces lignes et indique que la rivière viendra à bout des murs qui l’emprisonnent. Elle pourra ainsi se répandre dans l’eau, ses cheveux flottants comme dans l’ancienne légende que lui racontait son père.

IF-0511-3731

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les ombres

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les ombres".