La burlesque équipée du cycliste de Herbert George Wells

La burlesque équipée du cycliste de Herbert George Wells
(The Wheels of chance)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Virgile, le 15 août 2010 (Spy, Inscrit le 12 février 2001, 44 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 727ème position).
Visites : 5 219 

Une autre facette d'Herbert George Wells

"L'homme invisible", "L'île du docteur Moreau", "La machine à explorer le temps" ou encore "La guerre des mondes" sont des classiques de la science-fiction qu'il n'est plus utile de présenter et que je relis de temps en temps avec plaisir.

Il serait néanmoins dommage et très réducteur de catégoriser Wells comme étant simplement un auteur de science-fiction. Un petit tour sur wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/H._G._Wells) devrait suffire à vous éviter cet écueil.
Et ici même Granada à critiqué "L'amour et M. Lewisham : Histoire d'un très jeune couple", roman social du même auteur, que je viens de mettre dans ma liste à lire.

C'est un peu par hasard que je suis tombé sur une édition électronique en libre accès de "La burlesque équipée du cycliste", et je dois dire que c'était un heureux hasard.

L'histoire est fort simple. Monsieur Hoopdriver est calicot (employé vendeur de nouveautés pour la clientèle féminine) et il se prépare à jouir de son congé annuel de 10 jours.
Il a acquis récemment une bicyclette d'occasion et compte l'utiliser pour randonner le long de la côté sud de l'Angleterre. N'étant pas un cycliste chevronné, monter en selle et en descendre est déjà toute une aventure pour le jeune homme. Mais ce n'est que le début... Il rencontre une autre cycliste qui semble embarquée dans des ennuis et là les situations cocasses s'enchaînent pour notre plus grand plaisir.

Si la trame peut paraître bien mince l'intérêt du roman n'est pas là. Ce livre fourmille d'humour, le style de Wells est ici proche de P. G. Wodehouse, l'auteur entre autre d'une hilarante série de roman où apparaît le fameux valet Jeeves.

La psychologie des personnages est extrêmement bien développée, particulièrement celle du "héros" Hoopdriver, et les situations sont souvent prétextes à des observations ironiques sur la nature humaine ou la société anglaise de l'époque. De belles descriptions de la campagne anglaise parsèment aussi cette épopée que je conseille chaudement à tous. C'est le genre de livre qui met de bonne humeur et qu'on lit avec un sourire jusqu'aux oreilles. :o)

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Super !

10 étoiles

Critique de Cecezi (Bourg-en-Bresse, Inscrit le 3 mars 2010, 44 ans) - 9 juillet 2011

Je me rallie complètement à la critique de Virgile pour ce roman que j'ai adoré. En plus d'être très drôle, il propose une réflexion sur les déterminismes sociaux, et sur le pouvoir de création artistique. Une de mes lectures chaleureusement recommandées de l'année !

Forums: La burlesque équipée du cycliste

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La burlesque équipée du cycliste".