Elves Dreams de Alessandro Mazzetti

Elves Dreams de Alessandro Mazzetti

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Numanuma, le 20 juillet 2010 (Tours, Inscrit le 21 mars 2005, 51 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 4 546 

Des Elfes (dé)culottés

Raaahhh, fifille, nichons… !! Désolé, je m’égare !!
Cette BD, Elves Dreams, m’a bien embêté… Ca fait plusieurs mois que je l’ai, je l’ai lue à peu près quatre fois et pourtant, malgré l’accroche ouvertement érotique, je dois dire que je reste dubitatif.
La FNAC St Lazare a un petit rayon BD Adulte qui a la particularité d’être mis à la portée de tout le monde, de ne présenter que très peu de titres et d’être situé à côté des BD comiques et parodiques. Les autres sont peut-être en rayon, je n’ai pas vraiment eu envie de vérifier. Après avoir récupéré mon volume de Naruto, à deux pas de là, j’ai jeté un œil curieux et je suis tombé devant cette BD dont la couverture m’a plu : une elfe nue sous une cascade. Pas de quoi révolutionner le monde non plus mais bon, agréable à regarder. De manière générale, les dessins sont plutôt réussis sans être tous du même niveau de qualité. Cependant, je considère toujours que le N&B est l’idéal pour la BD érotique.
L’idée est intéressante : présenter les péripéties sexuelles d’elfes femelles. Ces aventures se présentent sous la forme d’une double page et n’ont quasiment pas de texte, ceci venant renforcer le côté voyeur de la chose.
Tolkien ne s’y retrouverait probablement pas. D’ordinaire, les elfes sont présentés comme des créatures éthérées à la longévité immense, une race élitiste dont les centres d’intérêts, les us et les coutumes sont inaccessibles aux autres races. Evidemment, une chose aussi bestiale, terrestre et futile que le sexe ne fait pas partie des considérations générales des elfes, plus préoccupés de philosophie et de magie. Bref, des compagnons d’aventures pas vraiment portés sur la déconnade. Ces traits se retrouvent dans nombre de romans d’heroic fantasy, un genre très porteur totalement déconsidéré en France mais parfaitement intégré dans les cursus universitaires des pays anglo-saxons. En Angleterre, Tolkien est un auteur classique.
La bonne idée a donc été de se placer dans un contexte d’heroic fantasy plein de barbares, de guerriers, d’épées et de dragons et d’y ajouter l’élément Sexe. Ce n’est pas nouveau, d’autres dessinateurs s’y sont déjà essayé, comme Luis Royo, mais avec une qualité artistique bien plus élevée, les œuvres de Royo relevant plus de la peinture que de la BD.
Par contre, l’auteur, Alessandro Mazzetti, a ajouté sur certaines histoires un élément humoristique. A la première lecture, ça passe parce que c’est inattendu mais à mon sens, l’humour est un détachement, une position de l’esprit permettant de s’éloigner de l’objet pour l’appréhender différemment. Alors que le sexe demande un investissement complet, total, de tous les instants. De fait, je trouve le mélange un peu incongru. Un peu comme les films de Jackie Chan qui mélangent action et humour. Je déteste ! Ce n’est ni franchement une comédie, ni franchement un film d’action, c’est incohérent et finalement de peu d’intérêt.
C’est un peu la même chose pour cette BD qui, malgré une certaine qualité de dessin, ne renouvelle pas le genre, n’apporte pas grand-chose à la BD érotique. Bien sûr, le fait d’y incorporer des éléments d’humour peut être considéré comme la volonté de faire autre chose, d’autant plus que l’humour y est quasi exclusivement visuel, ce qui renforce le côté voyeur inhérent à ce type de BD. Au final, il est difficile d’y voir autre chose qu’une mise en images de fantasmes typiquement masculins même si certaines planches sont marquées par une imagination assez bizarre comme cette elfe qui tente de sortir d’un puits dont la paroi est composée de… bites !!
Agréable mais pas inoubliable.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Elves Dreams

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Elves Dreams".