Le docteur Thorne de Anthony Trollope

Le docteur Thorne de Anthony Trollope
(Doctor Thorne)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par FranBlan, le 19 juillet 2010 (Montréal, Québec, Inscrite le 28 août 2004, 82 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 144ème position).
Visites : 6 098 

Dilemne matrimonial: mariage d'amour ou de raison?

Dans ce troisième roman des Chroniques de Barsetshire, l'auteur délaisse la vie ecclésiastique du comté fictif de Barset et nous introduit plutôt aux grands propriétaires terriens de la région, aux problèmes de classe, de fortune et de naissance qui régissent les relations de cette petite société..., en plein milieu du IXe siècle.
La famille qui nous intéresse sont les Gresham de Greshamsbury Court, une famille des plus anciennes et prestigieuses de la région, mais qui croule sous les dettes et les problèmes financiers, ce qui compromet grandement l'avenir de Frank Gresham, l'unique héritier de la famille, qui se voit pressé de contracter une alliance qui renflouerait les coffres de la famille!
Toute autre union serait une mésalliance des plus catastrophique!
Mary Thorne, jeune orpheline, de naissance illégitime, nièce du formidable Docteur Thorne et qui vit sous la tutelle de celui-ci, fréquente depuis toujours Greshambury Court, jusqu'à ce que Lady Arabella découvre l'amour que ressent pour Mary, son fils unique Frank!
La pauvre Mary est immédiatement chassée du domaine et interdite de fréquentation, mais tout ceci est sans compter sur l'inébranlable détermination de Frank, l'un des personnages les plus purs des romans de Trollope, de demeurer fidèle à son amour.
Suite à une foule de rebondissements tous plus réjouissants qu'inattendus, tous les empêchements finiront par être résolus et le dénouement sera des plus jouissif!
J'avoue sans aucune difficulté, que le contexte sentimental de ce troisième tome n'a pas ni le mordant, ni la fascination des deux tomes précédents de ces chroniques, mais j'ai tout de même adoré cette lecture!
La richesse et la densité de tous les personnages procurent à eux seuls des plaisirs intarissables de page en page et le dénouement imprévisible de toutes les intrigues, un pur bonheur!
Anthony Trollope est né à Londres en 1815 et mort en 1882. Fils d'un avocat raté et d'une femme de lettres qui eut une certaine notoriété, il fit carrière comme inspecteur des postes jusqu'en 1867. . .
Parallèlement à sa fructueuse carrière de romancier (47 romans...), M. Trollope fut à l'emploi des Services Postaux britanniques comme humble fonctionnaire d'abord, dès l'âge de 19 ans, ensuite comme haut-fonctionnaire; ce qui l'emmena à voyager à travers le monde, (circa 1834/1866), afin de négocier des échanges commerciaux de services postaux avec les pays qu'il visitait, un travail qu'il aimait beaucoup, il aurait même été l'instigateur des fameuses boîtes aux lettres rouges en forme de pilliers, que l'on retrouvait un peu partout en Grande-Bretagne dès 1854..., un personnage peu banal, M. Anthony Trollope!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le docteur Thorne [Texte imprimé], roman Anthony Trollope traduit de l'anglais, préfacé et annoté par Alain Jumeau
    de Trollope, Anthony Jumeau, Alain (Traducteur)
    Fayard
    ISBN : 9782213656069 ; 26,00 € ; 15/02/2012 ; 1 vol. (522 p.) p. ; Broché
  • Doctor Thorne de Anthony Trollope
    de Trollope, Anthony
    Norilana Books / Classics
    ISBN : 9781934169759 ; 20,07 € ; 01/05/2007 ; 524 p. ; Paperback
  • Le docteur Thorne [Texte imprimé], roman Anthony Trollope traduit de l'anglais, préfacé et annoté par Alain Jumeau
    de Trollope, Anthony Jumeau, Alain (Traducteur)
    Points
    ISBN : 9782757842775 ; 7,60 € ; 22/05/2014 ; 800 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  The Barsetshire Novels

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Amour, orgueil et préjugés dans la petite ville de Barchester

8 étoiles

Critique de Pierrequiroule (Paris, Inscrite le 13 avril 2006, 43 ans) - 18 juillet 2013

Le héros de cette histoire est un homme mûr, un médecin de campagne célibataire nommé Thorne. Rien de très romanesque, direz-vous. Mais le docteur Thorne n'est pas un médecin ordinaire; praticien hors pair, il se distingue aussi par son caractère fier: après tout n'est-il pas le cousin des Thorne d'Ullathorne, une famille aristocratique? Malgré sa droiture et son orgueil, le docteur a fait le serment d'élever une enfant illégitime: sa nièce Mary, fruit des péchés de son frère décédé. Thorne considère désormais cette jeune fille comme sa propre enfant, mais il apprendra à ses dépens que s'occuper d'une demoiselle à marier n'est pas de tout repos pour un père célibataire!
Eduquée au-dessus de sa condition au manoir de Greshambury, Mary noue des relations étroites avec les enfants du "squire" (gentilhomme terrien)... au point que le fils aîné en tombe amoureux. Seulement voilà, en tant qu'héritier d'un domaine hypothéqué, Francis Gresham de Greshambury doit épouser "une fortune". C'est même un devoir à accomplir pour redorer le blason de la famille.
Vous l'aurez compris, Mary et Frank éprouvent un amour contrarié. Alors que l'héritier doit choisir entre mariage d'amour et mariage de raison en subissant la pression familiale, Mary, elle, est trop fière pour s'allier à une famille qui la méprise.
Le seul qui puisse aider la jeune fille est son autre oncle dont elle ignore l'existence: Roger Scatcherd, ancien maçon alcoolique qui a fait fortune. Le docteur Thorne est alors lui-même tourmenté par un dilemme: doit-il révéler à Mary le secret de sa naissance pour lui assurer une part dans l'héritage de Scatcherd? Ce serait aller à l'encontre de ses principes, d'autant plus que l'oncle Roger est un vulgaire parvenu.

Après "La sinécure" et "Les tours de Barchester", c'est là le troisième roman du cycle de Barchester, petite ville imaginaire chère à Trollope. Bien que l'action soit un peu lente et parfois prévisible, l'auteur nous offre une belle galerie de portraits; une figure féminine forte - celle de Mary- s'y distingue particulièrement. Ce roman n'est pas seulement une histoire d'amour, mais aussi la critique d'une société qui place la naissance au-dessus du mérite personnel. Le Docteur Thorne et sa nièce, bien que roturiers, défendent des valeurs morales on ne peut plus nobles, comme l'honneur, la vertu, la générosité, alors que Lady Arabella et ses filles ont des prétentions ridicules. Outre les dimensions sociales et psychologiques, vous trouverez dans ce livre une bonne dose d'humour et des répliques d'une grande finesse. Sans cesse pris à témoin par le narrateur, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer et se laisse volontiers entraîner au fil des pages - nombreuses mais vite parcourues!

Forums: Le docteur Thorne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le docteur Thorne".