Le Soldat chamane, tome 1 : La déchirure de Robin Hobb

Le Soldat chamane, tome 1 : La déchirure de Robin Hobb
( The Soldier Son vol 1 : Shaman's crossing (1/2))

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par _Sabri_, le 5 avril 2010 (Inscrite le 28 janvier 2010, 38 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 746ème position).
Visites : 6 306 

Nouvel univers

Robin Hobb est selon moi un auteur achevé, exceptionnel, qui nous présente des univers intéressants, sans excentricité déplacée. Dans sa série du Soldat Chamane, elle nous présente une personne bien loin du chevalier généralement exploité dans des séries fantastiques. Le personnage principal, Jamère, nous semble d'emblée être le jeune fils modèle, avec un avenir prédéterminé. Il est lui aussi préoccupé, ambitieux mais prisonnier de son destin. Par contre, l'auteur choisit d'en faire un personnage qui évolue d'une façon très inattendue ! Jamère est attachant, déchiré par les rôles sociaux qui lui sont imposés et tombe bien malgré lui dans les griffes d'une magie contrôlante, de laquelle il ne peut s'extirper. Tout ce qu'on peut s'imaginer qu'il deviendra n'arrivera probablement pas ! Et on ne pourrait imaginer être pris entre deux mondes plus antagonistes.

L'histoire est selon moi, parfois longue, parfois ennuyeuse mais toujours inattendue et TELLEMENT bien écrite qu'on en vient à se sentir confortable, douillet et réconforté par sa simple lecture. Robin Hobb ne donne pas dans les froufrous et les jolies petites fleurs. Dans le Soldat Chamane elle nous amène dans des régions désolées (vers le 3ème tome surtout), des conditions de vies parfois belles parfois sordides, bref pas la magie comme on peut se l'imaginer avec des éclairs de lumières et des bruits de clochettes !

Peut-être pas un incontournable mais pour les fervents de Robin Hobb, vous saurez reconnaître son écriture fluide et ses personnages complexes. Ce qui m'a poussé à lire la série au grand complet ? Je n'ai jamais pu prévoir où l'intrigue allait nous mener et ça pour moi, c'est merveilleux !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Un manque de déchirure

4 étoiles

Critique de Buck (Rennes, Inscrit le 20 juin 2010, 31 ans) - 20 juillet 2017

Quelques années après une guerre avec les pays de l’Ouest qui a décimé le royaume de Gernie, Jamère, fils d’un aristocrate anobli par le roi pour son courage au combat, doit à son tour être éduqué avec les principes militaires enseigné par son père. Pourtant, les Ocellions, un étrange peuple, transgresse les nouvelles frontière de l’Est du royaume de Gernie.

Grand fan d’héroic fantasy, je m’attendais à un amuse-bouche plein de piquant, des personnages charismatiques, de la vie dans les lieux, beaucoup plus de magie, un héros déchiré entre 2 modes de vie, 2 visions de la vie. Mais non, Robin Hobb a fait le choix d’un amuse bouche plus lent. Les talents de l’écrivaine ne sont plus à prouver mais je m’attendais à plus de punch dans ce premier tome.

Manquant à ce volet, ce sont des enjeux. Le héros voyage çà et là et parfait son éducation sous les ordres de son père mais certains passages manquent de réflexion de Jamère. Pour exemple, je prendrais le moment où il voyage en bateau de Grand-Val à Tharès-La-Vieille. Notre héros remarque la vue d’une forêt dévastée par les Hommes pour les besoins de production en bois de la capitale. Jamère est juste attristé par ce paysage mais on ne ressent aucune volonté de choisir une autre voie. Il obéit pourquoi son père lui dit de faire. C’est aussi ce manque d’interrogation du jeune aristocrate qui se fait trop ressentir.

Toutefois, ce livre s'intègre à une saga et une évolution du personnage se fera certainement par la suite. Je comprends bien la nécessité d’installer un personnage fragile et naïf pour le faire grandir les tomes suivants. Mais de plus grands indices qui montrent un déchirement, une remise en cause de son éducation et de son système politique auraient été les bienvenus. Même si je ne vais pas lire la suite tout de suite, l’évolution de Jamère dans ce monde qui l’interroge et moi avec méritera toutefois le coup d’œil. Jamère est encore jeune...

Une série qui se mérite...

10 étoiles

Critique de Sorenja (, Inscrite le 27 mars 2007, 46 ans) - 7 mai 2017

C'est vrai que le premier tome est laborieux, mais il pose le personnage principal, jeune et aussi désœuvré que nous face à ce qui lui arrive!! L'intrigue formidable se déploie, au fil de ses expériences, nous grandissons, nous nous rebellons avec lui jusque au bout du sort qui lui est fait et que nous ne comprenons pas. Tout est révélé au dernier tome, magistralement. Robin Hobb fait une fantasy complexe, novatrice, invente et pose des mondes totaux de la valeur de ceux de Frank Herbert (Dune) ou Dan Simmons (Hyperion). Je recommande vivement.

Laborieux

1 étoiles

Critique de BirdFul (, Inscrit le 29 avril 2014, 49 ans) - 29 avril 2014

Je ne suis pas un grand adepte des romans de fantasy principalement car la plupart (à commencer par le trône de fer) sont lents au possible. Là, en plus d'être lent tout y est d'un convenu sans nom.
On se croirait dans un plaidoyer pour les indiens d’Amérique. Pour moi c'est du western avec des personnages inintéressants.

Rencontre ratée avec cet auteur.

d'une originalité grandissante

7 étoiles

Critique de Mendou (, Inscrit le 21 mai 2012, 26 ans) - 30 août 2012

J'ai lu la série entière et je n'ai pas été déçu. Il ne vaut peut-être pas l'assassin royal ou les aventuriers de la mer, mais cette série reste un vrai bon divertissement.

Jamère Burvelle le héros, cadet des 3 fils , est destiné à une carrière militaire comme son père , lui aussi cadet d'une famille noble.
Son père l'envoie se former auprès de Dewara , un nomade de la tribu des kidonas. Car selon lui on apprend beaucoup en connaissant les peuples et coutumes ennemis
Lorsqu'il y reviendra, Jamère ne sera plus jamais le même, déchiré entre son devoir militaire et ce sentiment de destruction fait par son peuple contre toutes les autres tribus , qui le dégoûte peu à peu.

L'intrigue peut paraître longue à se mettre en place. C'est pour pourquoi le style si bien écrit de Robin Hobb nous empêche de refermer le livre avant la fin

Ce n'est pas un chef d'oeuvre comme le Trône de fer, mais il se lit avec autant de plaisir.

0,5 étoiles!

1 étoiles

Critique de Js75 (, Inscrit le 14 septembre 2009, 36 ans) - 16 août 2010

Le Soldat chamane tome 1:La déchirure est un livre écrit par Robin Hobb.L'intrigue est inconsistante,ennuyeuse,les personnages sont des ectoplasmes,et le style est pauvre.Très laborieux.

Forums: Le Soldat chamane, tome 1 : La déchirure

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Soldat chamane, tome 1 : La déchirure".