Dans mes yeux de Bastien Vivès

Dans mes yeux de Bastien Vivès

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Nance, le 14 décembre 2009 (Inscrite le 4 octobre 2007, - ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 009ème position).
Visites : 1 874 

Subtilité délicate

« Depuis le moment où tu es venu me chercher devant la fac, j’avais envie de t’embrasser. On parlait, on parlait, mais tu ne m’embrassais pas... »

Dans mes yeux raconte l’histoire d’une brève liaison sentimentale entre une étudiante et un inconnu, aux travers des yeux de ce dernier.

Une histoire ordinaire, mais encore, c’est le traitement qu’en fait Vivès qui fait de cette bande dessinée toute son originalité : la perspective de narrativité, les dessins aux crayons de bois, les couleurs vives, l’emphase sur le langage du corps par rapport aux paroles... On a vraiment l’impression d’être dans la peau de l’inconnu, de sentir ses émotions.

Bastien Vivès est un artiste que j’ai connu par une bande dessinée que je recommande à tous, Le goût du chlore. Si Dans mes yeux ne m’a pas fait autant d’effet que cette bande dessinée, ça reste une lecture agréable et spéciale. C’est le cas de le dire, ce type a vraiment de l’oeil.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Dans mes yeux [Texte imprimé] Bastien Vivès
    de Vivès, Bastien (Scénariste)
    Casterman / KSTR
    ISBN : 9782203020627 ; EUR 16,00 ; 09/03/2009 ; 133 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Quelle qualité narrative... Quelle émotion !

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 62 ans) - 23 janvier 2010

Bastien Vivès est un jeune auteur de bandes dessinées assez étonnant, percutant, qui n’a peur de rien et qui, à chaque nouvelle histoire nous donne encore à découvrir de son talent. Je sais que sa modestie réelle et sa simplicité humaine souffriront de tels propos, mais c’est vrai qu’il est complètement en dehors des sentiers pratiqués par les autres. Il est ailleurs…

Dans « Le goût du chlore » remarqué par la critique et nominé lors du dernier festival d’Angoulême, il avait prouvé que l’on pouvait écrire une belle bande dessinée avec juste un entrainement régulier à la piscine et une rencontre amoureuse toute en poésie. Beau, simple et efficace, telle était sa narration graphique !

Cette fois-ci, avec « Dans mes yeux », nous allons assister à une petite histoire d’amour, la relation simple entre un garçon et une fille… Pourquoi simple, pourquoi pas le grand amour ? Tout simplement parce qu’il faut un temps pour tout et que Bastien n’en est pas encore là…

Une histoire banale direz-vous avec raison ! Oui, banale si elle était racontée par un auteur banal… il en existe quelques-uns… Mais dès qu’un tel sujet est saisi par Bastien Vivès, il faut s’attendre à beaucoup mieux qu’une simple banalité…

Les particularités du récit sont multiples, à commencer par le point de vue de la narration graphique. Nous regardons cette relation en voyant essentiellement la jeune femme, pas l’homme… un peu comme si Bastien avait de la pudeur à se dessiner. Enfin, excusez-moi, je me laisse aller à croire qu’il y a comme un peu d’autobiographie dans ce récit, ce qui n’est pas certain du tout… Quoique… une telle sincérité, une telle profondeur, une telle poésie, une telle force dans les mots et le récit… oui, il doit bien y avoir un peu de Bastien Vivès dans cette histoire…

La seconde originalité réside dans le graphisme, dans les couleurs. Un enfant dirait que tout cela est fait au crayon de couleur… Oui, ce n’est pas classique en bédé et pourtant ça fonctionne diablement bien…

Enfin, il a des planches, des vignettes, des dessins superbes qui donnent une efficacité à la narration rarement mesurée chez un si jeune auteur. C’est vrai que l’on a l’impression d’avoir lu la première création de Bastien seulement hier. Oui, c’est bien un jeune auteur… mais, par ailleurs, il écrit si vite que nous avons déjà plusieurs histoires et qu’il acquiert à grande vitesse l’expérience d’un auteur chevronné !

Même si « Dans mes yeux » est une histoire légère, un court épisode de vie, une bédé qui l’on peut lire avec douceur et sans se prendre au sérieux, je crois qu’elle restera, aussi, comme un petit bijou, un petit trésor que l’on se repassera de main en main avec un regard complice…

Merci à cet auteur de continuer à nous enchanter de la façon…

Forums: Dans mes yeux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Dans mes yeux".