Paul, dans les pas du père : D'après les mémoires de Paul Bedel, agriculteur de la pointe de la Hague de Catherine École-Boivin

Paul, dans les pas du père : D'après les mémoires de Paul Bedel, agriculteur de la pointe de la Hague de Catherine École-Boivin

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par AMBULANCE, le 21 mai 2009 (Inscrit le 21 mai 2009, 54 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (40 012ème position).
Visites : 3 170 

le dernier des paysans

On m'offre ce livre en me disant que ce bijou de mots a été vendu en 2008 à 30.000 exemplaires en bouche à oreille. Les paysans pourtant c'est pas mon genre. Passionné de ferroviaire et de culture ouvrière je n'ai pas l'habitude d'avoir les deux pieds dans la gadoue.

Toutefois, J'aime la région du haut de la Manche la Hague où Paul Bedel est exploitant agricole dans une ferme minuscule et où il a continué jusqu'à ses 75 ans à pratiquer la dernière des agricultures premières. Le livre est poétique et commence par deux belles préfaces. Celle de l'auteur une femme et de Didier Decoin. L'homme Paul Bedel se confie. Je me prends au jeu des confidences et le lis d'une traite. En reprenant mes esprits, la ville où j'habite semble plus verte et plus chaleureuse. Paul Bedel le héros est probablement l'un des derniers des paysans, petite ferme, quelques vaches, il a refusé les engrais, la PAC et les papiers. A la date du livre il n'a toujours pas de carte d'identité et pour finir il n'a jamais mis son lait à la laiterie. Ses soeurs et lui, ils sont trois célibataires, ont continué à exploiter à la suite du père et de la mère (beurre et crème vendus aux clients). Ils ont vécu sur eux mêmes et produisent quasiment en autarcie. On y croit à peine, seulement il suffit d'aller vers AUderville et de regarder un peu dans les champs pour rencontrer Paul Bedel toujours plus ou moins en activité même s'il a vendu ses dernières vaches. Sur son tracteur ou un crochet à la main pour la pêche, l'homme est souriant et accueillant. Nous l'avons croisé avec ma famille.
J'ai tellement aimé ce livre que je l'ai offert à mon tour. Il n'est en rien une apologie du temps passé, il nous parle d'un homme resté quelque part un peu en enfance, et qui s'émerveille des beautés du monde. Il faut dire que sa ferme donne sur l'océan ! De l'air ! Ce livre est une bouffée d'oxygène et son personnage un homme à part, qu'on ne peut qu'aimer. Un sincère.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Paul, dans les pas du père [Texte imprimé], d'après les mémoires de Paul Bedel, agriculteur de la pointe de la Hague Catherine École-Boivin
    de École-Boivin, Catherine Bedel, Paul (Antécédent bibliographique)
    Éditions Ouest-France / Écrits (Rennes)
    ISBN : 9782737344435 ; 48,28 € ; 13/11/2007 ; 252 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Crei bouon saung !!!!

5 étoiles

Critique de Alma (, Inscrite le 22 novembre 2006, - ans) - 2 septembre 2009

Si j’ai été intéressée par le contenu de l’ouvrage : la vie de cet homme simple et modeste qu’est Paul , j’ai été agacée - crei bouon sang !!! - par sa composition et par le style « m’as-tu –vu » de Catherine Ecole-Boivin .

Intercalant entre les chapitres présentant les différentes étapes de la vie de cet homme humble et respectable des pages de commentaires grandiloquents au contenu pseudo philosophique ou religieux et n’oubliant jamais de rappeler au lecteur son parcours personnel humain et littéraire, elle s’affiche au lieu de s’effacer devant son sujet .

Si seulement elle s’était inspirée de la retenue et de la simplicité de Paul pour rédiger sa biographie !

Forums: Paul, dans les pas du père : D'après les mémoires de Paul Bedel, agriculteur de la pointe de la Hague

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Paul, dans les pas du père : D'après les mémoires de Paul Bedel, agriculteur de la pointe de la Hague".