La conspiration des Franciscains de John Sack

La conspiration des Franciscains de John Sack

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Gilles1949, le 20 mai 2009 (Inscrit le 29 avril 2008, 74 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 4 059 

Un premier roman pour adultes fort prometteur

Le quatrième de couverture du livre nous apprend que John Sack :

* est né en 1938
* est titulaire de deux baccalauréats (langue anglaise et création littéraire)
* a toujours exercé le métier de rédacteur technique
* en 1985 il a signé un roman pour adolescents, basé sur les premiers voyages de saint François d'Assise
* les recherches effectuées pour ce roman lui ont inspiré La conspiration des Franciscains
* ce livre est son premier roman pour adultes.

En Italie, au 13e siècle, le frère Conrad, un ermite, reçoit la visite du frère Fabiano qui lui remet un mystérieux document du frère Léon; celui-ci a souhaité ne pas mourir avec un secret très important. Le frère Conrad part alors, avec son visiteur, à la découverte du secret de son mentor.

Sa quête sera parsemée de surprises et de dangers et sa vie sera à quelques reprises mise en danger.

Nous découvrons l'énigme du secret en même temps que le frère Conrad, dans les dernières pages du livre. Le "punch" final n'en est pas un éclatant, à couper le souffle, mais est très intéressant au regard des conséquences qu'il implique.

L'histoire est bien racontée et bien ficelée. Au début du livre se trouve une liste des personnages qui facilite grandement la lecture (surtout les premiers chapitres). Les descriptions de la vie au 13e siècle sont très précises et certains passages sont presque insoutenables. Dieu que la vie était dure en ce temps là (surtout lorsqu'on la compare à celle d'aujourd'hui). D'ailleurs, il y a un parallèle intéressant à faire entre cette oeuvre et Les Piliers de la Terre de Ken Follet où les événements se passaient un siècle plus tôt.

D'ailleurs, dans ces deux romans, les comportements incroyablement odieux et condamnables des hommes d'église occupent une place importante. Comme quoi, de tout temps, la religion a été une plaie dans la société.

Le lecteur aura de la difficulté à trouver le personnage principal (le frère Conrad) attachant, contrairement à Orfeo et Amata. Pour les autres, il y a comme dans tout bon roman et comme dans la vie, des bons et des méchants.

Certains personnages sont inventés par l'auteur alors que d'autres ont vraiment existé. Le livre se termine par un épilogue où on apprend ce qui est arrivé à chacun des personnages principaux. D'ailleurs, il est difficile de fermer ce livre sans ressentir une émotion et il continue de vous habiter pendant quelques jours.

Toute bonne biographie de Saint-François-d'Assise, le fondateur des Franciscains, nous apprend que celui-ci aurait reçu les stigmates de la crucifixion en 1224 et que sa dépouille aurait été détournée et cachée. Vrai ou faux? Le roman fournit des réponses valables et intéressantes.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La conspiration des Franciscains

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La conspiration des Franciscains".