Putain d'usine suivi de Après la catastrophe et de Plan Social de Jean-Pierre Levaray

Putain d'usine suivi de Après la catastrophe et de Plan Social de Jean-Pierre Levaray

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CC.RIDER, le 1 mars 2009 (Inscrit le 31 octobre 2005, 66 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 3 737 

Un témoignage rare et intéressant

Ouvrier dans une usine classée « Seveso 2 » de l’agglomération rouennaise, J.P.Levaray nous livre son témoignage sur une condition sociale délassée et sans grand espoir. L’industrie chimique française est sinistrée. Elle sait qu’elle finira comme la sidérurgie et le textile. Elle est en train de vivre ses toutes dernières années avant d’être totalement délocalisée vers des lieux moins exigeants sur les rejets dans l’environnement et sur la santé physique et mentale des employés. En effet, le tableau que nous trace l’auteur est particulièrement catastrophique. Les ouvriers n’en peuvent plus d’un travail abrutissant, répétitif, salissant et dangereux. Son usine est la sœur jumelle de la tristement célèbre AZF de Toulouse et les accidents s’y multiplient avec toutes sortes de conséquences dramatiques. Arrive la catastrophe dans la ville rose et plus rien ne sera comme avant dans le groupe. Le patronat multipliera les plans sociaux et les restructurations en tous genres…
Se plaçant lui-même dans une situation ambiguë, (« en tant que libertaire, dit-il, je milite contre ce système, pour sa destruction et par l’action syndicale, je participe à parer au plus pressé, à aménager »), Levaray est à la fois « un militant engagé dans le social » et un anarchiste et un utopiste fort sympathique. Il veut encore pouvoir rêver « d’un monde sans classe ni Etat, d’une société sans salariat, où l’on réfléchirait sur la consommation et la production, sur la façon de travailler » ; (un monde) « où la production jugée socialement utile se ferait dans de petites unités non polluantes, basées au maximum sur les machines, sur l’automatisation et l’informatique. » Un témoignage rare et intéressant (qui donc sait vraiment ce qui se passe derrière ces murs d’usine ? Combien d’ouvriers ont eu la possibilité de prendre la plume et surtout d’être édités ?), mais totalement désabusé. La lutte des classes n’est plus ce qu’elle était à la belle époque. Il me semble déjà dépassé car la crise qui est là pour longtemps et qui n’a pas fini de tout détruire sur son passage rique de changer définitivement la donne. Pour l’histoire sociale de ces 30 dernières années…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Putain d'usine [Texte imprimé] Jean Pierre Levaray
    de Levaray, Jean-Pierre
    Agone / Éléments (Marseille)
    ISBN : 9782748900521 ; 5,54 € ; 01/09/2005 ; 219 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Putain d'usine suivi de Après la catastrophe et de Plan Social

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Putain d'usine suivi de Après la catastrophe et de Plan Social".