Ramsès, tome 1 : Le fils de la lumière de Christian Jacq

Ramsès, tome 1 : Le fils de la lumière de Christian Jacq

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Leura, le 11 novembre 2001 (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 73 ans)
La note : 1 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 12 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (27 429ème position).
Visites : 10 582  (depuis Novembre 2007)

Une duperie scandaleuse

Christian Jacq est égyptologue et auteur de livres à suspens. Il est érudit, et a une écriture souple et nerveuse, mais il trompe son monde. Son histoire de Ramsès II a choqué la grande égyptologue Christiane Desroches Noblecourt, au point de lui faire publier à titre de réponse le livre "Ramsès la véritable histoire".
Ici, l'auteur pourrait donner à un lecteur peu averti l'illusion d'apprendre quelque chose sur l'Egypte ancienne en s'amusant. Les erreurs historiques commises sont monstrueuses et font se demander si ce n'est pas un "nègre" qui aurait écrit ces gros bouquins sans que l'auteur ne se donne la peine de les relire et les corriger. Par exemple, comme le signale Desroches-Noblecourt, Ramsès n'a rencontré Nefertari que très tard dans sa vie contrairement à ce que raconte Jacq.
Plus fort encore, l'auteur fait se rencontrer et dialoguer Ramsès (1304-1236 av. JC), le poète Homère (8e siècle avant Jésus-Christ), le roi Ménélas et Moïse. (sources des dates: Encyclopédie Universalis). C'est un peu comme si on écrivait un roman faisant se rencontrer et dialoguer De Gaulle et Charles Quint!
C'est trop!!! Se moquer ainsi de ses lecteurs est impardonnable, surtout de la part d'un écrivain aussi doué que Jacq, qui a notamment écrit il y a quelques années le merveilleux "Le moine et le Vénérable". Un talent aussi puissant, gâché, galvaudé, c'est lamentable. Un peu, toutes proportions gardées, comme si Camus avait signé un roman de Barbara Cartland.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le fils de la lumière [Texte imprimé] Christian Jacq
    de Jacq, Christian
    Pocket / Presses pocket (Paris).
    ISBN : 9782266073356 ; 6,95 € ; 01/01/1995 ; 441 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Ramsès.
  • Ramsès, tome 1 : Le fils de la lumière

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Médiocre

1 étoiles

Critique de Moe (, Inscrite le 5 juin 2008, 37 ans) - 5 juin 2008

Le roman pourrait passer si l'auteur ne se présentait pas comme il le fait, c'est à dire en "égyptologue". N'ayant aucun crédit dans la profession, il surfe sur l'Egyptomanie en publiant des romans à succès somme toute assez peu convaincants, destinés surtout au grand public friant des clichés Egyptiens. Je ne relèverais pas les énormités historiques citées plus haut, je ne retiendrais qu'un style plat, lourd, long et ennuyeux, des personnages sans vie et des dialogues vides de sens. J'avais lu la Reine Soleil (à moitié, je doit l'avouer), j'ai tenté les Ramsès sur les conseils enthousiasmés d'une amie. Je ne rouvrirais jamais de roman de cet auteur.
Pour des romans historiques, lisez plutôt Pauline Gedge, qui n'a pas la prétention de se dire égyptologue, et qui prend au moins la peine de se renseigner un minimum sur la période qu'elle traite !

mais moi j'ai adoré...

10 étoiles

Critique de Crapouillon (REIMS, Inscrite le 30 décembre 2006, 33 ans) - 5 avril 2007

Non, sincèrement, il ne faut pas voir seulement le côté historique : je ne crois pas avoir vu quelque par que Christian Jacq avait la prétention d'écrire la biographie de Ramsès... Il faut rester les pieds sur terre, de nos jours qui pourrait écrire la biographie d'un homme ayant vécu il y a trois millénaires ? C'est inimaginable... de plus, qu'est-ce qu'on en a à faire de savoir que Ramsès à rencontré sa femme tard ou tôt ?
C'est un roman, et on s'en rend très bien compte par la présence de magie... C'est vrai que l'histoire d'Homère, Ménélas et Hélène, c'est un peu énorme et sans grand intérêt mais c'est de la pure fiction.

Moi, j'ai adoré car cette histoire m'a fait rêver jusqu'au bout. C'est une véritable épopée dont les personnage sont véritablement passionnant... l'amour, les complots, la guerre, la religion, la société... Tout y passe et c'est fascinant.
C'est vrai quant lisant quelque chose de si accrocheur, on peut se perdre et oublier de séparer la vérité de la fiction ; il faut prévenir les lecteurs qui n'ont pas l'habitude je pense.
Mais je reste sur un avis positif, c'est une merveilleuse histoire à lire pour se détendre et se changer les idées. Passionnant!!

Un peu long

7 étoiles

Critique de Chrisair (Yvelines, Inscrite le 13 septembre 2005, 46 ans) - 7 octobre 2006

Moi aussi comme Emmenelo, j'ai lu les 4 tomes il y a quelques années et c'était mon premier roman sur l'Egypte des Pharaons. C'est là que ma passion pour l'Egypte de cette période s'est déclenchée. Depuis, je me suis documentée et en relisant maintenant, je me rends compte des anachronismes de Christian Jacq, mais je garde en tête que cela reste avant tout un roman, et nous permet de rendre plus accessible l'Histoire. A charge au lecteur de faire ensuite le tri entre le roman et les faits réels.

ce sont des romans

10 étoiles

Critique de Dodie38 (, Inscrite le 8 janvier 2005, 42 ans) - 8 janvier 2005

pour moi ca a ete un vrai bonheur de lire les ramses c ce qui m a fait aimer la lecture . je tien a jouter que ce sont des romans et non des livres d histoire

c'etait mon premier livre sur l'egypte ancienne

8 étoiles

Critique de Emmenelo (, Inscrite le 18 mai 2004, 36 ans) - 18 mai 2004

Moi, j'ai lu ce livre il y a quelque années déjà.C'est mon père qui me la donné à lire. Ramses a donc était mon premier livre sur l'egypte ancienne. Cette lecture a déclenché en moi une véritable passion pour l'égypte. je ne suis donc pas d'accord avec ceux qui disent ne pas avoir aimé ce livre.J'avoue tout de même que Christian Jacq ne suit pas totalement le cours historique des choses, cela dit, il ne faut pas oublier que les livres de Christian Jacq sont historiques mais également des romans,ce que certaines personnes ont certainemment dut oublier. je tien aussi à dire que lorsque l'on est arrivé au quatrième tome cela peut sembler un peut long.

J'entre dans la danse!!!

8 étoiles

Critique de Patman (Paris, Inscrit le 5 septembre 2001, 61 ans) - 14 novembre 2001

On fait un peu vite de Christian Jacq un historien et un egyptologue !!!! Il n'est ni l'un ni l'autre. Il se passionne pour l'histoire de l'Egypte ancienne depuis sa jeunesse et cela lui sert d'inspiration pour ses romans. C'est vrai qu'il manque parfois d'un peu de rigueur, j'en convient, mais cela est compensé par des récits haletants et de vraies épopées. Je préfère d'ailleurs ses romans dont les héros ne sont pas des Pharaons (La trilogie du juge d'Egypte est un régal!!! et Pour l'amour de Philae est splendide). Ramsès N'est PAS une biographie mais un ROMAN, ne l'oublions pas !

Ceci dit...

8 étoiles

Critique de Sorcius (Bruxelles, Inscrite le 16 novembre 2000, 54 ans) - 14 novembre 2001

Pendragon a sans doute raison, dans sa critique éclair du Pharaon noir. C'est vrai que, pour un historien, faire des erreurs historiques, même dans un roman, est impardonnable. Mais que voulez-vous, je suis très peu rancunière et j'oublie très vite. Défaut ou qualité, c'est à voir, n'est-ce pas Dada? Soit, ce que je voulais rajouter, c'est que, l'Histoire mise à part, l'histoire est chouette. Mais, si les premiers tomes sont super (disons les 3 premiers en tout cas), la fin tire un peu en longueur. Il aurait pu faire plus court. Autre chose: allez visiter l'Egypte, c'est un pays splendide, et lire un roman sur l'Egypte en Egypte est une expérience incroyable. Je conseille l'affaire Toutankamon, qui est de Christian Jacq, désolée, mais qui suis plus la vérité que les Ramsès (critiqué sur ce site).

He bien moi, j'ai aimé!

8 étoiles

Critique de Sorcius (Bruxelles, Inscrite le 16 novembre 2000, 54 ans) - 13 novembre 2001

Et je n'ai absolument pas honte de le dire! J'ai aimé le roman et les allusions historiques qui, même si présentant parfois d'énormes anachronismes, sont cependant bien réelles. Bien sûr, il ne faut pas prendre tout ce qui y est dit au pied de la lettre, mais je suis allée en Egypte et tout ce qui est dit dans ce livre n'est pas faux, loin de là. Mais le point essentiel n'est pas là; comme le dit Thémis, il s'agit d'un roman et pas d'un traité sur l'Histoire! Par contre, je suis encline à donner raison à Leura quand il dit que ce n'est pas juste de voir Christian Jacq mettre en avant sa qualité d'Egyptologue pour faire vendre ses livre, car on pourrait s'y tromper et prendre tout ce qu'il dit comme monnaie comptante, même si, encore une fois, il est stipulé que c'est un roman. Il veut vendre et gagner de l'argent, c'est certain, mais si, en passant, il fait plaisir à des milliers de gens, tant mieux qu'il l'ai fait, non?

Le débat est lancé!

1 étoiles

Critique de Leura (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 73 ans) - 13 novembre 2001

Christian Jacq a parfaitement le droit d'écrire des romans historiques, en faisant une entorse à la vérité historique, bien d'autres l'ont fait avant lui, par exemple Druon ou Dumas, que j'adore. Ce qui m'énerve ici, c'est qu'il excipe de sa qualité d'égyptologue pour vendre ses bouquins, parce que l'Egypte est à la mode, et qu'il trompe ses lecteurs sur la marchandise. Le lecteur profane qui lirait ses bouquins sans plus approfondir aurait l'idée fausse de connaître le sujet. En ce qui concerne Moïse, l'introduire dans son récit tient la route, même si les spécialistes discutent encore si le pharaon de l'exode est Ramsès II ou Ramsès III. Pour ce qui est d'Homère, cela n'ajoute rien au récit, et c'est symptomatique de la manière dont Jacq se moque de ses lecteurs.

Je suis d'accord mais dans une certaine mesure...

6 étoiles

Critique de Thémis (Ligny, Inscrite le 17 avril 2001, 54 ans) - 13 novembre 2001

Il faut voir comment on aborde ce livre, n'oublions pas qu'il s'agit bien d'un roman et non d'un traité sur l'histoire! Qui dit roman en général, dit également quelques changements, fioritures destinés à donner un petit côté attractif et distrayant pour le lecteur... Il a peut-être même contribué à réconcilier les gens avec une infime partie de l'histoire, et ce malgré les erreurs qu'il comporte, qui sait? Enfin et pour terminer, j'assume mon propre choix car j'ai bien aimé ce livre que j'ai approché au second degré, bien évidemment!!

en effet

2 étoiles

Critique de Pendragon (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 53 ans) - 13 novembre 2001

Ce n'est pas la première fois que j'entends ce genre d'imprécations contre Jacq... sachant qu'il n'y a pas de fumée sans feu... Cela dit, je n'ai pas beaucoup lu ses romans, mais j'ai lu "Le Moine et le Vénérable" qui m'a beaucoup déçu en ce sens qu'il ne révélait rien de rien de rien du tout sur les Francs-Maçons, les dialogues étaient pour moi complètement vides et auraient pu être écrits par n'importe qui, a fortiori par quelqu'un ne s'étant pas du tout renseigné sur la question ! Mais je me répète, je n'ai pas assez lu de jacq et je ne suis pas assez érudit pour tout connaître...

Forums: Ramsès, tome 1 : Le fils de la lumière

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Ramsès, tome 1 : Le fils de la lumière".