Le goût du chlore de Bastien Vivès

Le goût du chlore de Bastien Vivès

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Sahkti, le 7 juillet 2008 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 44 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 062ème position).
Visites : 2 572 

De l'eau à perte de vue

Le personnage principal de ce livre est une piscine. Avec ses nuances de bleu, le mouvement de ses eaux et l'odeur du chlore que Bastien Vivès arriverait presque à faire sentir au lecteur, tant il restitue cet univers aquatique avec beaucoup de justesse.
C'est l'histoire d'une jeune homme qui souffre d'une scoliose et à qui son kiné a prescrit des séances hebdomadaires de natation. Rien de bien folichon dans la tête du bonhomme, plutôt une corvée même. Jusqu'au jour où il croise la route d'une jeune femme à la piscine. Celle qui lui donnera envie de nager.

C'est tout en subtilité et en sobriété que Bastien Vivès évoque ce croisement de sentiments. Pas de blabla inutile, pas de propos échangés à toutes les pages. La place est réservée à l'eau sa force, ainsi que celle des émotions qui habitent cet homme dont nous savons peu de choses, même pas un prénom.
Je suis admirative devant la beauté des dessins et surtout, cette manière de faire ressentir un bassin de natation à travers l'image. On s'y croirait vraiment!
Beaucoup de sensualité dans ces cases, de silences aussi et j'aime cela. De la belle bédé qui se regarde avec attention, chaque dessin étant un univers à part ne demandant qu'à être exploré.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le goût du chlore [Texte imprimé] Bastien Vivès
    de Vivès, Bastien (Scénariste)
    Casterman
    ISBN : 9782203012165 ; EUR 16,00 ; 26/05/2008 ; 135 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Histoire banale avec une atmosphère bien rendue

8 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 14 juillet 2009

Les dessins sont de couleurs froides, économes et fluides (dans tous les sens du terme). On exerce nos sens. On pourrait presque voir les scènes de nos propres yeux, entendre l’écho de la piscine, toucher l’eau froide, sentir et goûter le chlore... comme si on y était !

Le scénario tombe juste, loin des clichés et est tout en subtilité. J’ai apprécié le flou artistique, c’est intriguant, il y a beaucoup de non-dits, d’ambiguïtés.

Cette bande dessinée est effectivement un beau moment de lecture. À la prochaine Bastien Vivès, je vais te relire, c’est sûr !

ah bon ? !

3 étoiles

Critique de Bedeland la reunion (, Inscrit le 20 février 2009, 53 ans) - 20 février 2009

je viens de finir cette BD et j'ai pas trouvé ça extra c'est long très long même, alors l'ambiance piscine est assez bien rendue mais après .. l'histoire ... il se passe pas grand chose alors certains me diront "justement c est ça qui est bien" je respecte leur avis mais je le partage pas . les personnages sont sans relief on est dans un flirt qui n'en est pas un, une histoire d'une affligeante banalité bref on croirait regarder un film français ! j'espère que Bernard Vives dont le graphisme est prometteur trouvera une vraie histoire la prochaine fois

Solitude et moiteur graphique

8 étoiles

Critique de Ciceron (Toulouse, Inscrit le 21 août 2007, 69 ans) - 23 janvier 2009

L'originalité visuelle de cette BD est qu'il n'y a pas de bleu. L’illustrateur a choisi un ton vert véronèse “éteint“ qui traduit l’espace clos, la transparence verdâtre et la moiteur chlorée des bassins.

Sa force visuelle vient du design graphique radical obtenu par les complémtaires et répétitions du maillot noir et du bonnet blanc de la nageuse. Un truc marrant, la fille érotique en une pièce et googles noires devient complètement quelconque habillée.

On sent la solitude du nageur par le texte qui ne compte pas, 75 % des cases s’en passent très bien, chacune d’elles pourrait être agrandie et encadrée.

Très belle réalisation !

9 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans) - 18 janvier 2009

Ceux qui ont fréquenté un cabinet de kiné savent que l’on demande toujours, à un moment propice, quand la réparation semble consolidée, de prendre de bonnes résolutions. Oui, il faudra se mettre à aller à la piscine tous les jours, marcher plus, faire sa gymnastique matin et soir… Le patient, qui commence à voir sa galère se terminer est prêt à tout promettre du moment que ce soit fini, qu’il n’ait plus mal, qu’il puisse reprendre sa vie comme avant… Le pauvre kinésithérapeute ne se fait pas trop d’illusions car il en a vu passer de nombreux avant lui, qui ont tout promis et sont revenus, trop vite, se faire soigner… Après tout, ça le fait vivre !
Cet interlude aquatique, on pourrait ainsi définir cet album atypique, va raconter l’histoire d’un jeune homme atteint d’une scoliose qui décide de transformer une promesse à un kiné en réalité : oui, c’est dit, il ira à la piscine. Cela va transformer sa vie, ça va peut-être même lui donner un sens, qui sait ?
Une narration coulante, minimaliste, qui nous immerge, c’est le moins qu’elle pouvait nous offrir dans une piscine, dans le bassin, nous y fait croiser des personnages peu costumés mais qui laissent des sensations, des impressions fortes…
Au départ, on se dit que ça ne va pas marcher, puis on se dit, au contraire, que c’est très fort, qu’il fallait oser le faire. Quant à faire naitre une histoire d’amitié… D’amour ? Dans un bassin chloré et presque sans paroles ! Quelle force ! Bastien Vivès, pour son troisième album, démontre qu’il arrive à maitriser son art et qu’il est devenu un auteur à part entière avec qui, sur qui il faudra compter maintenant !

Le grand bleu avec un bonnet noir :)

10 étoiles

Critique de Alouette (Seine Saint Denis, Inscrite le 8 mai 2008, 32 ans) - 6 octobre 2008

J'essaie de m'ouvrir à tous les genres. J'ai commencé les mangas et les BD. Ce volume est passé entre mes mains avant sa mise en rayon dans la BM où je bosse. La couverture m'a tout de suite attirée car j'adore la natation. Quand j'ai vu qu'une critique avait été faite, je voulais moi-même dire ce que j'en pensais.
Je suis donc tout à fait d'accord avec Sahkti, c'est une très bonne BD. Les dessins, les couleurs sont très bien faits, l'histoire vraiment sympa, une fin ouverte (je me suis posée pleins de questions). Que dire de plus...
Ah si, il faut la lire absolument...

Forums: Le goût du chlore

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le goût du chlore".