Penser, c'est mourir un peu de Ghislain Taschereau

Penser, c'est mourir un peu de Ghislain Taschereau

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Philosophie

Critiqué par Nance, le 4 janvier 2008 (Inscrite le 4 octobre 2007, - ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 5 793 

Réflexions inégales

« Si Mao Tsê-tung avait connu Penser, c’est mourir un peu, jamais il n'aurait publié son petit livre rouge. En effet, les pensées de Ghislain Taschereau ont un caractère tellement universel qu'elles annulent toutes les autres [...] »

C’est ce qui est écrit au dos du livre, vous aurez compris que c’est du sarcasme.

Ghislain Taschereau est un comédien. J’ai appris qu’il écrivait des livres lors d’une émission de télévision (Tout le monde en parle ou Dieu merci) et j’ai voulu découvrir ses oeuvres.

Calembours, jeux de mots, détournements de proverbes, il y en a pour tous les (mauvais) goûts. L’ensemble est inégal. Certaines blagues tombes à plat et il y en a dont je n’ai pas compris le sens. Voici des échantillons :

« 5. Prendre le taureau par les cornes l’empêche de bouger pendant la fellation. »

« 7. Aujourd’hui j’ai fait une bonne action, j’ai aidé un camion à traverser un aveugle. »

« 15. Je viens de me masturber et j’entends encore très bien. »

« 25. Fumez Coca-Cola, le seul dentifrice qui vous donne l’heure exacte. »

« 60. Se masturber en public tout en égorgeant des poules peut sérieusement compromettre vos chances d’obtenir le prix Nobel de la paix. »

« 90. Quand la nature se déchaîne, il fait bon de célébrer l’impuissance de l’homme. »

« 117. Je trouve les politiciens tellement sympathiques que je n’aurais aucun problème à dire « Mes sympathies » à leur famille. »

« 174. J’ai trouvé une lampe magique dans le désert. Je l’ai frottée et elle est devenue super-propre. »

« 183. L’homme est en ceci magnifique qu’il est un peu moins bête que le chien. »

« 209. Quand j’ai dit à un ami gai que les suppositoires étaient en promotion à la pharmacie, ce n’est pas tombé dans l’anus d’un sourd. »

Au moins, le point positif, c’est qu’il n’a pas l’air de se prendre au sérieux. À lire pour passer le temps.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Penser, c'est mourir un peu

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Penser, c'est mourir un peu".