Mort au premier tour de Didier Daeninckx

Mort au premier tour de Didier Daeninckx

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Tistou, le 23 juillet 2007 (Inscrit le 10 mai 2004, 68 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (41 518ème position).
Visites : 4 101  (depuis Novembre 2007)

Polar politique

Cette édition, parue en 1997, serait une réécriture d’une « Mort au premier tour », parue en 1982 et dont Didier Daeninckx n’aurait conservé que le titre et les trois lignes d’ouverture. C’est ce qu’explique la quatrième de couverture.

« Mars 1997. J’habite Strasbourg où je finis tout juste le stage probatoire d’inspecteur de police. La réussite vient couronner mes efforts la semaine qui précède les élections municipales … »

C’est aussi la première apparition de l’inspecteur Cadin qu’on rencontrera à plusieurs reprises dans des polars de Didier Daeninckx. Il est, comme dit plus haut, à Strasbourg et notre polar est totalement immergé dans la région Alsace, dans la toute proximité de Strasbourg. Sa première enquête, à peine sa nomination obtenue, va porter sur l’assassinat d’un militant écologiste, le lendemain de l’élection de celui-ci sur une liste municipale opposée au chantier de la centrale nucléaire locale.
L’inspecteur est un brin décalé, préfigurant en cela le bon commissaire … de Fred Vargas. Pas politiquement correct, tout à ses faiblesses d’homme … faible, mais conscientisé politiquement.
Il y a de la politique, du social ; une centrale nucléaire en construction, des intérêts financiers en jeu.
Il y a des personnages limite secte, gourous petit bras …
Bref des ingrédients Daeninckxien. C’est tout juste si l’on n’y chercherait pas « le poulpe » !
On n’est pas dans l’introspection, dans la suggestion avec Didier Daeninckx. Les problèmes et leurs implications sociales ou politiques sont clairement et vitement posés. Bien dans leur temps et en cela on peut craindre que, plus qu’une autre, les oeuvres de Didier Daeninckx mourront avec leurs lecteurs, comme le dit Pierre Magnan. C’est très daté et ça risque de vieillir très vite.
Mais profitons-en ! Nous ne sommes pas encore morts et les considérations de Daeninckx sont d’une actualité brûlante ! Brûlons-nous y !
« Mort au premier tour » se termine ainsi :

« L’inspecteur Cadin ne revit aucun des protagonistes de sa première enquête. Le mois suivant, en récompense de ses bons services, il fut nommé inspecteur principal à Hazebrouck. »

Et où se déroule la prochaine aventure à votre avis ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Mort au premier tour [Texte imprimé], roman Didier Daeninckx
    de Daeninckx, Didier
    Denoël / Romans Français
    ISBN : 9782207245484 ; 13,75 € ; 21/02/1997 ; 218 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Du Daeninckx classique

8 étoiles

Critique de Vinmont (, Inscrit le 12 août 2014, 49 ans) - 6 novembre 2022

Ce polar est du Daeninckx, du vrai et ceux qui qui aiment y trouveront leur compte.
Ceux qui veulent découvrir ce grand auteur français, ils peuvent s'y atteler en commençant par "mort au premier jour".

Forums: Mort au premier tour

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mort au premier tour".