Caveaux funestes de Linda Fairstein

Caveaux funestes de Linda Fairstein
( The bone vault)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Mademoiselle, le 19 septembre 2006 (Inscrite le 29 mars 2004, 37 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (55 647ème position).
Visites : 4 177  (depuis Novembre 2007)

Banal

Un roman policier comme tant d’autres. Pourtant, tout partait bien : un cadavre de jeune femme bien d’aujourd’hui est retrouvé dans un sarcophage. Qui est-elle ? Qui l’a mise là ? Pourquoi ?

Le cadre était original : les musées. Mais on s’ennuie vite avec des descriptions fastidieuses de réserves encombrées. La vie d’Alexandra Cooper, adjointe du procureur et narratrice de l’histoire n’est pas assez développée. Comme c’est une héroïne récurrente, je suppose qu’il faut lire les autres pour y trouver un intérêt. Personnellement, elle m’a un peu énervée. Elle est belle, riche, intelligente mais n’est même pas capable de se rendre compte qu’elle est amoureuse du policier avec qui elle travaille depuis des années. Et heureusement qu’il est là d’ailleurs, avec Mercer, pour relever le niveau et l’intérêt du livre.

A la fin, la tension augmente et cela devient plus intéressant, évitant ainsi la déchéance totale. La vérité est assez bien, assez intelligente.

Mais si vous voulez lire un bon roman policier, vous pouvez facilement trouver mieux.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une intrigue éclatée

4 étoiles

Critique de Alma (, Inscrite le 22 novembre 2006, - ans) - 5 avril 2007

Je me demande encore, une fois terminée la lecture de ce roman policier, quel en est le sujet .......
Est-ce l'énigme posée par la mort de l'employée du musée dont le corps est retrouvé dans la sarcophage ?ou est-ce le quotidien de l'adjointe du procureur ?
En effet, la recherche du coupable est sans cesse interrompue par des passages sur les affaires sur lesquelles enquête Alexandra Cooper - celle de la jeune nymphomane, du pédophile, du couple sado-maso, de la femme qui la harcèle.....-, sur ses relations avec ses copines, sur l'attentat du 11 septembre . A vouloir tout raconter, l'auteur, me semble-t-il, noie son sujet , l'enquête principale se diluant dans les intrigues secondaires .
L'intérêt principal ne serait-il pas un intérêt documentaire ? On apprend beaucoup sur le musée d'anthropologie, sur le fonctionnement de ses différents services, sur les rivalités entre les directeurs de ses différents départements .
A l'image des enquêteurs errant dans le dédale des couloirs de cet immense musée-nécropole, je me suis souvent sentie bien perdue .....

Forums: Caveaux funestes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Caveaux funestes".