Guerre et mensonge : Terrorisme d'Etat américain de Giulietto Chiesa

Guerre et mensonge : Terrorisme d'Etat américain de Giulietto Chiesa

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Le rat des champs, le 10 avril 2006 (Inscrit le 12 juillet 2005, 71 ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 375  (depuis Novembre 2007)

A lire de toute urgence

Quel merdier, disent les braves gens, mais qui peut se vanter de comprendre quoi que ce soit aux enjeux de la politique internationale, des guerres et du terrorisme international? L'information est manipulée et nous n'en sommes même pas conscients. Exemple: lorsque les Tadjiks ont "conquis" Kaboul, les journaux du monde entier ont relayé que les femmes avaient jeté aux orties leur burqah et les hommes rasé leur barbe. Mensonge, mais qui sert tellement bien les intérêts de ceux qui veulent nous faire croire qu'ils mènent une croisade civilisatrice!

Le monde a basculé le 11 septembre. Personne ne saura jamais la vérité sur les attentats contre les Twin Towers, mais ce dont nous pouvons être sûrs à 100%, c'est que la version officielle n'est qu'un tissu de mensonges, et que cette tragédie a été récupérée cyniquement par le gouvernement américain pour lancer une guerre au monde musulman, qu'ils prévoient de longue durée, puisque Bush, Cheney et Rumsfeld nous ont froidement annoncé qu'elle durera toute une génération. La légalité et les principes moraux fondateurs de notre civilisation sont foulés aux pieds, puisqu'à la mi-novembre 2001, le président des USA a promulgué un décret instituant des tribunaux militaires secrets pouvant juger et condamner à mort des suspects sans l'obligation d'apporter ni à l'accusé ni au public des preuves de la culpabilité, même en dehors du sol américain, ce qui siginfie en clair que nous avons perdu notre souveraineté.

A la fin 2002, le Pentagone a publié un rapport portant la signature de Donald Rumsfeld qui estimait qu'en 2017, l'ennemi principal des USA serait la Chine, et que la guerre avec elle serait inéluctable. Pourquoi? Parce que leurs ordinateurs ont calculé que si la croissance de ce pays se poursuit au rythme annuel actuel de 7 à 8% de son PIB, en 2017, ils auront acquis une croissance économique égale à celle des Etats Unis et que donc, ils commenceront à consommer et à polluer autant que nous.

C'est une guerre des riches contre les pauvres qui commence. La mondialisation voulue par les USA a produit une accumulation monstrueuse de richesses aux mains de quelques uns. La différence entre le quintile le plus riche et le plus pauvre a été multipliée par 4,5 ces vingt dernières années. D'un autre côté, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, nous sommes confrontés aux limites du développement. Les richesses pétrolières s'épuisent, la pollution a atteint des niveaux insupportables, et il n'existe qu'une alternative. Ou bien on instaure un réel partage Nord-Sud dans le respect réciproque, quitte à arrêter de rouler en 4x4, ou bien nous allons à la guerre. Nous irons à la guerre, dit l'auteur, parce qu'il existe des "pouvoirs aussi forts qu'obtus dont l'unique intérêt est de continuer ainsi, comme ils l'ont toujours fait, tête basse, à la recherche du profit." Ils veulent la guerre, parce qu'ils pensent qu'ils seront vainqueurs, même s'ils savent très bien que ça implique la massacre de plusieurs centaines de millions d'hommes.

Les cibles de la politique guerrière étasunienne ont été clairement désignées par G. W. Bush, c'est le fameux "axe du mal." Après l'Irak, ce sera l'Iran puis la Corée du Nord et enfin la Chine. Les Chinois le savent tellement bien qu'ils ont lancé un programme intensif d'armement, ils en ont la technologie et les moyens financiers. Quant à la Russie, elle a lancé en 2001 le submersible "Guépard", équipé de 120 missiles à têtes multiples, qui est décrit par les sources américaines elle-mêmes comme une première technologique. Dans ce shéma, les continents pauvres, comme l'Afrique seront abondonnés à leur sort, et continueront à mourir de faim.

Le 11 septembre n'est pas arrivé par hasard: en juin 2001 lors du sommet du G8 à Gênes, il a été clair pour tous les participants que l'Amérique était entrée officiellement en phase de récession, et entre avril et novembre, une des plus grandes multinationales de l'énergie, l'Enron Corporation s'est effondrée. 40000 personnes sur le pavé, deux mille milliards de dollars dérobés par le sieur Kenneth Lay, un ami intime de George Bush, dont il avait financé la campagne électorale. "Oussama Ben Laden a permis de détourner l'attention de la planète de la distraire du désastre et d'allumer un moteur qui remplace celui qui était cassé."

Information et désinformation: la guerre du Vietnam a commencé par l'accusation portée aux Vietnamiens d'avoir attaqué des navires américains dans le golfe du Tonkin, et ce n'est que plusieurs années après la fin de la guerre qu'on a appris que cette attaque n'avait jamais eu lieu.

Le plan ourdi par le gang qui est au pouvoir aux Etats Unis passe par une lobotomisation de la société américaine par les chaînes de télévision et par un mode de scrutin proportionnel antidémocratique auquel ne participe au mieux que 20% de la population.

Là où les stratèges du Pentagone ont perdu une bataille c'est dans la réaction des télévisions arabes, qui ont montré jusqu'à plus soif les souffrances des perdants, ce qui a produit un effet étonnant, un peu nous dit l'auteur comme si nous avions assisté à Hiroshima du côté des Japonais. Le scandale des fausses armes de destruction massive, les mensonges proférés devant le monde entier pour justifier la guerre contre l'Irak ont éclaté au visage de Bush, et entraîné des réactions contrastées chez ses alliés: engagement de certains pays européens dans la coalition au mépris de l'opinion de la majorité de leur population, refus d'uatres de participer à cette busherie. La seule guerre remportée par Bush est celle menée contre l'Europe qu'il a réussi à diviser.

Excusez-moi d'avoir été aussi long pour résumer ce petit opuscule de 48 pages riche en informations sur une actualité qui nous concerne tous. Son auteur Giuletto Chiesa est reconnu dans toute la péninsule italienne comme un des plus grands penseurs. Une lecture indispensable...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Guerre et mensonge : Terrorisme d'Etat américain