La maison des soeurs de Charlotte Link, Corinne Tresca (Traduction)

La maison des soeurs de Charlotte Link, Corinne Tresca (Traduction)
(Das Haus der Schwestern)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Elvire, le 11 février 2006 (Wavre, Inscrite le 19 novembre 2001, 75 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 768ème position).
Visites : 2 868  (depuis Novembre 2007)

Dur, dur ... la famille!

1996: pour essayer de sauver leur couple, Barbara et Ralph viennent passer la Noël dans un cottage du Yorkshire. Mais ils sont victimes d'une tempête de neige qui les prive d'électricité, de chauffage et ils n'ont que quelques vivres.
Par hasard, Barbara tombe sur un manuscrit dissimulé sous une latte d'un plancher. Pour oublier la faim, le froid, elle se lance avec avidité dans la lecture de celui-ci.

Moi aussi, j'ai plongé avec bonheur dans la vie de Frances Gray. Je vous conseille vraiment d'en faire autant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le Yorkshire sous la neige

9 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 47 ans) - 23 mai 2011

Habitué jusque-là à lire ses thrillers psychologiques, je suis agréablement surpris de constater avec quelle maitrise Charlotte Link domine le sujet en matière de roman historique.
Connaissant l'écrivain, je me suis donc lancé en toute confiance, sans consulter le quatrième de couverture, et en ne m'attendant absolument pas à découvrir l'histoire passionnante de cette famille du Yorkshire.
Une fois de plus, le style est limpide, les chapitres tous aussi excellents les uns que les autres, et les pages se tournent sans que l'on voit le temps passer. L'étude des personnages est intéressante et les époques traversées fort bien retranscrites.

Ralph et Barbara, un couple allemand dont le mariage bat de l'aile, décide de passer les fêtes de Noël dans une grande demeure du Yorkshire en Angleterre, qu'une vieille dame dans le besoin leur loue. Sitôt arrivés, une tempête de neige se déclare et les voilà coincés et isolés de tout sans savoir véritablement quoi faire au beau milieu de cette étendue blanche. C'est alors que Barbara découvre fortuitement un manuscrit écrit par l'une des anciennes propriétaire de la maison, narrant son histoire et celle des siens.

Les Hauts de Westhill Farm…

8 étoiles

Critique de Gilou (Belgique, Inscrite le 1 juillet 2001, 71 ans) - 1 décembre 2007

Merci pour ce conseil Elvire. Je me suis plongé avec délices dans cette intrigue.

Voilà encore une histoire bien ficelée. Jusqu’à la dernière ligne.
Une écriture fluide, on est dans le présent et l’on retourne dans le passé d’une phrase à une autre
Sans s’en rendre compte. Sans coupure.

Barbara & Ralph sont dans une maison, louée pour quelques jours de vacances de fin d’année.
Coincés par une tempête de neige, isolés et obligés de se supporter dans un univers un peu glauque et à des lieues de leur vie habituelle de citadins. Le but est de rafistoler leur couple.

Barbara découvre un gros paquet de feuillets, caché sous le plancher d’une remise.
C’est le récit de toute la vie de Frances Gray, l’ancienne propriétaire de la maison.
Cette trouvaille est le début d’une situation qui va dégénérer…

Par moments, il y a un air de déjà-vu, mais comme dans tous les romans d’un même auteur, il leur est sûrement difficile de ne pas se répéter. On lui pardonne volontiers car les 625 pages de ce récit donnent du bonheur aux amateurs du genre.

Forums: La maison des soeurs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La maison des soeurs".