Tombeau de Romain Gary de Nancy Huston

Tombeau de Romain Gary de Nancy Huston

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Alexm, le 6 novembre 2005 (Inscrit le 2 avril 2005, 59 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 007ème position).
Visites : 3 677  (depuis Novembre 2007)

Un tombeau dans lequel on aurait aimé rester plus longtemps

Un tombeau - au sens littéraire de l'hommage rendu à quelqu'un - , une biographie de Romain-roman.

Par une grande romancière elle-même, qu'a priori on n'attendait pas admirative- voire amoureuse de Gary: Nancy Huston qu'on imagine -peut-être à tort- de gauche, féministe, face à Romain Gary, le gaulliste, compagnon de la Libération, etc...Comme elle le dit "tu m'aurais déplu, avec tes manières extravagantes de macho".

N. Huston nous rappelle aussi certaines oeuvres de Gary, un vrai dédale qu'elle analyse avec beaucoup de recul.
Pour Gary, avoir rencontré De Gaulle, c'est savoir qu'existe la condition humaine.
De même son rappel du portrait de Sartre par Gary est jubilatoire.


Sartre, justement, antagoniste à Gary, qui dans le saint-Germain des Prés des années 50-60 apparaît comme un "dinosaure" par rapport au milieu ambiant: de droite, ancien résistant, conteur au sens oriental du terme (ne craignant pas les répétitions ou les incohérences),...

Jusqu'à la dernière mystification que Gary nous fait, ou plutôt se fait à lui-même, celle d'Emile Ajar, qui publie des romans à 500 000 exemplaires, quand ceux signés Gary (il continue sous ce nom...) restent dans l'insuccès...

Les dernières pages, où, N. Huston compare R. Gary à un second Jésus, sont tout simplement savoureuses.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pureté et putâsserie, grâce et disgrâce

10 étoiles

Critique de ClaireF (, Inscrite le 9 août 2010, 36 ans) - 2 mai 2014

beaucoup de choses ont été écrites sur Romain Gary. souvent très renseignées (le caméléon) , souvent très intelligentes (je me suis toujours été un autre). mais aucune n'avait encore allié, comme lui savait si bien le faire, le coeur pur à l'intelligence pure.
un moment de lecture savoureux et édifiant, qui redonne envie - si besoin était- de lire à nouveau Romain Gary. et Nancy Huston.

Forums: Tombeau de Romain Gary

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tombeau de Romain Gary".