Shelton
avatar 24/07/2021 @ 08:59:46
Le Chien des Baskerville est déjà présenté sur le site :

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/3623
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/38960

Donc, bonne lecture à tous !

Shelton
avatar 25/07/2021 @ 11:09:46
Bien sûr, Arthur Conan Doyle est né en 1859 et non 1959...

Shelton
avatar 26/07/2021 @ 09:43:35
Samedi 24 juillet

L’été c’est fait pour lire et comme on vient d’apprendre que le phare de Cordouan venait d’être inscrit au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO, il m’a semblé judicieux de parler de ce phare avec une petite lecture estivale… Un roman policier et son adaptation en bédé, le tout pour découvrir un phare pour le moins atypique…

Jean-Pierre Alaux est connu pour être le coauteur de la série romanesque « Le sang de la vigne » qui a été adaptée à la télévision avec Pierre Arditi dans le rôle phare. Le thème est simple, des meurtres dans des régions viticoles et un célèbre œnologue pour mener l’enquête. Bien sûr, il ne remplace pas la police, il l’éclaire en répondant à des questions de son domaine de compétence…Avec la série Séraphin Cantarel, le principe est proche.

Séraphin Cantarel est conservateur au ministère de la culture et il est impliqué dans des enquêtes policières et, là aussi, il reste dans ses savoirs et enrichit le regard des policiers… Une série policière qui nous fait visiter Reims et sa cathédrale, le Mont Saint Michel, Albi, la Côte basque, Bordeaux, Rocamadour et donc Cordouan avec Avis de tempête sur Cordouan !

J’ai adoré ce roman car il m’a offert comme une parenthèse en dehors du temps, à l’écart de la réalité, comme si la vie s’était arrêtée un instant… avant de reprendre de plus belle. Mais attention, tous les amateurs de romans policiers doivent bien entendre cet avertissement : ce roman policier est beaucoup plus un roman qu’un roman policier. Les amateurs de thrillers et romans d’aventures doivent encore plus se méfier, ils risquent sérieusement d’être déçus. Ici, l’enquête est quasi secondaire, le suspense inexistant, la vedette est presque extérieure à l’enquête et à la résolution… En fait, nous allons accompagner un responsable du patrimoine dans son inspection d’un phare bien réel, celui de Cordouan…

Tous à vos cartes, d’autant plus que l’ouvrage n’en contient pas. Le phare de Cordouan n’est pas au large de la Bretagne, il trône pour éclairer l’entrée dans l’estuaire de la Gironde et il a été mis en œuvre par des hommes qui y logeaient jusqu’en 2012. Plus vieux phare français en activité, dernier habité par des hommes, bref, tout ce qu’il faut pour faire de ce « Versailles des mers » un lieu patrimonial exceptionnel digne d’un roman, même policier…

L’histoire se déroule au moment de la mort de Georges Pompidou ce qui confère à ce texte un aspect historique indéniable et passionnant car c’est l’occasion d’évocations en filigrane sur Pompidou, Giscard d’Estaing, Chaban-Delmas et quelques autres de cette époque. Je trouve cela très agréable car cela me rappelle la fin de mon lycée… vous savez, le moment où on devient un grand pour de vrai…

Le responsable de l’inspection, Séraphin Cantarel s’est déplacé en compagnie de sa femme, Hélène, et ils se sont installés à Royan, histoire de faire un peu de tourisme en Charente Maritime, beau complément à l’histoire et à l’architecture déjà abordées… Mais reste alors le polar… Qu’en est-il ?

Figurez-vous que pendant cette inspection, le fils d’un des gardiens du phare va être retrouvé mort. Il s’est empalé sur un pieu à côté d’une cabane de pêcheur, au pied d’un carrelet comme on dit là-bas… Il allait justement se marier et on finit par retrouver sa future, morte aussi…

Une histoire simple, bien écrite, et une histoire humaine de qualité que l’on a vraiment envie de lire jusqu’au bout. L’enquête menée par Hervouette de la Police judiciaire n’est pas lumineuse mais agréable et sympathique et elle est accompagnée de repas gastronomiques qui eux sont exceptionnels et très bien décrits… J’avais la saveur des huitres en bouche !

Un bon texte surtout si vous voulez vous souvenir de vos passages en Charente Maritime, vos séjours à Royan, de vos promenades le long de la Gironde… Si en plus vous êtes passionnés de phares, comme moi, alors que du bonheur !!!

Cette bande dessinée a été adaptée en bande dessinée par Eric Corbeyran et Michel Suro et il semblerait bien que les auteurs de ce travail tentent de mettre toute la série policière sur ce support… Alors, comme l’été c’est fait pour lire, en roman ou en bédé… Bonne lecture à tous !

Début Précédente Page 3 de 3
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier