Nathafi
avatar 12/04/2021 @ 22:28:23
Camille voyait quelque chose flotter, une masse sombre coincée entre les rochers, qui, malgré les vagues qui venaient s'écraser, restait accrochée. Elle décida de s'approcher, intriguée. Ces vacances à Molène lui faisaient un bien fou. Les éléments ne l'impressionnaient pas, ce grand bol d'air l'avait ragaillardie, elle reviendrait en forme à Roye, pour la saison des betteraves. La sucrerie tournerait à plein régime, il lui fallait de l'énergie pour planifier les équipes et assurer le rendement. La mer, elle connaissait, mais en Baie de Somme, c'était tout de même beaucoup plus tranquille, et elle ne regrettait pas son escapade. Après quelques efforts, et le bas du corps bien trempé, elle découvrit la masse sombre.

Soizic était à la peine ce matin. La Gendarmerie du Conquet l'avait appelée. Elle essayait de cacher son angoisse à Mamm Coz, qui faisait des petits pas dans tous les sens et sentait bien que quelque chose d'important s'annonçait. Elle prit soudain son manteau pour accompagner sa belle fille, mais celle-ci l'en empêchât. La pauvre femme, quelle douleur elle éprouverait si... Mais elle ne vit pas vraiment d'inquiétude chez sa belle mère, tout au plus une excitation, l'envie d'apprendre la vérité, enfin. C'est que la vieille dame savait, au fond d'elle-même, que rien n'était arrivé à son « petit ». Elle le connaissait par cœur, et pensait parfois qu'il était occupé à concocter une grande farce ! Elle le trouvait tout de même cruel, les laisser si longtemps sans nouvelles, ce n'était pas son genre. Mais elle se doutait qu'une raison ou une autre l'empêchait de se manifester, et au fond de son cœur, elle le sentait encore bien vif.

Les vingt-neuf kilomètres qui séparent Portsall du Conquet semblèrent interminables. Soizic écoutait la radio mais ne l'entendait pas, elle pestait intérieurement contre le gendarme au téléphone, il n'avait rien dit, ou si peu... Une affaire d'une extrême importance la concernait, il fallait qu'elle vienne rapidement.

Enfin arrivée, n'y tenant plus, elle se précipita à l'accueil, trouvant un jeune militaire affaissé sur son siège, à moitié endormi encore. Après qu'elle se soit présentée, le gendarme auxiliaire partit chercher son supérieur.

« Madame Le Cloarec, veuillez me suivre, s'il vous plaît ».

Cette lenteur et ces mystères exaspéraient la pauvre Soizic. Retenant son souffle, elle écouta le gendarme attentivement : une touriste picarde avait trouvé le portefeuille de Gwenn, coincé entre des rochers à Molène. L'île dépendant de la zone de Gendarmerie du Conquet, une brigade s'y était rendue et avait repéré les lieux, puis lancé quelques investigations. En vain. Triste présage, d'après le gendarme. Il lui présenta l'objet encore humide, elle put distinguer la carte d'identité et le permis de conduire, ceux que Gwenn refusait de changer par nostalgie. Les nouvelles cartes ne lui plaisaient pas et il n'en démordait pas, il ne les renouvellerait jamais. D'abord interdite, et sûrement soulagée d'apprendre qu'il ne s'agissait que du portefeuille, elle reprit ses esprits, n'épousant pas la théorie macabre du gendarme. D'hypothèse en hypothèse, celui-ci finit par établir que Gwenn avait voulu disparaître, et se débarrasser de ses papiers, mais à quels desseins ? Une autre femme ? Une double vie ? Des choses à cacher ?
Demeurant discrète, Soizic simula un trouble et baissa les yeux. Non, Gwenn ne lui aurait pas fait ça, une double vie ! Une autre femme ! Des choses à cacher, probablement, mais elle se retint d'en parler à l'enquêteur qui l'observait, suspicieux, imaginant encore un autre scénario. Elle chercherait la vérité seule...
Elle ne put récupérer le portefeuille, celui-ci étant une pièce à conviction supplémentaire du fait de la disparition signalée de son mari.

Toujours inquiète mais plus que jamais déterminée, elle quitta les lieux et prit le chemin du retour, non sans avoir au préalable appelé Mamm Coz pour la rassurer. Celle-ci partit d'un grand éclat de rire en raccrochant, elle savait que son polisson de fils, même à son âge, était capable d'espiègleries !

Minoritaire

avatar 12/04/2021 @ 23:01:49
:-D Héhé, j'ai bien ri en lisant le mot betterave au premier paragraphe, Nathafi !

A part ça, et c'est plutôt bon signe, Mamm Coz n'a pas l'air de s'inquiéter pour son rejeton. Je ne saurais lui donner tort....pour le moment ! Tu n'es certes pas partie dans les Balkans, mais tu fais allusion au goût de la farce de Gwenn, ce qui prolonge un peu mon épisode.

Camille; témoin anecdotique ou présence destinée à s'incruster ?
Comme pour le reste depuis 4 épisodes maintenant; à Tistou et aux suivants de s'en débrouiller. :-)

Bien joué, "joueuse"

Radetsky
avatar 13/04/2021 @ 08:18:37
@ Nathafi
Bon, on est sorti du tragique breton avec Mino, on sort du tragicomique balkanique avec toi, on n'est pas dans l'épopée, pas plus que dans le picaresque, on nage...ce qui est recommandé entre Keréon et Molène, mais de là à perdre son portefeuille en cours de mission.....et Mamm Coz qui se marre comme une baleine ! A croire qu'elle en sait plus que tout le monde.
Mais ça va aller vers une farce clownesque ou une bacchanale où des nonnes orthodoxes défroquées s'envoient en l'air avec des sucriers picards finançant l'alcool de contrebande pseudo-népalais produit en Colombie par un laboratoire supposé élaborer des ersatz de Carambars.
Je vais de surprise en surprise, mais c'est bien !
Merci Nath pour ce retour au terroir ;-)

Darius

avatar 13/04/2021 @ 17:48:35
C’est bien Nath .. selon moi Camille est la touriste qui a trouvé le portefeuille de Gwenn car je remarque que Radetsky s’inquiète de connaître sa présence non ?
On parle de farce, tant mieux pour Gwenn si cela se termine bien mais je trouve les deux femmes bien apaisées par rapport à cette situation .. retrouver les papiers d’un disparu laisse présager le pire ..

En tout cas bravo tu t’en es magnifiquement sortie malgré tes hésitations à te lancer ..

Darius

avatar 13/04/2021 @ 17:50:19
Sorry c’est Mino qui se posait des questions sur Camille

Magicite
avatar 14/04/2021 @ 10:42:43
j'attendais de l'action. Voilà que les gendarmes s'emmêlent?
Bonne continuation et un peu de légèreté qui n'est pas pour me déplaire.
Bravo pour ce plantage de betterave!

Tistou 14/04/2021 @ 22:53:31
Bon épisode dans la droite ligne des épisodes précédents. Deux personnages nouveaux introduits, secondaires a priori, Camille, la touriste du Nord (Nathafi revisitée ?) et un gendarme du Conquet, gendarme tendance "pas inventé la poudre" aux mauvaises intuitions.
Joli placement de betteraves à sucre (tu sais que j'ai travaillé dans ce secteur, Nathafi ? J'y ai vendu des antimousses pour contrôler le process d'extraction des betteraves. Je précise que je n'ai pas eu connaissance de planteurs de betteraves népalais. Ni albanais. A toutes fins utiles)
Mamm Coz, bien sereine. Soizic ne parvient pas à avoir peur. Qu'est ce que fais ? Je claque un cadavre au débotté ? Défiguré, décomposé ? Qui pourrait être celui de Gwenn ? ... Mmmh ... Non, je vais le jouer plus réglo, tendance romantique (juste tendance hein ?).
Bon ben merci Nathafi, je prends le relais ... Tu peux reprendre des forces pour le second tour.

Marvic

avatar 15/04/2021 @ 18:06:11
J'aime bien l'idée d'une picarde dans l'histoire :-)
Bien joué Nathafi !

Radetsky
avatar 15/04/2021 @ 18:51:00
J'aime bien l'idée d'une picarde dans l'histoire :-)


Bon, tu avais déjà les betteraves....

Lobe
avatar 16/04/2021 @ 15:02:37
Retour aux sources salées, où masse qui flotte n'est pas forcément mauvais signe, et où les gendarmes font des mystères. Un épisode de respiration, agréable à lire, et a priori pas trop désagréable à vivre pour les protagonistes.

Pieronnelle

avatar 22/04/2021 @ 19:56:10
Oui il y a du suspense et en même temps une sorte de tranquillité paradoxale mais qui rassure. Les bretonnes s'inquiètent mais la plus âgée éclate de rire ! Ça dédramatise et en même temps laisse des ouvertures vers un mystère...plus farceur. Bonne idée de revenir en Bretagne, une petite respiration après cette entourloupe de Mino avec son Grand Jeu !

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier