Les forums

Forums  :  Vos écrits  :  histoire décousue

Darius

avatar 17/03/2021 @ 20:39:33
Elle ne voyait pas grand monde, mis à part ses enfants qu’elle élevait seule, leurs institutrices, toujours pressées, et de temps en temps les parents d’élèves, aussi pressés que le personnel enseignant. Pourtant, elle avait une folle envie de boire un café dans un endroit public, de discuter ou rire avec un adulte. Mais elle n’avait rencontré personne sur le chemin qui la ramenait de l’école, elle se dirigeait tristement vers sa maison pour passer une autre journée mélancolique au cours de laquelle elle ressasserait son chagrin de femme solitaire.

Comble de malheur, elle n’avait plus de portable, son fils ayant malencontreusement renversé la bouteille d’huile d’olive dessus, alors que le portable était en charge sur le plan de travail. Le portable, baignant dans son huile, était devenu inutilisable. La batterie était complètement noyée. Peut-être qu’en la séchant, mais encore ?

Elle aurait tellement voulu téléphoner à Xavier, un doux rêveur, affublé de dreadlocks et papa d’un ami de son fils. Il était artiste, n’était jamais pressé, souvent disponible pour un café, contrairement aux autres parents qui couraient vers leur travail et leur patron. Avec Xavier, elle ignore même de quoi ils parlaient, mais cette heure passée en sa compagnie lui faisait du bien, et revigorait sa journée. Sans famille et sans voisin compatissant, il était rare pour elle de pouvoir discuter avec un adulte, confrontée aux cris de ses enfants dès qu’ils rentraient de l’école. Elle devait se boucher les oreilles pour ne plus les entendre, alors elle haussait à fond le son de la radio pour supplanter les disputes et les pleurs qui lui arrachaient les tympans.

Elle courut hors d’haleine en se précipitant vers la porte de sortie de la maison. Son cœur battait la chamade, il fallait à tout prix s’enfuir au plus vite, un grave danger la menaçait.. Elle était déjà dans le couloir et ouvrit la porte, le cœur plus que battant.

En fait, lorsqu’elle était arrivée devant sa porte, rentrant tristement chez elle après avoir mené ses gosses en classe, elle n’avait pas aperçu cette forme cachée dans l’embrasure de la porte du voisin. Dès qu’elle poussa sa porte, une main vigoureuse la tint ouverte et une ombre se glissa à sa suite en refermant la porte à toute volée. Elle était prisonnière sans pouvoir ressortir. Elle le reconnut immédiatement. C’était lui.

Avant de rentrer chez elle, sur le chemin de retour de l’école, elle avait eu envie de téléphoner, mais son portable endommagé était resté à la maison. Alors, elle s’était introduite dans une cabine téléphonique publique avec l’idée de passer un coup de fil. Elle composa le numéro de Xavier qui sonna dans le vide. Elle raccrocha nostalgiquement.

Dépitée, elle rentra chez elle en passant par la boulangerie du coin où elle acheta un petit pain au chocolat pour accompagner un café maison en dégustant sa viennoiserie, cela allait peut-être ressusciter son moral, à défaut d’être attablée dans un établissement public avec Xavier.

Poursuivie dans sa propre maison par cet individu menaçant sur les talons, la sonnette résonna soudain. Une pure coïncidence, jamais personne ne sonnait chez elle. Qui cela pouvait-il être ? Un bon samaritain ? Un sauveur providentiel ?

Elle poussa un ouf de soulagement. Allait-elle être sauvée ? Quel concours de circonstances imprévu ! Un individu s’introduit chez elle et dans les minutes qui suivent, on sonne à sa porte ! L’individu hésite, cette sonnerie intempestive n’était pas prévue dans ses plans, mais elle y voit sa planche de salut. Après tergiversations, l’individu lui enjoint d’ouvrir, elle n’attendait que cela .. Mais trop de minutes s’étaient écoulées, il n’y avait plus personne devant la porte…

Ce matin comme tous les matins, elle avait conduit les enfants à l’école. Comme tous les matins, elle était triste. Comme tous les matins, elle rentrait mélancoliquement chez elle pour passer une autre journée solitaire.

L’individu sur les talons, elle s’était réfugiée dans le jardin arrière de sa maison avec l’idée de s’enfuir, mais les murs qui l’enserraient étaient beaucoup trop hauts pour imaginer une fuite. Et sa voix était restée bloquée au fond de sa gorge. Plus aucun son n’en sortait. Elle l’entendit lui dire «que vas-tu faire maintenant ? »

Dans la cabine téléphonique, sans portable disponible, elle avait décidé d’appeler Xavier, il n’habitait pas loin de chez elle et il leur arrivait de prendre un café ensemble vers 9 heures du matin lorsque les enfants étaient en classe. Cela lui faisait du bien d’avoir un adulte en face d'elle et de fréquenter un endroit public. Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’était plus sortie de chez elle sans les enfants.

Dans le couloir, lorsqu’elle y pénétra, avec l’individu sur les talons, elle le reconnut immédiatement. Elle prit peur car elle savait de quoi il était capable bien qu’elle ignora ce qu’il lui voulait encore.

Tistou 18/03/2021 @ 10:16:08
Perplexe je suis. On dirait que tu as mélangé à loisir les paragraphes de ton texte ? Certains reviennent, ou certains propos, de manière récurrente et j'ai du mal à y voir une volonté délibérée ? Je suis dubitatif.

Darius

avatar 18/03/2021 @ 12:41:38
Perplexe je suis. On dirait que tu as mélangé à loisir les paragraphes de ton texte ? Certains reviennent, ou certains propos, de manière récurrente et j'ai du mal à y voir une volonté délibérée ? Je suis dubitatif.


Bravo Tistou c’est exactement ça . J’ai retrouvé dans mon bric à brac un manuel pratique d’écriture avec des exercices à faire et j’ai tenté de suivre un exercice proposé qui consiste à écrire une histoire en 10 phrases puis d’en jeter 3 sans regarder lesquelles puis de prendre les 7 autres dans n’importe quel ordre et ensuite de les prendre une à une en réécrivant l’histoire .

Résultat selon le prof : si vous avez réussi cela vous avez probablement l’esprit tordu mais en créativité ça aide ..

Donc tu as bien détecté la supercherie.. bravo

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier