Claude De Bortoli 27/01/2021 @ 09:10:14
Le Terrien est en train d'effectuer sa manoeuvre de recul pour se dégager de l'impasse nommée "Dérèglement Climatique" dans laquelle il s'est fourvoyé. La nature de métamatière, détentrice et émettrice d'intelligence, l'y conduit en pilotant l'intelligence des forces du mal. 



Reculer ne signifie pas "retourner au Moyen Age". Il signifie : souffrir. Souffrir physiquement. Souffrir moralement. C'est le chemin du malheur contrairement à une marche en avant qui est une voie du bonheur. Chaque pas en arrière est une souffrance de plus dans la descente aux enfers de l'affliction. 



Faire reculer le Terrien est une manoeuvre très délicate du fait d'un manque de visibilité et du refus de la souffrance qu'il engendre. Il se fait avec la plus grande prudence, en faisant très attention à ce qu'il ne finisse là son existence sur Terre, bloqué en travers du chemin ne pouvant plus ni avancer à cause de l'impasse qui bouche l'avenir, ni reculer parce qu'il ne veut plus endurer la souffrance.  



Une marche en arrière n'est qu'une succession d'affliction, d'angoisse, de désespoir et de désolation. C'est l'inverse de la marche en avant, marquée par l'allégresse, la confiance et l'espoir. Nous ne sommes pas dans ce scénario. Nous à contre sens. En marche arrière. Chaque pas est de l'affliction. Le moindre signe de marche avant, le moindre sentiment d'espoir sont proscris. Le processus de recul est enclenché. le Terrien ne peut pas revirer de situation. Il doit aller au bout de la voie du malheur. L'avant, la voie du bonheur, est bouché par une impasse funeste. L'impératif est de sortir par la voie de la désolation. C'est le seul moyen de ne pas disparaître de la surface de la Terre. Une fois atteint le fond du fond de la souffrance, une fois sorti de cette impasse funeste, seulement à ce moment il pourra repartir en marche avant dans une autre direction. 



Un recul est hautement risqué. Il y a danger de mort permanent. Ce n'est pas un chemin naturel. Ce n'est pas naturel de tant souffrir. Il doit donc se faire par étapes. Lentement. Prudemment. Chaque pas doit être validé par la population.



Les pas en arrière induit par la théorie de genre, le mariage pour tous, la Gay Pride, la sexualité dans les écoles primaires, etc. sont validés. Succèdent les grands pas du Coronavirus, validés eux aussi par le port du masque, par les tests et par la vaccination. L'objectif est de créer de la souffrance partout dans le monde et dans toutes les couches des sociétés humaines. Plus grandes seront les enjambées plus rapide sera la sortie du Terrien par le bas. 



Toutes les couches de la société sont impliquées dans la manoeuvre du malheur. 



Les vieux. Leur mort engendre peu de souffrance. "Ils sont mieux là où ils sont" entend t-on dans la société. "C'est une délivrance pour eux". "Ils ont bien vécus". La possibilité de récupérer leurs biens et la paix retrouvée une fois qu'ils sont partis engendrent plus d'avantage que d'ennui. Sans intérêt donc dans un chemin d'affliction. 



Les enfants. Innocents sans défense, pris au piège dans les écoles. Il y a là du contenu pour reculer à grand pas.



Pour les autres, le Covid-19 s'applique à faire reculer à grandes enjambées. L'artifice est le confinement. La foulée est la destruction de l'économie. Confinement sans destruction de l'économie n'est que bourreau sans guillotine. C'est la destruction de l'économie l'objectif. C'est lui qui engendre du malheur. Le confinement mondial en lui-même n'a aucun intérêt dans la marche du malheur.



La destruction de l'économie n'est pas encore le bout du chemin de la désolation. Les gens souffrent, le Terrien recule mais la nourriture arrive toujours en abondance sur les étals. Il y a encore là encore matière à reculer : La destruction de la distribution alimentaire et son corollaire de famine. Une famine mondiale. Inutile de compter sur son voisin. Il est dans le même état de manque que toi.



Le stade ultime de la souffrance du Terrien sera atteint. Non, les "500 millions restants" ne seront pas les esclaves des forces du mal. La nature de métamatière saura supprimer les forces maléfiques le moment venu quand elle n'aura plus besoin d'elles, quand le Terrien sera parvenu au bout du bout du chemin du malheur. Elles les remplacera par les forces du bien. Ces forces le feront changer de direction et le remettront en marche avant dans un chemin largement ouvert sur l'univers de matière, couronné par sa rencontre avec d'autres fratries humaines extraterrestres cousines lesquelles constituent, avec le Terrien, l'Humanité.

Tistou 11/03/2021 @ 11:32:06
Métamatière ...
Métaécrit ? Entre S.F., complotisme, délire ...
Métalecteur ?

Saint Jean-Baptiste 11/03/2021 @ 17:53:07
Texte intéressant !
La méta-matière est une donnée énigmatique de la science qu’on est en train de découvrir et certains y voient l’émettrice de l’intelligence et de la pensée. Mais de là à penser « qu’elle pilote l’intelligence des forces du mal » il y a un pas que, personnellement je ne franchirai pas. Ce serait la négation de la liberté de conscience à laquelle je ne souscrirai jamais.

Maintenant ce texte est une prévision d’un avenir qui est présenté comme certain ; or le propre des prévisions est de toujours taper à côté ; comme disait Victor Hugo « l’avenir n’est à personne, l’avenir est à Dieu ».
On peut donc dormir tranquille et penser que ces prévisions pessimistes n’arriveront jamais.

Mais, par ailleurs, je suis entièrement d’accord avec : « Les pas en arrière induits par la théorie de genre, le mariage pour tous, la Gay Pride, la sexualité dans les écoles primaires, etc. sont validés ». « Les enfants. Innocents sans défense, pris au piège dans les écoles. Il y a là du contenu pour reculer à grand pas ».

Ces innovations, comme les cours de sexualité dans les écoles primaires, sont voulues par un minuscule groupe d’obsédés sexuels qui arrive à imposer sa loi contre l’avis du plus grand nombre. Et c’est le cas de beaucoup de petits groupes de pression qui, on se demande pourquoi, arrivent toujours à imposent leur loi.

Minoritaire

avatar 11/03/2021 @ 19:07:48
Métamatière ...
Métaécrit ? Entre (...) complotisme, délire ...
Métalecteur ?
On peut en dire autant du commentaire suivant...

Martin1

avatar 11/03/2021 @ 21:01:31
La méta-matière est une donnée énigmatique de la science qu’on est en train de découvrir et certains y voient l’émettrice de l’intelligence et de la pensée.

Non. Il n'y a vraiment rien à tirer de ce songe-creux.

Radetsky
avatar 11/03/2021 @ 22:10:04
Reflexion métamilitaire :
Métamain, ma métasoeur, dans la culotte du métazouave...

Ou pourrait faire un film, dans la lignée des Sacré Graal ou bien Kaamelot, avec pour base le scenario de M. De Bortoli. Des cohortes d'illuminés vêtus de peaux de bêtes errant à la lueur de torches dans les forêts profondes, etc. etc.

Bon, ma tanière m'attend, bonne nuit !

Magicite
avatar 12/03/2021 @ 20:48:37
moi c'est bien de la matière qui me sort par le bas... et a nettement de plus de valeur que la méta matière de Brocolli...

@SJB:"La méta-matière est une donnée énigmatique de la science qu’on est en train de découvrir"
Ha! A part les gourous new age(ça date quand même) et les mystiques (ça date encore plus) je ne vois pas, hélas il y en a toujours de cette engeance qui détruit nos sociétés avec un mal réel pour leur ami imaginaire et avec les craintes des feux d'un méta-monde appelé l'enfer.
Source stp...ou alors tu parle de l'anti-matière qui par définition n'existe pas dans notre monde pour laisser place à la matière voire de la matière noire qui n'est pas vraiment factuellement étudié et reste plutôt une question qu'une réponse. Qui ça "on"? C'est quoi " entrain de découvrir " ?
Meta ça veut dire au delà, donc difficile d'étudier de façon scientifique quelque chose qui est hors de notre monde de matière(jusqu'à preuve du contraire quand je me cogne un orteil sur la table basse ça fait mal, ou pire j'ai un nerf du petit orteil qui ne fonctionne pas et me suis cogné et ai perdu un ongle il y a une semaine, c'est en apercevant beaucoup de sang séché autour de l'orteil que je me suis interrogé et ce n'était pas une table basse mais contre un boîtier de métal...).
Quant au quantique on parle plutôt de champs de forces(4 forces 'primaires' si je me souvient) et ce n'est pas encore prouvé mais pas vraiment de la matière(des ondes pour simplifier), donc encore moins de la méta-matière...

Saule

avatar 13/03/2021 @ 09:27:16
Je vois mal le rapport entre la Gay pride et le dérèglement climatique. Pour répondre à SJB les obsessions sont plutôt celles d'une partie conservatrice de la population, qui ne voit pas la société changer (évoluer, marcher en avant).

Cette idée d'une sortie de la crise climatique par la marche en arrière et la souffrance est assez pessimiste. Et puis le lien avec le confinement et la destruction de l'économie comme souffrance nécessaire pour la rédemption me parle mais c'est pas très clair.
Merci pour cet essai.

Saint Jean-Baptiste 13/03/2021 @ 11:49:01
J’aime bien la gay-pride, je regrette seulement qu’il n’y en aie qu’une par an : on rit, on boit, on chante, on danse… nous sommes tous frères, que demander de plus !

La méta-matière existe ; c’est ce qui fait les transmissions de pensées. J’ai un vieux camarade de classe qui ne me rendait jamais les livres que je lui prêtais. Quand il ouvre un livre, il voit mon nom écrit sur la page de garde et il pense à moi, j’ai mon nez qui chatouille, c’est la méta-matière.

Les méta-physiciens – qui sont de gens sérieux – savent que la méta-matière sort des cerveaux surchauffés – et pas par le bas, comme le prétend Magicite à qui je souhaite un prompt rétablissement de son gros orteil – mais ils ne sont pas sûr, les méta-physiciens, que la méta-matière dérègle le climat. On devrait demander à M. Claude De Bortoli, il a l’air de s’y connaître…

Minoritaire

avatar 13/03/2021 @ 14:05:20
J’aime bien la gay-pride, je regrette seulement qu’il n’y en aie qu’une par an : on rit, on boit, on chante, on danse… nous sommes tous frères, que demander de plus !
Ce n'est donc pas "un pas en arrière (de quoi, vers quoi ?)" comme tu le cites ? Faut-il donc penser la même chose du mariage pour tous et des "cours de sexualité" ?
J'aimerais d'ailleurs bien savoir ce que tu en sais, SJB, de ces fameux "cours de sexualité" qui tant semblent te déranger, ou plutôt ce que tu en imagines pour ainsi les cataloguer dans le registre de "l'obsession sexuelle".

Saint Jean-Baptiste 14/03/2021 @ 11:53:46
Faut-il donc penser la même chose du mariage pour tous
@Minortaire
Nous avons eu en son temps une aimable discussion de plusieurs pages sur le sujet mais, puisque tu le demandes, c’est avec plaisir : je suis contre le mariage pour tous. Le paks était parfait : il réglait les questions de dons, de partages, d’héritage… entre gens qui vivent sous le même toit. Que ce soit deux hommes, deux femmes, un frère et une sœur, deux cousins… peu importe, le législateur n’a pas à regarder par le trou de la serrure ce qui se passe dans les chambres à coucher.

Mais qui dit mariage, dit famille et qui dit famille dit enfants. Pour que deux hommes aient un enfant ils doivent l’acheter à une femme qui fait la GPA. Je trouve ça immonde pour la femme et pour l’enfant. Un enfant doit avoir un père et une mère. Tu diras, comme la majorité des gens, que c’est ringard mais, pour moi, rien ne remplace une mère et certainement pas un homme qui achète un enfant comme on achète un animal de compagnie.

Saint Jean-Baptiste 14/03/2021 @ 11:57:44

J'aimerais d'ailleurs bien savoir ce que tu en sais, SJB, de ces fameux "cours de sexualité" qui tant semblent te déranger,
On donne des cours « d’éducation » (?) sexuelle à des classes d’enfants de 10, 11, 12 ans.
Un couple « d’enseignants » (?) leur montre, photos et dessins à l’appui, toutes les possibilités, tous les travers, toutes les perversions sexuelles… je te laisse imaginer ! Pour peu, le couple ferait une démonstration grandeur nature. On leur détaille ensuite toutes les maladies dues à la sexualité. Et, évidemment, pas un mot sur l’affection, la tendresse, l’amour… Ce qui me fait penser qu’ils sont des obsédés du sexe, mais je sais, évoquer l’amour lié à la sexualité, ce serait ringard, voyons !

Les mamans qui viennent chercher leurs enfants à la sortie les voient tous en pleurs…
Après ça, ils imaginent leurs parents… ! On leur gâche leur enfance qui se doit d'être insouciante, on leur met en tête des préoccupations qui ne sont pas de leur âge, on les pousse à des expériences prématurées dont ils n’imaginent pas les conséquences… en bref, selon moi, on a tout faux !

Tistou 15/03/2021 @ 10:40:16

J'aimerais d'ailleurs bien savoir ce que tu en sais, SJB, de ces fameux "cours de sexualité" qui tant semblent te déranger,

On donne des cours « d’éducation » (?) sexuelle à des classes d’enfants de 10, 11, 12 ans.
Un couple « d’enseignants » (?) leur montre, photos et dessins à l’appui, toutes les possibilités, tous les travers, toutes les perversions sexuelles… je te laisse imaginer ! Pour peu, le couple ferait une démonstration grandeur nature. On leur détaille ensuite toutes les maladies dues à la sexualité. Et, évidemment, pas un mot sur l’affection, la tendresse, l’amour… Ce qui me fait penser qu’ils sont des obsédés du sexe, mais je sais, évoquer l’amour lié à la sexualité, ce serait ringard, voyons !

Les mamans qui viennent chercher leurs enfants à la sortie les voient tous en pleurs…
Après ça, ils imaginent leurs parents… ! On leur gâche leur enfance qui se doit d'être insouciante, on leur met en tête des préoccupations qui ne sont pas de leur âge, on les pousse à des expériences prématurées dont ils n’imaginent pas les conséquences… en bref, selon moi, on a tout faux !

??? Es-tu vraiment sûr que ce soit la réalité, SJB, ou ne forces-tu pas le trait ?

Tistou 15/03/2021 @ 10:41:14

J'aimerais d'ailleurs bien savoir ce que tu en sais, SJB, de ces fameux "cours de sexualité" qui tant semblent te déranger,

On donne des cours « d’éducation » (?) sexuelle à des classes d’enfants de 10, 11, 12 ans.
Un couple « d’enseignants » (?) leur montre, photos et dessins à l’appui, toutes les possibilités, tous les travers, toutes les perversions sexuelles… je te laisse imaginer ! Pour peu, le couple ferait une démonstration grandeur nature. On leur détaille ensuite toutes les maladies dues à la sexualité. Et, évidemment, pas un mot sur l’affection, la tendresse, l’amour… Ce qui me fait penser qu’ils sont des obsédés du sexe, mais je sais, évoquer l’amour lié à la sexualité, ce serait ringard, voyons !

Les mamans qui viennent chercher leurs enfants à la sortie les voient tous en pleurs…
Après ça, ils imaginent leurs parents… ! On leur gâche leur enfance qui se doit d'être insouciante, on leur met en tête des préoccupations qui ne sont pas de leur âge, on les pousse à des expériences prématurées dont ils n’imaginent pas les conséquences… en bref, selon moi, on a tout faux !


??? Es-tu vraiment sûr que ce soit la réalité, SJB, ou ne forces-tu pas le trait ?

Pour rester dans le sujet, il s'agit peut-être de métapensée ?

Saint Jean-Baptiste 15/03/2021 @ 12:00:55

??? Es-tu vraiment sûr que ce soit la réalité, SJB, ou ne forces-tu pas le trait ?
OK, Tistou, le trait « méta-matiérisé » est un peu forcé – un peu ! – mais c’est pour faire mieux comprendre…
;-))

Martin1

avatar 15/03/2021 @ 12:25:16
Source stp...ou alors tu parle de l'anti-matière qui par définition n'existe pas dans notre monde pour laisser place à la matière voire de la matière noire qui n'est pas vraiment factuellement étudié et reste plutôt une question qu'une réponse.


à Magicite : la métamatière est une fumisterie sans intérêt, aucun doute là-dessus.
Cependant, tu as écrit un peu vite : l'antimatière existe, dans notre monde. Il s'agit simplement des particules dont les caractéristiques sont identiques aux particules conventionnelles (même spin, même masse, même charge) excepté le signe de la charge. Si une antiparticule rencontre sa particule associée il y a annihilation.
Sur la matière noire, je suis d'accord, on utilise cette expression pour désigner une inadéquation entre nos théories et nos mesures effectuées sur les masses stellaires. C'est, comme tu l'écris, "plus une question qu'une réponse".

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier