XooHooX
avatar 13/01/2021 @ 18:34:08
Une question, une "Insurrection", ce mot, puisse t-il être utiliser pour qualifié un mouvement qui se dresse contre un pouvoir mais au nom d'une autre pouvoir ?

Saule

avatar 13/01/2021 @ 20:26:46
A priori le fait que l'insurrection se fait au nom d'un autre pouvoir n'est pas induit, mais bien sur ça n'en reste pas moins une insurrection, donc tu devras le préciser dans ta pensée si c'est important.
Pour insurrection : http://stella.atilf.fr/Dendien/scripts/…;

Radetsky
avatar 13/01/2021 @ 21:31:32
Une question, une "Insurrection", ce mot, puisse t-il être utiliser pour qualifié un mouvement qui se dresse contre un pouvoir mais au nom d'une autre pouvoir ?

Non, dans ce cas, c'est un coup d'Etat, un pronunciamento, une manoeuvre de clan...
Une insurrection se qualifie, à mon avis, comme le soulèvement organisé de l'ensemble de ceux qui n'ont pas de pouvoir contre un pouvoir constitué. C'est le point de départ de la plupart des révolutions, lesquelles visent à renverser tout l'ordre des choses, en extirpant jusqu'à la racine de ces mêmes choses. Raison pour laquelle les révolutions échouent : elles reproduisent toujours tout ou partie de l'ordre ancien, dans sa logique et ses instruments (armée, police, système économique, industriel, éducation, etc.). Le dépassement d'un état donné de la société est extrèmement difficile, puiqu'il exige que la révolution se fasse aussi dans le conscient, l'inconscient et l'instinct de chacun. On n'et pas à la veille d'y parvenir.4
Mais comme le disait de Bourbon-Busset : "il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer"

Thaut 13/01/2021 @ 21:44:18
Tout dépend de la définition que l'on donne au mot "insurrection", mais je ne suis pas d'accord. J'ai l'impression qu'on emploie généralement le mot pour désigner tout mouvement populaire violent ayant pour but de renverser un pouvoir en place.
Rien n'empêche à ce moment-là l'insurrection de se réclamer ou d'un pouvoir extérieur à laquelle le mouvement souhaite voir le territoire insurgé être rattaché (ex : insurrections de Rome au XIXe siècle pour le rattachement à l'Italie), ou d'un pouvoir concurrent (insurrection de Paris en 44 ou même rébellion syrienne il y a encore quelques années). Je ne qualifierais pas ces exemples de coup d'Etat pour autant.

XooHooX
avatar 14/01/2021 @ 02:10:21
Merci pour ces précisions !

XooHooX
avatar 14/01/2021 @ 02:11:09
donc tu devras le préciser dans ta pensée si c'est important.


C'est juste pour avoir une idée.

XooHooX
avatar 10/05/2021 @ 06:54:28
donc tu devras le préciser dans ta pensée si c'est important.


Bon aller, par rapport à dite "isurection" trumpiste, d'il y a quelques mois

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier