Le peintre des vanités de Deborah Moggach

Le peintre des vanités de Deborah Moggach
( Tulip fever)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Clarabel, le 10 juin 2005 (Inscrite le 25 février 2004, 45 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 4 381  (depuis Novembre 2007)

Drame sentimental

"Le peintre des vanités" nous transporte à Amsterdam en 1636. Cornélis Sandvoot, riche mais vieux, est marié à la belle Sophia, histoire d'éponger un peu les dettes familiales. Cornélis décide de se faire immortaliser en compagnie de son épouse et fait appel à Jan Van Loos, un jeune portraitiste de talent. C'est sans se douter qu'entre l'artiste et la jeune femme, l'étincelle va briller et conduire à une folle passion. Les deux amants préparent en secret un plan d'évasion, vers l'Orient. Ils espèrent profiter du marché juteux des tulipes pour se remplir les poches, mais ...

Un drame qu'on escalade en courts et incisifs chapitres, dans lesquels on suit les protagonistes de l'histoire : depuis le mari trompé, la jeune épousée, l'amant qui roule des mécaniques, la servante éplorée, le fiancé débouté, l'apprenti qui boit et sur les épaules duquel le destin de tous semble être posé ! Deborah Moggach retrace avec soin l'Amsterdam du 17ème siècle, l'ambiance feutré du tableau qui s'esquisse, l'émergence de la "tulipomanie" (d'où le titre original : "Tulip fever"). Evidemment, semble s'être dit l'auteur, ce roman n'en aurait pas été un s'il n'y avait pas ces sacro saints élans du coeur, ces troubles amoureux et ces rebondissements (à deux balles). Après le roman de Tracy Chevalier, je continue d'être désenchantée par ce genre de lecture. De plus j'ai vraiment le sentiment que "Le peintre des vanités" sort les violons et joue un peu trop la carte mélodramatique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le peintre des vanités

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le peintre des vanités".