La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil de Sébastien Japrisot

La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil de Sébastien Japrisot

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Isaluna, le 20 septembre 2004 (Bruxelles, Inscrite le 18 avril 2002, 61 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 585ème position).
Discussion(s) : 2 (Voir »)
Visites : 5 886  (depuis Novembre 2007)

Suspense, suspense...

Publié pour la première fois en 1966, ce roman de Sébastien Japrisot a reçu plusieurs prix de littérature policière, amplement mérités selon moi.
L'héroïne, Dany Longo, est secrétaire dans une agence de pub. Une vie relativement solitaire, sans réelles attaches, sinon une amitié de jeunesse pour la femme de son patron. Celui-ci lui ayant demandé de les conduire, sa famille et lui, à l'aéroport puis de ramener la voiture à son domicile, Dany, sur un coup de tête part avec la magnifique Thunderbird blanche décapotable, une voiture qui ne passe pas inaperçue.
Elle prend la direction du Sud pour aller voir la mer où elle n'est jamais allée. Un voyage qui tourne peu à peu au cauchemar, puisqu'elle se fait attaquer dans une station-service et que plusieurs personnes soutiennent mordicus l'avoir déjà vue la veille dans la même voiture faisant route en sens inverse. De là à croire qu'elle sombre dans la folie... Et le pire pour Dany reste à venir, bien sûr...
Le moins que l'on puisse dire est que l'auteur sait ménager ses effets! On cherche à comprendre avec l'héroïne, on est de tout coeur avec elle, puis Japrisot force le lecteur à prendre du recul, à regarder son personnage avec suspicion. Dany Longo manipulerait-elle les témoins de son histoire? Les questions se bousculent tout le long de la fuite de l'héroïne, les éléments de réponse sont donnés au compte-gouttes par des personnages secondaires qui interviennent de manière ponctuelle. Du grand art dans le suspense!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil [Texte imprimé] Sébastien Japrisot
    de Japrisot, Sébastien
    Gallimard / Folio. Policier
    ISBN : 9782070407637 ; EUR 7,30 ; 15/12/1999 ; 311 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

road-movie à la française

4 étoiles

Critique de Fanou03 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 42 ans) - 13 novembre 2013

Dans l’ambiance désuète et charmante des années soixante, l’auteur a eu la volonté évidente de construire un récit ambitieux. Ce road-movie tragique, pour le coup, possède bien des aspects séduisants. Japrisot sait en effet avec talent utiliser des images cinématographiques, chargées de symbole (la fameuse auto, une Ford Thunderbird, belle métaphore de la liberté), manipuler et perdre à dessein le lecteur. En filigrane de la narration apparaît aussi la chronique sociale d’une époque, abordant notamment le rapport homme/femme et la problématique de la réussite sociale.

La dynamique principale du roman, qui est à la fois l’ambiguïté de Dany Longo, le personnage principal, et cette folie qui peu à peu s’insinue en elle au fil des événements troublants qu’elle va vivre, permet de semer efficacement le doute dans notre esprit sur la santé mentale de l’héroïne.

Mais le récit finalement se cherche et s’avère plutôt bancal dans sa construction. Les effets tombent un peu à l’eau. La matière première du récit n’est finalement pas exploitée jusqu’au bout comme on pouvait l’espérer.

Bien que très réussi par certains côtés, le roman ne m’a donc pas entièrement convaincu et je ressort plutôt dubitatif de cette lecture.

Un policier bien mené

8 étoiles

Critique de Loranne (, Inscrite le 11 mai 2011, 29 ans) - 7 juillet 2011

Histoire rondement bien menée, héroïne attachante par sa maladresse, sa myopie et sa façon de se juger. Il y a parfois des passages où on a quand même du mal à la suivre!! Elle part un peu dans ses délires.
Pendant un long moment, je me suis quand même demandée si c'était pas moi qui devenait folle et qui avait tué le type!!
Je ne m'attendais pas du tout à cette fin là, coup de massue et jolie fin!!
Lecture très agréable et déroutante à la fois

Chapeau l'artiste

9 étoiles

Critique de Manumanu55 (Bruxelles, Inscrit le 17 février 2005, 38 ans) - 28 juillet 2009

Typiquement du Japrisot : très psychologique, très saccadé, le lecteur est comme le personnage principal, perdu au milieu des indices qui n'en sont pas et inversement. C'est vraiment dans la lignée de "Piège pour Cendrillon" et de "L'été meurtrier" à ce point de vue là. Les personnages sont pour la plupart assez sombres et torturés. La Provence est, comme souvent chez lui, au cœur du récit également. Et vraiment, ce style haché et irrégulier rend ce roman "inlâchable".
Excellente lecture !!!

Folle ou victime?

10 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 36 ans) - 8 décembre 2007

Après avoir lu "Un long dimanche de fiançailles" "l'été meurtrier" (et les films tirés de ces deux romans) et "compartiment tueur" je poursuis ma lecture des romans de Japrisot avec "La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil". J'aime bien ces romans qui allient une enquête (le fil rouge) bien construite par l'auteur et des personnages qu'on a l'impression de connaître.

Dany Longo, sur un coup de tête "emprunte" la voiture de son patron, qu'elle a accompagné avec sa famille à Orly, pour le week-end, s'arrêtant à une station service, elle se fait agresser et casser la main gauche et le pompiste lui affirme qu'elle est déjà passée plus tôt le matin, alors qu'elle tapait un dossier client à Paris chez son patron

c'est cet attachement aux personnages et la solidité de l'intrigue. On ne peut que se demander, comme l'héroïne, si elle est folle ou si tous les gens qui la croisent la manipulent. l'auteur nous manipule jusqu'à la dernière ligne et nous on aime ça. A lire absolument.

Forums: La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil