L'invention de la Grèce de Patrice Brun

L'invention de la Grèce de Patrice Brun

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités , Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Colen8, le 18 septembre 2021 (Inscrite le 9 décembre 2014, 80 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 203 

Loin du modèle prégnant de la démocratie antique

Avant son indépendance conquise en 1830 contre l’Empire ottoman la Grèce n’a pour ainsi dire jamais existé. Le monde contemporain toujours admiratif a projeté ses fantasmes sur l’hellénisme antique de ce qui fut pendant des siècles une culture partagée entre plusieurs grandes cités désunies du bassin de la mer Egée. Leur langue commune a fait rayonner jusqu’à nous des mythes, des idées, des arts dont la mentalité occidentale revendique en partie l’héritage. Sans souci de l’histoire, imbibés de l’actuel politiquement correct les thuriféraires de la Grèce d’avant notre ère s’efforcent de pousser sous le tapis ses aspects les plus sombres.
La démocratie apparue à Athènes au Ve siècle av. J.C. ayant mis le stratège Périclès à sa tête n’était pas exempte de pratiques jugées intolérables de nos jours : la domination impérialiste nécessaire à faire vivre une démocratie directe exercée par les seuls citoyens ultra minoritaires dans la cité, la justification de l’esclavage de masse pour faire tourner la boutique, la soumission générale des femmes au seul devoir de procréation de bons citoyens pour les épouses, au plaisir masculin sans limite pour les autres, la gloire assurée aux auteurs des pillages et des massacres à l’occasion des guerres de conquêtes.
Le « prof helléniste peu distingué » tel que se définit l’ancien président d’université Patrice Brun ne manque ni de verve ni de métier pour réfuter des clichés idéologiques dénaturés qu’il ramasse à la pelle sous les pieds des politiques se targuant de vernis pseudo-culturel. Car c’est une histoire arrivée tardivement à la connaissance des pays latins : la chute de Constantinople (1453) et le repli forcé de ses érudits grecs fuyant l’islam vers la chrétienté a ainsi éveillé les humanistes de la Renaissance ignorants du grec ancien à cette richesse intellectuelle des œuvres de Platon, Aristote, Thucydide et de tant d’autres transmises initialement à travers les œuvres traduites de Plutarque.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'invention de la Grèce

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'invention de la Grèce".