Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part de Anna Gavalda

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part de Anna Gavalda

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Nouvelles

Critiqué par Chat pitre, le 24 août 2000 (Linkebeek, Inscrite le 23 février 2001, 46 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 86 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (9 828ème position).
Visites : 17 979  (depuis Novembre 2007)

A chaque fois elle vous surprend !

Voilà encore une nouvelle venue dans le monde littéraire. Anna Galvada nous fait découvrir pour la première fois son univers de jeune femme de trente ans.
Cette série de douze nouvelles plus délicieuses les unes que les autres enchanteront les après-midi lors de vos week-ends. Avec un talent non dissimulé, elle réussit à basculer du bonheur au sordide avec une rapidité déconcertante. À chaque nouvelle, elle nous surprend par la fin de ces histoires toutes très déroutantes. écrites dans un style rapide et clair, elles se lisent vite. J'ai tout particulièrement aimé " I.I.G " et " Le Fait du jour ". Je suis contente d’avoir découvert ce talent et je suis impatiente de lire ses prochains livres.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pêle-mêle

1 étoiles

Critique de Ademo (Rennes, Inscrite le 27 juillet 2010, 37 ans) - 17 octobre 2012

Vu la publicité autour d'"Ensemble c'est tout", j'hésitais à commencer un roman d'Anna Gavalda. J'ai bien aimé le titre de ce recueil donc je me suis quand même lancée la lecture de ces nouvelles... bien mal m'en a pris! J'ai l'impression qu'elle a jeté pêle-mêle des textes dont elle ne savait que faire, certains qui donnent l'impression d'avoir été abandonnés sans fin dessinée.
Cerise sur le gâteau, dans la dernière nouvelle, je cite "Je vais me recueillir sur la tombe de Chateaubriand? [...] Si elle doit aller à Combourg autant le savoir tout de suite." C'est bien beau de la part de l'auteur de parler se recueillir sur la tombe de Chateaubriand, mais à Combourg, elle risque de la chercher longtemps! En effet, Chateaubriand est enterré à Saint-Malo (où il est également né) et sa tombe n'est accessible qu'à marée basse. Est-il besoin d'en rajouter??

Peut mieux faire!

2 étoiles

Critique de Dany (, Inscrite le 18 janvier 2012, 44 ans) - 22 février 2012

Ecriture simple pour nouvelles simples...
Les histoires sont banales...et pourtant on s'accroche! Peut -être dans l'espoir dans lire une meilleure...et puis au fil des pages on se raisonne et on abandonne!
Livre pour moi sans intérêt!

Pas génial mais pas déplaisant non plus

5 étoiles

Critique de Monde imaginaire (Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre 2011, 44 ans) - 22 décembre 2011

A la base, je ne suis pas fan des nouvelles même si parfois je reconnais que certains auteurs excellent dans cet exercice de style comme Maupassant ou Stephen King.
J’ai tout de même pris un certain plaisir voire un plaisir certain lors de la lecture de certaines des nouvelles écrites par Anna Gavalda notamment celles de la femme enceinte ; celle du sanglier (chute excellente), celle du clic clac et celle du soldat qui jalouse tant son frère si parfait.
Mon problème avec les nouvelles ce que c’est un peu comme si on nous faisait goûter quelque chose de bon et puis qu’on nous dise « hé ben voilà c’est tout – y en a plus ! » et puis c’est très difficile de s’imprégner des personnages dans des histoires si courtes (certaines nouvelles font seulement 2 ou 3 pages).
Malgré tout, comme j’avais beaucoup aimé Ensemble c’est tout, j’ai aimé retrouver la plume d’Anna.

L'Amour?

2 étoiles

Critique de Peguy (Bruxelles, Inscrite le 10 novembre 2011, 20 ans) - 22 décembre 2011

J'ai déjà lu du Gavalda, il y a longtemps, je n'en avais pas gardé une bonne impression mais là c'est carrément la douche froide.
Déçue, déçue, déçue,...

C'est quoi ces nouvelles bâclées?
A les lire, j'ai eu la sérieuse impression qu'elle était en manque, elle s'invente des vies, des personnages, les manipule, se venge de ses petits bobos intérieurs, s'aime, aime, se maudit, méprise.

Puis des histoires à dormir debout, totalement insensées, j'arrive pas à entrer dans l'ambiance.
Par exemple, dans Catgut, la vétérinaire violée se venge en "charcutant" les testicules de ses agresseurs. Du grand n'importe quoi!

Autre exemple, dans clic clac, l'homme enlacé se demande comment ouvre-t-on un canapé? Moi, je dis, et alors?

Sinon, à côté, se côtoient des personnages profondément humains révélés sous la plume de Gavalda, dans des événements plus ordinaires...

Et puis, toutes les nouvelles sont trempées dans la même sauce. Ces bonnes femmes et ces hommes pervers animés d'un désir intense, l'amour à l'état brut, le sexe. On dirait un recueil de fantasmes.
Sauf que dans cette histoire, elle est enceinte, dans l'autre ils se rencontrent sur Paris Saint-Germain, on change les détails, on garde à peu près le même contenu, c'est bon, j'ai mon recueil de nouvelles!

Et plus, je trouve ça gonflé, dénué de tout sens de parler "amour" de cette façon. Un peu plus d'habillage, de raffinerie aurait été nécessaire. Oui, l'amour, c'est quelque chose de magique et extraordinaire, et à mon goût, même si les moeurs aujourd'hui ont beaucoup évolué, il manque un peu de cette touche de féerie. Dans ces nouvelles, c'est juste des petites rencontres du samedi soir sans importance. Et l'amour, le vrai, l'Amour avec un grand a, où est-il?

Le seul point positif c'est qu'on lit ces nouvelles très vite (c'est court). A la fin, tu te dis ouf, enfin, c'est fini.

Autant ne rien lire du tout. Ca vaut mieux.

Mais bon je vais être clémente, je donne une toute petite étoile, c'est à peine les débuts de Gavalda.

Très déçue...

2 étoiles

Critique de Emma02 (, Inscrite le 16 février 2011, 23 ans) - 4 juin 2011

J'avoue que j'ai vraiment été déçue par ce livre. Je viens de finir ensemble c'est tout et j'ai enchaîné avec celui-là mais je n'ai pas pu le terminer. Je trouve les nouvelles banales et les personnages irréalistes : soit ce sont des hommes qui n'ont qu'une envie : baiser (il faut le dire tel que c'est, excusez mon vocabulaire rude, mais c'est décrit de la même façon dans le livre ) soit ce sont de bonnes femmes naïves, égocentriques, sans cervelle. L'idée des nouvelles est bonne mais je pense que les personnages gâchent tout. Je ne comprends pas comment Anna Gavalda peut passer de personnages hyper attachants, très humains, réalistes ( lire "ensemble c'est tout") à des personnages aussi niais ! Je vais tenter d'autres livres mais là, je ne peux plus lire ça. En plus, je trouve qu'on est obligés de faire une pause entre chaque nouvelle parce que sinon, on se mélange les pinceaux entre les personnages, les circonstances, les milieux sociaux... les nouvelles sont toutes tellement différentes, j'ai du mal à comprendre le lien entre chacune d'entre elles. Du coup, ce livre qui parait simple et rapide à lire devient un fardeau et c'est dommage.

L'enfer

1 étoiles

Critique de Chinchilla (, Inscrite le 23 mai 2011, 22 ans) - 24 mai 2011

J'ai dû le lire pour le français car je suis en seconde. Dès la première nouvelle mon calvaire a commencé. Elles sont toutes aussi pathétiques et cul-cul la praline que les autres. Anna Gavalda en plus d'écrire d'écrire des histoires inintéressantes massacre la langue française. Le " telllllllement" m'a brûlé les yeux. Seules 3 nouvelles sont passables : "cet homme et cet femme", "catgut" et "le fait du jour".

Pourquoi ai-je été si dur envers moi même ?

2 étoiles

Critique de Simplicité (, Inscrit le 6 août 2010, 25 ans) - 13 septembre 2010

Euh.. Comment dire, voilà. J'entame Gavalda, elle est connue donc voilà. Bon. Je l'ai lu en entier, sur quelques mois tant je détestais ceci. Ce fut dur, ce fut long, je pense que gravir le mont blanc après ce livre serait une partie de plaisir. Néanmoins, les sujets sont pas mal (les sujets) et de ce fait ça laisse songeur ! Je pense que, malgré tout je vais relire un Gavalda et si c'est aussi horrible que ça ben je m'arrêterai là. Elle a trop de fans pour que je me ferme ainsi, mais bon.

Fleur bleue

8 étoiles

Critique de Cbarker (, Inscrit le 14 juillet 2009, 51 ans) - 7 août 2010

Quelques histoires d'amoureux. C'est mignon. Pour moi la plus belle de toute, c'est celle des amants séparés qui se retrouvent des années après pour se capter une dernière fois ... C'est beau l'amour !!!

Merci à tout jamais à la personne qui m'a offert ce livre.

Divers sentiments!

8 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 32 ans) - 13 juillet 2010

Voilà ce que j'ai éprouvé en lisant ces douze nouvelles. En effet, il y en a pour tous les goûts, des fins heureuses et d'autres moins, des personnages principaux masculins ou féminins de mondes différents mais avec tous un point commun des sentiments, des vrais!!! C'est nous, humains tout simplement.

Ce roman parle de déception, de courage, de solitude, de famille, de complicité, de peur, de douleur et surtout de beaucoup d'amour.

Mes nouvelles préférées sont:

Pour la plus triste: I.I.G.
Pour la fin si romantique (;-)): "Ambre".
Pour le dénouement auquel je m'attendais le moins: "Le fait du jour".
Pour la plus drôle: "Clic-Clac".

Petit livre à lire. J'ai passé un bon moment et je dois dire que je m'attendais à un livre plus léger. J'ai été étonnée par la diversité des sujets et des histoires. Très intéressant et ça fait réfléchir.

Les nouvelles, pas mon truc !

2 étoiles

Critique de Kimysmile (, Inscrite le 5 octobre 2009, 27 ans) - 31 mars 2010

Hé bien, contrairement à beaucoup de personnes, je n'ai pas accroché. J'avoue que les thèmes ne m'ont pas particulièrement touchée.

Mais je pense que déjà, la forme littéraire de la nouvelle ne me plait pas et que cela influence certainement mon avis!

c'est doux, c'est frais c'est Gavalda!

10 étoiles

Critique de Paquerette01 (Chambly, Inscrite le 11 juillet 2008, 46 ans) - 4 août 2009

Si j'avais su que ce livre contenait des nouvelles, je ne l'aurai jamais ouvert!
Je n'aime généralement pas les nouvelles, je n'y vois aucun intérêt.
Bien mal m'en aurait pris puisque j'ai adoré ces 12 nouvelles qui me réconcilient avec le genre.
Encore un fois, j'adore l'écriture et l'humour de Gavalda. Ces petites histoires sont pleines de surprises!
C'est vraiment un délice pour les vacances.
Un gros coup de coeur vaut bien 5 étoiles?

Vague

5 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 20 juillet 2009

Même des années après la lecture de ce recueil, j’ai encore cette image très forte de la femme enceinte qui apprend qu’il y a quelque chose qui cloche avec son bébé, mais je n’ai plus qu’une idée vague des autres nouvelles. Enfin, c’est un livre qui se lit facilement et que je me rappelle avoir aimé sur le coup. Peut-être devrais-je lui accorder une relecture ?

cinglant!!

9 étoiles

Critique de Richread91 (, Inscrit le 3 mai 2009, 43 ans) - 18 mai 2009

un livre qui se dévore très rapidement et à prendre au deuxième degré... tout le monde en prend pour son grade, et c'est ce que j'ai apprécié...
de la caricature, rien que de la caricature... mais aussi des histoires, des portraits qu'A.G nous délivre avec tout de même une once de vérité... j'ai ri (beaucoup), j'ai pleuré (un peu), et j'ai cogité (au moins une des nouvelles de ce recueil vous mettra au pied du mur... face à vous)!!
après, le style et ben ma foi je l'ai trouvé cru... actuel... excellent!!
posez votre cerveau et profitez...

Nouvelles

7 étoiles

Critique de Marion34 (, Inscrite le 12 mai 2009, 32 ans) - 13 mai 2009

Douze nouvelles, plus surprenantes les unes que les autres.
Un livre à lire au soleil au bord d'une piscine

Et finalement, pourquoi pas ?

2 étoiles

Critique de La.Rousse (Chassieu, Inscrite le 29 juillet 2008, 23 ans) - 29 juillet 2008

Je n'ai pas du tout apprécié ce livre et je me plais à le dire - même s'il témoigne d'une certaine volonté de mettre le lecteur en réflexion comme toutes nouvelles... Mais je ne vois, tout de même, pas l'intérêt de devenir 'méchant' envers l'auteur ! Dire qu'elle n'aurait même pas dû penser à se présenter chez un éditeur est un peu exagéré : à ce que je sache tout le monde a le droit à la liberté d'expression, d'ailleurs on ne pourra pas nier le fait qu'elle plait à grand nombre de lecteurs !

Cela dit, le style qui se veut 'piquant' est en réalité familier, grossier voire vulgaire dans la façon de voir les choses. Comment un livre peut être écrit de cette manière ?! Lumière : c'est pour mieux montrer la ressemblance entre les personnages et les lecteurs, paraît-il, ces personnages n'étant pas héroïques mais seulement humains. Alors la question se pose : Sommes-nous aussi vulgaires dans nos façons de penser ?
La réelle difficulté d'un livre n'est-elle pas d'arriver à submerger le lecteur par l'ambiance voulue, ici une ambiance populaire comme chez Zola ? Ecrire sans but précis comme A.G. le fait ici est si simple.

J'avoue que le titre me semblait prometteur d'une bonne réflexion sur le mode de vie actuel et qu'en lisant le résumé j'étais plutôt emballée... mais le livre s'est vite avéré décevant. Les belles phrases du résumé laissant rapidement place à des nouvelles niaises, ne parlant que d'amour 'cucul' ! En y réfléchissant le résumé est très bien écrit, il est encore plus réaliste que le livre : "Les personnages sont pleins d'espoirs futiles, ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu'il arrive, ils n'ont rien à prouver..." En effet ce livre est futile et désespérant. Aucune ombre de réflexion n'est visible pour tenter de changer le monde et Anna Gavalda n'a rien à prouver ! C'est pourquoi je trouve le terme de "mélancolie affligeante" très juste. (Merci Norway)

Aussi je ne comprends pas qu'on fasse l'éloge de cet auteur alors qu'elle raisonne comme une adolescente. En effet je connais une jeune fille de 15 ans qui serait capable d'écrire ces mêmes nouvelles 10 fois mieux (inutile de préciser qu'à l'inverse cette dernière a adoré le livre...)! Question de goût, sûrement.

Cependant, c'est un style comme un autre...l'écriture moderne... Il faut aimer. (J'aimais... mais finalement je m'en tiendrai aux classiques) Les essais d'humour parviennent quelques fois à leur fin ! De temps en temps on discerne aussi quelques débuts de caricatures se voulant très justes, mais cela s'arrête là... ce qui est bien dommage.

En conclusion, en lisant ces nouvelles j'ai eu l'impression de lire le brouillon de mes brouillons ! Ce livre n'est pas fini. En l'approfondissant il pourrait se révéler très pertinent et agréable... Alors, finalement pourquoi pas ?

12 nouvelles

5 étoiles

Critique de Tistou (, Inscrit le 10 mai 2004, 61 ans) - 27 juillet 2008

Ce recueil de nouvelles signait l’arrivée d’Anna Gavalda dans le monde de l’édition avec fracas. Un peu comme Philippe Delerm en son temps. Depuis, elle a eu beaucoup de succès. Elle est considérée comme auteur à succès et à ce titre facilement vilipendée. A tout le moins exposée. Si ce recueil n’aura probablement pas la carrière et la longévité des oeuvres de Proust, il est loin d’avoir l’indignité dont certains l’accablent.
Les douze nouvelles ne sont pas d’un égal niveau. Certaines plutôt insipides, d’autres laissent une trace profonde.
C’est notamment le cas de « Junior », une histoire …. à la fois abracadabrante et toute plausible. Je m’en souvenais d’une lecture d’il y a plusieurs années sans pouvoir dire d’où elle sortait. Eh bien elle sortait de « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part ». Et cette nouvelle vous a un goût profond à la fois pleine de drôlerie et désespérante - juste malgré tout. - qui en dit plus qu’elle ne semble dans un premier abord. C’est l’histoire improbable d’un gosse de riche, inconscient des choses de la vie et sans consistance, qui est conduit à franchir de petits interdits progressivement et qui en arrive à commettre « l’acte sacrilège suprême » ; démolir la voiture de son père, symbole de puissance par excellence. Et la démolir dans de telles circonstances inénarrables que cette nouvelle m’était restée en tête. Et ce qui pourrait bien être la marque d’Anna Gavalda en fait. De gros symboles et de vraies questions derrière de petits faits anodins.
De même la nouvelle d’où émane le titre du recueil vous a un petit côté poignant et d’amertume d’une grande justesse.
L’écriture à proprement parler ne laisse pas une impression folle, c’est direct, court. C’est le fond qui présente plus d’intérêt et la vision des choses d’Anna Gavalda ; les grands problèmes par le petit bout de la lorgnette. Des choses pourtant dans l’ensemble plutôt banales, ordinaires mais dont Anna Gavalda fait grand profit. Quand cependant la « mayonnaise » ne prend pas, que le tout reste banal – et pour certaines d’entre de ces nouvelles, c’est le cas – alors évidemment …

Rafraîchissant !

6 étoiles

Critique de MAGGUIL (, Inscrite le 22 février 2008, 37 ans) - 16 juin 2008

Ses petites nouvelles sont divertissantes, j'ai particulièrement appréciée le style d'écriture de Anna Gavalda. Simple ? C'est vrai mais c'est le but ! Et en plus c'est la marque de fabrique de l'auteur ! Il faut savoir aller plus loin, lire entre les lignes, s'identifier aux personnages, tirer une morale de l'histoire... Non, dans tous les livres, sachez qu'il n'y a pas toujours un mort à tous les coins de rue, il existe des livres où il faut tout de même aller au delà de l'écrit !

Une lecture qui fait pschittttt

1 étoiles

Critique de Gooneur (TOULOUSE, Inscrit le 14 janvier 2008, 34 ans) - 30 mai 2008

De toute façon, c'est ce que j'appelle du bouquinage par défaut. Pas le temps de passer à la bibliothèque ou à la FNAC, on prend un bouquin qui traîne, pas celui qui nous attire le plus, mais celui qui nous rebute le moins. Partant de là, ma lecture a déjà pris un tour sombre, et je ne suis plus objectif, vous allez me dire. Peut-être. Mais quand même. Pour résumer, une des seules qualités du livre, c'est que ça se termine vite. Ouf j'ai failli dire. Une ou deux nouvelles surnage. Les autres? Regarder pousser mon gazon me fait plus rêver, c'est dire. Quand on a rien à dire, on n'envoie pas de manuscrit à un éditeur, c'est tout.

des nouvelles extraordinaires

10 étoiles

Critique de Tyty2410 (paris, Inscrite le 1 août 2005, 31 ans) - 15 décembre 2007

Subitement il y a quelques jours je me suis rappelée que j'avais acheté ce livre, et que j'avais abandonné des la IIème nouvelle, et je me suis dit pourquoi pas? .J'ai donc recommmencé au début et je me suis à nouveau forcée pour passer le cap des deux premières .
Au début, je n'ai pas vraiment accroché je trouvais que c'est trop ordinaire et puis petit à petit le charme a opéré , ces nouvelles ordinaires tellement subtilement décrites avaient un goût d'extraordinaire , même si d'habitude je n'aime pas les livres qui ont un langage courant celui-là c'est l'inverse je l'aime justement pace qu'il a un langage courant parce que ce sont des faits de tout les jours qui sont relatés .
J'ai particulierement aimé clic clac , un homme et une femme , le fait du jour et tant d'autres en fait celle que j'ai peut-être le moins aimé est la première

Recalé!

1 étoiles

Critique de Aurelie64 (, Inscrite le 26 septembre 2007, 29 ans) - 26 septembre 2007


Bof bof bof, quoi dire...

C’est la première fois que je lis des nouvelles… et la DERNIERE!!

C’est un livre qui se lit très vite. C’est une œuvre qui ne demande pas un temps de réflexion très long, lol, elle se lit, sans un trop plein d’enthousiasme pour ma part !

Ennuyant.

Espère être plus convaincue sur mes prochaines lectures…!

Poétique

8 étoiles

Critique de Maga9769 (, Inscrite le 24 juillet 2007, 27 ans) - 24 juillet 2007

Douze nouvelles simples qui nous font partager les doutes et les espoirs, les angoisses et les rêves de leur personnage. Des personnages qui ne sont ni des héros, ni des escrocs, juste des gens banals qui espèrent tous trouver ce « quelque chose » qui bouleverserai leur routine.

Anna Gavalda dérange par sa franchise et son objectivité mais nous offre des nouvelles poétiques et touchantes sur le genre humain et sa solitude

Non comestible

2 étoiles

Critique de Thomasdesmond (, Inscrit le 26 juillet 2004, 36 ans) - 6 juin 2007

Bon, je m'excuse auprès de tous les fans de cet auteur, mais je n'ai pu aller plus loin que la deuxième nouvelle de ce recueil, tant j'ai trouvé le style insipide, et les thèmes inintéressants. Peut-être aurais-je du continuer un peu ?... mais bon quand je vois tous les chefs d'œuvres de la littérature qu'il me reste à lire, j'ai un peu de mal à me forcer. Bof bof.

A déguster comme un carreau de chocolat...

7 étoiles

Critique de Angelnix (, Inscrite le 2 mars 2005, 46 ans) - 21 mai 2007

Certaines m'ont fait frissonner, d'autres m'ont ému...
Ce recueil de nouvelles se laisse lire agréablement, une petite histoire par ci, une petite histoire par là, et le livre se lit très vite.

Anna Gavalda a une écriture fraîche et agréable, certe elle ne sera jamais une écrivaine littéraire de grand renom mais j'aime son style, et tous ses autres livres.
Celui ci n'est pas mon favori, mais il reste une lecture douce, à prendre comme un carreau de chocolat...

Un bon moment

8 étoiles

Critique de Gabri (, Inscrite le 28 juillet 2006, 31 ans) - 27 avril 2007

Les quatre premières nouvelles, sauf peut-être I.I.G m’ont laissé une impression d’inachevé, mais je me suis tranquillement laissée prendre au jeu et j’ai finalement terminé la deuxième partie du recueil en une seule soirée. Ce n’est pas une lecture que je garderai en mémoire bien longtemps, mais j’ai passé un agréable moment avec ces petites histoires du quotidien qui n’ont somme toute aucune autre prétention que celle de divertir un peu. Je suis tout de même surprise de constater que beaucoup de personnes ont trouvé ces histoires touchantes et émouvantes, parce que pour ma part c’est justement cet aspect auquel je n’ai pas vraiment accroché.

premier (et dernier) poids dans la balance

3 étoiles

Critique de B1p (, Inscrit le 4 janvier 2004, 44 ans) - 11 avril 2007

Il est peut-être temps que quelqu'un ni pour ni contre Anna Gavalda s'exprime.
Bon. Anna Gavalda, c'est pas de la littérature qui restera dans l'Histoire, mais il faut tout de même reconnaître que dans le genre divertissant et gentiment émouvant, elle sait parfois y faire. "Ensemble, c'est Tout !" est plutôt sympa. J'ai lu le premier tiers du bouquin sans déplaisir (d'accord j'ai abandonné par la suite parce que je sentais trop les fils blancs dont l'histoire était cousue, mais tout de même, donc, pas de rejet total.)
Mais là aussi, dans ce recueil de nouvelles, il faudra qu'on m'explique ce qu'il pouvait bien y avoir au delà des platitudes. Pas vu ou pas compris.
(Pour équilibrer mes notes sur Anna G., faudrait que je me fende d'une critique de "Ensemble,...", mais vu que j'en ai lu que le tiers, je trouve que ce serait un peu déplacé...)

Anna Gavalda ne franchira plus ma porte

1 étoiles

Critique de Shannon (Paris, Inscrite le 19 août 2006, 53 ans) - 7 avril 2007

Quand je vois le nombre d'étoiles ici je me demande si nous avons lu le même livre. Je trouve ces nouvelles d'une platitude, d'une niaiserie, d'une absence d'intérêt affligeants.

Je ne m'explique pas le succès de cette personne que je ne considère pas comme un écrivain.

Cela m'amène à me poser la question : Que reçoit l'éditeur d'Anna Gavalda comme manuscrits s'il en est réduit à publier de tels textes?

Une seule nouvelle m'a touchée, "Catgut" qui contraste avec le reste, mais Mon Dieu à part celle-là quel ennui...

Même pour se reposer entre deux pavés, Anna Gavalda je dirais non.

Un petit bonheur de lecture

7 étoiles

Critique de Manolo (, Inscrit le 6 mars 2007, 45 ans) - 26 mars 2007

je me souviens de la première fois que je l'ai lu. Quelle découverte!
Ce petit recueil de nouvelles m'a stupéfait par la finesse des personnages. Le trait est juste.
Il ne faut pas passer à côté de ce bonheur de lecture.

decevant

3 étoiles

Critique de Janou (, Inscrite le 14 novembre 2005, 41 ans) - 14 juin 2006

j'ai lu "je l'aimais" que j'ai trouvé agréable et tellement juste mais là, je n'ai trouvé aucun intérêt dans cet ouvrage qui m'a laissé de marbre.
A part une ou deux nouvelles qui sortent un peu du lot, le reste me semble d'une inutilité déconcertante bien que je comprenne la difficulté d'écrire sur le quotidien et la banalité... mais autant lire autre chose de plus...passionnant, du moins à mon goût !!

le bonheur des nouvelles!

9 étoiles

Critique de Babsid (La Varenne St Hilaire, Inscrite le 8 mai 2006, 30 ans) - 27 mai 2006

Douze petites sucreries à dévorer de toute urgence!!

C'est désarmant de simplicité mais pourtant, qu'il est dur d'écrire sur le quotidien.
Un exercice qu'elle réussi avec brio

gentillet

7 étoiles

Critique de Prouprette (Lyon, Inscrite le 5 février 2006, 33 ans) - 23 mars 2006

moi je m'y suis prise à l'envers. J'ai lu Ensemble c'est tout, je l'aimais puis je voudrais que qq'un m'attende qq part... Donc j'ai commencé par le dernier (je suis blonde! lol) Et c'est là qu'on voit qu'Anna Gavalda se bonnifie avec le temps.

Ensemble c'est tout je l'ai a-do-ré! Je l'aimais, j'ai beaucoup aimé, mais pas autant qu'ensemble c'est tout.
Là j'ai fini avec Je voudrais que qq'un m'attende qq part (trop long le titre hein! lol) et j'ai passé un bon moment...mais sans plus.

Banalité et sujets déprimants, quand on n'a pas trop le moral, on se sent normal...quand on est heureux de vivre, on risque de déchanter.

Mais ça reste un très grand auteur à mes yeux!

divertissant

8 étoiles

Critique de Liliduc (, Inscrite le 31 janvier 2006, 38 ans) - 15 mars 2006

J'ai trouvé ce livre vraiment facile à lire et divertissant. Parfois tout de même, j'aurais aimé lire une suite aux différentes histoires. Certaines font vraiment réfléchir comme celle de l'homme qui a provoqué le carambolage sur l'autoroute sans s'en rendre compte... très dur !

Un livre que j’aime

8 étoiles

Critique de Tantchen (, Inscrite le 7 février 2006, 30 ans) - 17 février 2006

Nous avons lu le livre « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part » d’Anna Gavalda à l’école.
Au début je me suis demandée ce que le titre veut dire. Je ne trouve pas que le titre du livre convienne, mais le livre me plaît.
À mon avis, ce livre est un livre qu’on doit lire. Dans ce livre, l’auteure écrit en langue parlée avec son style très léger.
Les histoires sont réalistes mais les personnages, dont on peut prendre la place, semblent être forcés d’attirer la malchance. Les histoires sont très courtes et à cause de ça, c’est très difficile d’examiner les protagonistes.
Bien que j’aime ce livre il y a aussi des points qui je n’aime pas. Dans beaucoup d’histoires il y a une fin très triste ou mélancolique. Il ne faut pas qu’on doive lire ce livre pour gagner des expériences ce que d’autres personnes subissent car le monde est assez mauvais.
Tout compte fait, ce livre n’est pas vainement très célèbre. Il est célèbre parce qu’il y a beaucoup de personnes qui reconnaissent des bons livres. Ce livre est non seulement pour les gens qui ont une bibliothèque à la maison mais aussi pour ceux qui n’aiment pas lire des livres à cause du temps ou de l'épaisseur des livres car ce livre dont je parle a seulement 233 pages.
Lisez ce livre et vous allez me comprendre.

un bon moment

7 étoiles

Critique de Optimistic (lyon, Inscrite le 12 février 2006, 33 ans) - 12 février 2006

je viens de finir la lecture de ces petites nouvelles rafraîchissantes. comme tant d'autres, je lisais dans le bus, le livre facilement rangeable dans le sac!
la structure du livre en nouvelles est plaisante, même si toutes ne sont pas d'égale valeur.
étant étudiante, j'ai été particulièrement touchée par The Opel Touch et IIG m'a fait me poser beaucoup de questions sur la grossesse.
Je trouve qu'Anna Gavalda retranscrit bien les émotions et rend les personnages tour à tour touchant, irritant, capivant,... On ne peut rester indifférent, d'autant plus que certaines situations sont vraiment cocasses et bien décrites.
Bref, un bon moment de lecture!

Une manière vive

8 étoiles

Critique de Nika1987 (, Inscrite le 7 février 2006, 30 ans) - 8 février 2006

Ma prof de français est arrivée un matin et elle nous a déclaré que nous lirions un nouveau livre qui s’appelle «Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part », écrit par Anna Gavalda.
J’étais très contente quand j’ai entendu qu’il y a des petites nouvelles dans ce livre, c'est-à-dire, si j’arrête de lire ce livre et le recommence après un an, par exemple, je ne dois pas relire tout le livre.
Le style d’Anna Gavalda me semble être celui d’une jeune auteure qui écrit de manière vive. Elle est assez courageuse d’utiliser une langue un peu ordinaire, particulièrement dans l’histoire « Ambre » qui me plaît d’ailleurs.
Ce qui ne me plaît pas c’est que le livre est plutôt un divertissement avec des très petites moralités mais sans un contenu important pour la vie.
Cependant, car la lecture me fait beaucoup de plaisir, je peux proposer ce livre et, à cause du style, les autres livres d’Anna Gavalda aussi.

Beaucoup d'impressions inattendues

8 étoiles

Critique de Banana jana (, Inscrite le 7 février 2006, 30 ans) - 8 février 2006

Nous lisons le livre d’Anna Gavalda « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part » en cours de français.
Alors, premièrement je voudrais dire que le livre est très bien écrit.
Chaque histoire nous donne une autre impression, par exemple « Ambre » est une jeune fille qui symbolise, a mon avis, le détournement du mal.
Anna Gavalda choisit les caractères très bien, ils sont très vifs et quelques-uns se ressemblent.
Pour ma part, j’aime beaucoup l’histoire d’Ambre car c’est l’histoire qui a une moralité très bonne. Les autres histoires, par exemple « Le fait du jour », sont très choquantes mais de l’autre, ils sont très amusantes.
A mon avis, on peut lire ce livre dans les vacances pour s’amuser. En plus le fait que les protagonistes s’adressent à « toi » c’est bien fait de l’auteure.
Ce qui ne me plaît pas, c’est le fait que beaucoup d’histoires sont des histoires d’amour car je ne suis pas une passionnée d’histoires d’amour.
Pour ma part, j’ai besoin d’action et d’une moralité qui anime le lecteur à réfléchir.
Tout compte fait, on peut dire que le livre est très bien écrit et Anna Gavalda est une auteure capable.

des bonnes nouvelles

10 étoiles

Critique de Ola (, Inscrite le 7 février 2006, 32 ans) - 7 février 2006

En cours de français nous avons lu le livre « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part » d’Anna Gavalda.
Il y a une grande diversité de personnages dans le livre, par exemple la vétérinaire qui se venge de ses violeurs avec un scalpel, un musicien qui sait que sa vie est raté ou le Junior, qui ruine la Jaguar de son père, - d’ailleurs c’est une drôle d’histoire « On emprunte la bagnole de ton père,… et dans quelques heures, on la remet bien gentiment là… ». Sur la route de retour il y a un accident avec un sanglier. « Le cochon raide mort et l’aile avant droite raide morte… ».
Ce qui me plaît ce sont les protagonistes normaux avec leurs vies différentes et je trouve aussi bon son style. Anna Gavalda utilise un langage familier et pour les lecteurs c’est un plaisir de lire des nouvelles d’Anna Gavalda parce que ces nouvelles différentes concernant leur contenu ont un autre effet aux lecteurs. On doit parfois rire, sourire d’un air béat ou pleurer. Ces nouvelles montre la vie avec sa façon amusante et tragique.

Ni bon ni mauvais

5 étoiles

Critique de Katjes (, Inscrite le 7 février 2006, 31 ans) - 7 février 2006

Le livre «Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part » de Anna Gavalda n’est ni bon ni mauvais. Il est fait pour la distraction, à mon avis, car on ne peut pas réfléchir à lui ou en apprendre quelque chose.
D’un part, Anna Gavalda écrit d’un style réaliste et la structure et les personnages sont intéressants. Mais d’autre part, toutes les quatorze histoires ont une structure comparable. Après avoir lu deux ou trois des histoires on est ennuyé.
Le contenu de chaque histoire est différent. Mais à cause de la structure comparable, on sait qu’il y a un rebondissement à la fin et que le/la protagoniste reste seule et triste. A la longue, c’est aussi ennuyeux.
Alors, le livre n’est pas exigeant et on ne doit pas avoir peur qu’on doive interpréter ce que Anna Gavalda écrit. Mais pour le plaisir, il n’est pas si mauvais que cela si on n’attend pas trop.

Bof ! désolée...

4 étoiles

Critique de Norway (Entre le Rhin, la Méditerranée et les Alpes !, Inscrite le 7 septembre 2004, 42 ans) - 23 janvier 2006

Je n'ai pas vraiment accroché à ces histoires. C'est d'une mélancolie affligeante.

A lire pour faire sa propre opinion

6 étoiles

Critique de Nomade (, Inscrite le 14 février 2005, 5 ans) - 17 janvier 2006

Anna Gavalda. Qui ne connait pas encore cette auteure? Tout le monde a déjà entendu son nom sur les ondes ou feuilleté des articles la concernant dans la presse magazine mais tous n'ont pas forcément encore lu ses livres. Cela a été mon cas jusqu'à ce beau jour où j'ai décidé de sauter le pas. C'était en août dernier.
Déçue. Voilà le sentiment ressenti à la fin de la première nouvelle. D'autant plus déçue qu'un grand nombre de personnes m'avaient fait part de leur enthousiasme pour cette auteure dans l'air du vent depuis quelque temps.
J'ai trouvé le sujet futile (rencontre d'une femme et d'un homme) et le récit assez plat. A la fin de cette première nouvelle, j'ai décidé de mettre à terme à ma lecture avant de la reprendre la semaine dernière.
Et là, je dirai que j'ai passé un bon moment de détente mais de là à dire que j'ai dévoré ce livre... serait mentir.
"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" est un livre à lire dans les moyens de transports ou lorsqu'on a quelques minutes devant soi. En effet, la narration, simple à lire, est "brouillon" par moment. Les idées de l'auteure s'enchaînent avec désordre et confusion. Cela donne du rythme mais peut-être pas celui qu'il faudrait.
Toutefois quelques nouvelles sont à mettre en exergue même si le ton final sonne faux : "I.I.G." et "Le fait du jour". Ces hisoires pourraient être les nôtres ou celles de notre entourage. "Clic-clac" m'a fait sourire et je mets une mention T.B. à "Cet homme et cette femme". Seulement trois pages composent ce récit mais les sentiments sont d'une grande intensité. Même, il serait possible de relater cette histoire sous la forme d'un court-métrage.

Le fait du jour

7 étoiles

Critique de Manumanu55 (Bruxelles, Inscrit le 17 février 2005, 38 ans) - 13 décembre 2005

Dans l'ensemble, j'ai passé une heure agréable en lisant ces nouvelles. Elles me semblent inégales, mais celles que j'ai aimé, je les ai plus qu'adoré! En particulier, la nouvelle "Le fait du jour" qui fait mal je trouve... Tellement proche de notre vie de tous les jours...

Ce receuil est simplement un miroir nous refletant, sans autre prétention...

Quelque part j’ai bien aimé ;-)

6 étoiles

Critique de Ena (Le Gosier, Inscrit le 25 octobre 2004, 55 ans) - 23 novembre 2005

J’avais beaucoup lu à propos d’Anna Gavalda et je suis donc allé jusqu’à me faire ma propre opinion du phénomène. De prime abord j’ai été un peu déçu, j’ai trouvé que ces nouvelles manquaient de substance, évidemment le format n’est pas forcément idéal pour donner de la profondeur aux thèmes abordés. Mais c’est plutôt le ton, l’humeur et parfois l’humour des propos qui produit une ambiance douce amer parfois désuète mais finalement assez touchante. En fait à la fin du bouquin on se sent assez proche de l’auteur qui nous fait part des affres de la création et de l’édition, elle a ce petit coté je ne me prend pas trop au sérieux qui la rend humaine et même proche du lecteur lambda que je suis.

Plaisant

7 étoiles

Critique de Lileene (, Inscrite le 5 mai 2004, 33 ans) - 17 octobre 2005

j'ai bien aimé ce livre parce qu'il m'a fait découvrir plusieurs aspects de la vie. Il distrait et fait réfléchir sur certains sujets, plus ou moins graves. Cependant je trouve que la dernière nouvelle, où l'on reconnaît l'auteure, est superflue. Il aurait peut-être été bon de ne pas la rajouter, de ne pas nous rappeler que toutes ces vies, si brièvements décrites soient-elles, ne relèvent pas de l'imagination d'une personne.

De sympathiques nouvelles inachevées

4 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 39 ans) - 20 août 2005

Les sujets abordés dans ces nouvelles sont plus originaux que celui du roman Je l'aimais. D'une part, elle y adopte un homour direct et assez cru, non déplaisant. D'autre part, il n'est pas déplaisant de voir coment cette dame se translate dans la peau de narrateurs masculins.
Néanmoins, l'auteur n'arrive pas totalement à se libérer de la banalité et de l'importance qu'elle donne à des détails apparemment insignifiants. Et, surtout, j'ai presque eu à chaque fois l'impression qu'elle ne développait pas assez ses intrigues, ce qui n'arrive pas à les détacher de l'ordinaire. Filer ses nouvelles sour vingt ou trente pages leur aurait peut-être donné plus de profondeur : on reste un peu trop à mon goût dans la quotidienneté, ce qui est dommage, car les idées de départ en valent la peine : la séduction chez les bobos rive gauche, la drague au boulot d'un célibataire vivant chez ses soeurs, l'homicide involontaire d'un automobiliste lambda, le devenir fort incongru d'une voiture empruntée sans le prévenir d'un fils à son père,... Celle de la vétérinaire est cependant un peu malsaine.
Au final, j'ai trouvé ça mieux, sans être véritablement satisfait.

Autant d'ennui qu'un dimanche pluvieux

1 étoiles

Critique de Awen (Montigny les Cormeilles, Inscrite le 4 août 2005, 41 ans) - 4 août 2005

Alors là, j'avais jamais lu un truc aussi chiant, plat et banal.
Franchement je suis très décue.

C'est... comment dire... "gentil"

5 étoiles

Critique de Seraphina (SAINT QUENTIN, Inscrite le 4 mars 2005, 47 ans) - 18 juillet 2005

Ma critique n'apportera pas grand-chose au débat (j'aime/j'aime pas), mais elle nuancera, je l'espère, l'écrasante - et assez incompréhensible, selon moi - majorité des critiques positives.
Non que j'aie aimé ce petit moment de lecture : une amie m'a offert ce livre, j'ai mis un point d'honneur à le lire jusqu'au bout, par principe. Je ne me suis pas ennuyée, non... j'ai juste attendu, nouvelle après nouvelle, qu'il se passe enfin quelque chose. J'ai été très déçue de voir, lorsque je parvenais enfin à accrocher réellement aux personnages et à l'histoire, (Junior, Catgut) que celle-ci se terminait... en eau de boudin. Bref, tout cela est bien gentil... mais sans plus. Le genre de lectures qu'on peut emmener dans le métro ou lors d'une surveillance d'examen : ça occupe tout en laissant l'esprit libre de penser à autre chose.

Un agréable moment...

10 étoiles

Critique de Clop (, Inscrite le 15 juillet 2005, 33 ans) - 15 juillet 2005

J'ai découvert cet auteur grâce à ce site. J'ai tout d'abord lu ce recueil de nouvelles. J'ai été très rapidement séduite par le style de l'auteur. C'est très agréable à lire, c'est à la fois drôle et vrai. Je me suis rapidement empressée d'acheter "Ensemble, c'est tout" que je m'apprête à entamer aujourd'hui. Je conseille ce livre à toute personne souhaitant passer un bon moment et découvrir des histoires en valant la peine et suscitant la réflexion...

Dans l'intimité des personnages

10 étoiles

Critique de Juliek12 (, Inscrite le 17 juin 2005, 42 ans) - 17 juin 2005

J'aime les livres qui réflètent notre quotidien et révèle la richesse que celui-ci peut avoir. Nul vécu n'est médiocre. C'est l'enseignement d'Anna Gavalda. Il faut pas hésiter à bien voir en notre propre sein, la dérision et la beauté de l'existence. 12 nouvelles à lire avec plaisir et tirez-en comme de la sagesse. Une citadine que ses semblables rendent parfois triste !

Quel ennui!

1 étoiles

Critique de Bishop (, Inscrite le 13 avril 2005, 46 ans) - 18 avril 2005

Je ne comprends pas l'engouement qu'a suscité ce livre! Tout d'abord les histoires sont banales, elles retracent le quotidien de femmes un peu immatures, un peu cruches... ce type de femme auquel on n'a pas envie une seule seconde de s'identifier ou de ressentir la moindre sympathie. C'est un livre tout simplement creux et en plus il est insupportable à lire!

Quelques heures de pur bonheur

8 étoiles

Critique de Clarisse16 (, Inscrite le 22 février 2005, 30 ans) - 22 février 2005

Des phrases chocs, des petites expressions de la vie courante. Ce livre fait sourire, parfois rire, parfois nous serre le coeur. Bref il est rempli d'émotions! J'ai adoré!!
Cela raconte le quotidien, vous, de lui, d'eux, et de moi! C'est rapide et simple a lire, avec un style d'écriture reconnaissable par sa légerété et sa spontanéité.
Cependant je ne mets pas quatre étoile, parce que certaines histoires sont quand même moins bien que certaines...mais ce n'est qu'un détail!

Quelle ressemblance... avec noux-mêmes

5 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans) - 12 décembre 2004

On retrouve dans chacun des personnages d'Anna Gavalda un petit peu de nous... des émotions connues à un moment ou à un autre.

Qui n'a jamais été agacé par ce petit téléphone portable sonnant à un moment crucial ?
Quelle étudiante ne se reconnaît pas dans : "c'est mon petit boulot, ma tune, mes clopes, mes expressos, mes virées nocturnes, ma lingerie fine, mon Guerlain, mes folies de blush, mes livres de poche, mon cinoche".

Bref, ces tranches de vie sont racontées avec délice. On samuse ou on s'émeut...
Depuis la lecture de ce bouquin, je ne cesse d'imaginer ce qui se cache derrière les personnes assises en face de moi dans le bus ! lol

Comme le dit Saule, c'est une bonne lecture pour le bus (comme je l'ai fait en l'occurence) ou pour le train... ou encore pour passer les longues après-midi d'hiver bien au chaud sous une couette...

Petites histoires pour grands plaisirs

10 étoiles

Critique de Kreen78 (Massy, Inscrite le 11 septembre 2004, 39 ans) - 6 décembre 2004

Très subtil, avec des personnages très attachants, même en si peu de pages. Beau petit bijou de la part d'Anna Gavalda!

C'est frais c'est joli

8 étoiles

Critique de Tresorprive (, Inscrite le 9 octobre 2004, 40 ans) - 9 octobre 2004

Je ne comprends pas ces critiques acerbes!!! Non ce n'est pas de la grande littérature!!Et alors? Faut-il que le style soit pompeux que les textes puissent être sujets à moultes interprétations pour qu'un bouquin soit digne d etre lu!! Je suis pas d'accord vive les textes courts beaux et pas "prises de tête".

Il faut bien du talent pour faire pleurer Orphée en "do majeur"

5 étoiles

Critique de Fee carabine (, Inscrite le 5 juin 2004, 43 ans) - 8 septembre 2004

Un des fondements des musiques baroques et classiques est le principe qui consiste à associer un "affect" (une émotion ou un mélange d'émotions: joie, mélancolie, profonde tristesse...) à une tonalité bien précise. Il s'agit là d'un véritable langage codé dont les plus grands compositeurs - Bach, Mozart, Gluck- maîtrisaient toutes les subtilités.

Quel rapport avec Anna Gavalda et les nouvelles de "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part", me direz-vous. Et bien, il me semble qu'Anna Gavalda écrit systématiquement en "do majeur". Cela n'est pas un problème en soi. A en croire Georges Bizet, on peut encore écrire de très belles choses en do majeur, et j'en vois pour preuve son unique symphonie. Et cette tonalité de "do majeur" convient en effet très bien pour certaines des nouvelles de "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part", je pense à "Permission" ou à "Clic-clac" et peut-être à "Ambre" (mais dans ce dernier cas, j'ai déjà un doute). Mais le "hic", c'est qu'Anna Gavalda écrit encore en "do majeur" quand, de toute évidence, il aurait fallu recourir à une autre tonalité... et le résultat sonne alors terriblement faux (surtout dans "I.I.G." ou "Le fait du jour"). Et puis, une suite de douze nouvelles dans la seule tonalité de "do majeur", c'est un peu monotone, si bien que les nouvelles pour lesquelles le choix de la tonalité ("Junior", "Petites pratiques germanopratines") pourrait paraître accessoire s'en trouvent aussi déforcées...

Et le titre de ma critique? Une référence à l'"Orphée et Eurydice" de Gluck et au célèbre aria d'Orphée "Che faro senza Euridice" ("J'ai perdu mon Eurydice" dans la version française), l'aria où Orphée pleure son Eurydice perdue définitivement cette fois parce qu'il n'a pas pu résister à la tentation de se retourner vers elle sur le chemin qui les ramenait des enfers vers le monde des vivants, une lamentation écrite en "do majeur"... Mais voilà, Christoph Willibald Gluck possède - au moment où il écrit cet air - une maîtrise de son métier de compositeur et de toutes les subtilités du choix des tonalités, qu'Anna Gavalda est loin d'égaler dans ses nouvelles. Et ce choix de la tonalité de "do majeur" est chez Gluck mûrement réfléchi, au service de l'expression dramatique de tout un opéra.

Alors, pour conclure, j'attends d'entendre Anna Gavalda dans d'autres tonalités pour me faire une opinion sur son talent d'écrivain, et je donne 2,5 étoiles à "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" parce que, comme le souligne justement Saule, c'est une bonne lecture pour les transports en commun, une des ces lectures agréables qu'on peut lire dans trop d'attention mais qui vous tiennent companie, comme lorsqu'on allume la radio pendant un long trajet en voiture mais sans l'écouter vraiment.

Plat ,bof !!!

1 étoiles

Critique de Léopoldine (Savenay, Inscrite le 22 mai 2004, 60 ans) - 23 août 2004

Les deux premières nouvelles sont alléchantes : ces femmes si fragiles , la première est attachante car on oscille entre dérision et compassion Mais déjà la deuxième nouvelle suinte les clichés : le gynécologue coincé sur son ordinateur qui laisse sa patiente sans aide psy...
et puis , je me suis ennuyée : trop de clichés , d'utilisation d'un registre trop familier sans créer quelque chose de nerveux , de fort , des petites histoires de tous les jours qu'on oublie bien vite car elles ne font réfléchir à rien ...et ce n'est pas bien écrit !

peut-être pas mon style!

5 étoiles

Critique de Lalaith (, Inscrite le 18 juillet 2004, 31 ans) - 18 juillet 2004

j'ai aimé moyennement!2histoires m'ont vraiment touchées mais les autres sont trop plates,sans rebondissements et c'est dommage car l'écriture est vraiment belle!

Lecture oxygène

7 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 43 ans) - 15 juin 2004

Il m'arrive certaines nuits d'être en conflit avec mon âme alors je me perds dans une lecture que j'espère toujours être un ballon d'ocygène, rapide et vital.
J'ai dévoré Anna Gavalda - Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part.
Douze nouvelles - sensibles et écrites sur le vif par une jeune femme pleine d'humour - qui abordent sans faire mal nos petites fêlures : difficulté d'aimer, solitude, quête de l'indépendance, souvenirs encore trop brûlants, nos espérances et nos contradictions... comme si tous ces événements de la vie nous restaient coincés dans la gorge comme une arête de poisson.
Elle écrit : "Je croise des gens. Je les regarde. je leur demande à quelle heure ils se lèvent le matin, comment ils font pour vivre et ce qu'ils préfèrent comme dessert. Ensuite, je pense à eux. J'y pense tout le temps. je revois leur visage, leurs mains et même la couleur de leurs chaussettes. Je pense à eux pendant des heures voire des années et puis, un jour, j'essaie d'écrire sur eux".
Et elle le fait très bien.

Bête petit chien…

8 étoiles

Critique de Bolcho (Bruxelles, Inscrit le 20 octobre 2001, 69 ans) - 9 juin 2004

Et pourquoi je ne l’ai pas lu avant, hein ?
Parce que.
Et aussi à cause du titre qui fait cul cul la praline. Sans compter le petit chien de la couverture qui semble là pour japper que le contenu est gnangnan et dégoulinant de bons sentiments. Tout est là pour me dire d’aller lire ailleurs si j’y suis.
D’un autre côté, il y a Zoom, St Germain, Saule, Bluewitch, Rosenblum, Darius, Patman, Aaro-Benjamin et les autres que je connais moins et qui tous ont aimé. C’est du beau monde ça. La fine fleur de la crème lisante du site. C’est pas possible qu’ils se trompent. G m’M lu la tartine de SydneY ki C trouver C arguments, même si j’ai parfois du mal à la lire.
Alors, je suis allé voir ce qu’il y avait derrière cette couverture ridicule.
Et j’ai bien fait. Pas un poil de prétention, pas une once de poids, pas de sirop. Et beaucoup de sensibilité, d’humour, de vérité, d’intelligence. Cette impression que tout le monde pourrait écrire des histoires comme ça. Que tout le monde devrait le faire d’ailleurs. Et pourtant, quelle patte il faut pour faire si juste, si léger et si profond, avec une telle économie de moyens. C’est du La Fontaine qui écrirait aujourd’hui.
Mais histoires préférées ? « Petites pratiques germanopratines », « I.I.G. », « Cet homme et cette femme », « The Opel Touch », « Le fait du jour », « Catgut », « Junior », « Pendant des années », « Clic-clac ».
Neuf sur douze ?!
Ben oui j’vous dis : c’est bon.

Beaucoup de bruit pour rien

4 étoiles

Critique de Bernard2 (ARAMITS, Inscrit le 13 mai 2004, 68 ans) - 8 juin 2004

L'avantage d'une critique libre est de donner une place à tous les avis, en respectant chacun d'entre eux.
C'est de voir tant de commentaires qui m'a donné l'envie de lire ce livre.
Il y a des enthousiastes, et il y a des déçus. Dommage pour moi, je fais partie de la seconde catégorie.
Il en faut pour tous le goûts...

Je voudrais qu'Anna attende ses personnages quelque part.

6 étoiles

Critique de SydneY (, Inscrite le 7 juin 2004, 29 ans) - 7 juin 2004

Je suis partie il y a quelque temps de cela, en vacances, et avant de me lancer dans le long trajet qui me menait à destination, j'ai croisé le livre d'Anna Gavalda. Il m'a de suite séduite, finalement je pense que c'est le contexte par excellence pour un titre accrocheur de la sorte ... bref, je pensais avoir trouvé LE livre, et finalement faute de lecture importante j'ai fini par zapper " je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part". Aujourd'hui je l'ai ressorti ( et finalement j'ai l'impression qu'il fait partie de mes souvenirs de vacances .. ) et je me suis mise à le lire avec attention ( j'ai lu un recueil de nouvelles de Daeninckx il n'y a pas si longtemps, qui m'a donné goût au genre .. ), mais finalement après coup, je reste quelque peu déçue, je pense avoir donné trop d'importance à ce livre, et je me suis souvent dit que ce livre marquait en effet les débuts d'un auteur. Il est certes très attachant, on a souvent l'impression d'entrer dans les personnages, ou plutôt dans leurs quotidiens ( faute de réflexions ) et c'est ce qui émoustille notre côté, du moins MON côté curieux. Mais je suis bien trop souvent restée sur ma faim, et même si, je pense, le but est de laisser une part importante à l'imagination de chacun, Anna Gavalda nous laisse bien trop vite libre dans nos pensées, et finalement on perd bien trop la véritable trame de l'histoire. De plus, ce qui aurait pu profondément m'ennuyer c'est la répétition excessive des objets ou des mots que l'on retrouve dans différentes nouvelles, il est évident que par cette répétition personnelle, l'auteur montre son style, mais une nouvelle devrait, je pense, offrir bien des situations toutes autant différentes les unes que les autres, et même si les personnages viennent tous de situations différentes, on se retrouve à les emmêler faute de "signe particulier". Cependant, le style m'a plu, disons qu'elle a un style très "terre a terre" et c'est ce qui m'a plu, disons qu'elle a cassé la distance auteur-lecteur, et son réalisme est admirable. J'ai beaucoup ri, et parfois j'ai été profondément émue, (surtout par un changement d'atmosphère intéressant ), je cite : "[le gynéco] lui repond: Il y a un problème, le foetus n'est plus en vie " alors qu'on commençait nous aussi à rêver d'une vie de maman comblée comme celle qu'Anna nous présente. Enfin de nombreux rebondissements, et un rapport "aventureux" à l'amour, bref c'est un très bon divertissement, mais je pense qu'il faut retravailler le côté "réflexion des personnages" pour ne pas en faire des gens beaucoup trop simples.
Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié, " le fait du jour "( pour son changement d'atmosphère caractéristique .. ), " clic clac " ( pour son humour réaliste ) .
Je pense relire un livre d'Anna, je vais voir les autres critiques :)

Du pur bonheur

10 étoiles

Critique de Fleepuce (BOIS LE ROI, Inscrite le 27 avril 2004, 33 ans) - 27 avril 2004

Le style Gavalda j'en raffole, son écriture, sa fluidité, on sent ses sourires au travers de sa plume, on rit on rit, pas de fioriture, toutes les saveurs sont là pour nous délecter... Merci Anna, vous savez rester simple et transmettre de si jolies choses à vos lecteurs...
De la spontanéité, de la douceur, des ptites nouvelles qui ne peuvent laisser indifférents, vous avez réussi à toucher, quel tristeese ce fut arrivée à l'épilogue, mais quel bonheur de vous avoir découverte dans ce livre!
J'étais mal, triste, et en lisant ces ptites histoires je me suis mise à rire dans ce parc public, seule, oui vous avez l'art de décrire des aventures burlesques, j'admire vraiment ces personnages, ils sont vrais, touchants, terriblement attachants... Dur de quitter l'ouvrage, un peu comme un enterrement lorsque l'on arrive à la fin...

Dommage...

4 étoiles

Critique de Anonyme7 (, Inscrite le 14 avril 2004, 32 ans) - 14 avril 2004

Je m'attendais à une analyse profonde et décortiquée de tant d'individus qui voudraient "qu'on les attende quelque part...", je m'attendais à l'inaboutissement de ce rêve, qui s'en ressent, il faut le dire, fréquemment inassouvi. Mais non. Ce sont des histoires plates, avec des gens trop "humains", qui courent encore aux plaisirs de la chair. J'aurais espéré moins de faits, davantage de philosophie, et surtout, l'attribution d'une psychologie différente (plus pure, peut-être?) aux personnages qui déambulent dans ce livre.
Ni touchant, ni émouvant.

Une petite musique , sans plus

4 étoiles

Critique de CCRIDER (OTHIS, Inscrit le 10 janvier 2004, 69 ans) - 8 avril 2004

Un recueil d'historiettes assez insignifiantes pour ne pas dire insipides . A. Gavalda a rassemblé les petits faits de la vie d'une femme moderne , ses amours , ses coups de coeur ou de blues . Amusant surtout pour sa façon de réfléchir et d'envisager la vie en général . Touchant son effort pour se mettre dans la peau des personnages masculins , mais là c'est plutôt raté , car elle navigue de clichés en lieux communs . Les situations sont tout ce qu'il y a de convenu , peu d'originalité , pratiquement pas de fantaisie imaginative . Ca sent le vécu , l'extrait de journal intime sans grand humour . Une seule exception , une vraie réussite , " Junior" avec cette ridicule sortie de deux "blaireaux" qui empruntent la magnifique voiture du papa pour aller draguer dans un raout de la haute société provinciale . Au retour , ils rencontrent un sanglier et tout bascule . Humoristique .
Le style est très volontairement dépouillé , pas de descriptions , pas d'adjectifs , d'adverbes ou de relatives alourdissantes . C'est plaisant et facile à lire . Si facile qu'on comprend le succès de cette petite nouvelle de l'édition que l'on promène sur tous les plateaux de télé parce qu'elle est mignonne et intelligente . L'éditeur a certainement du très lourdement investir sur elle . Ce qui est étrange c'est qu'aussitôt lu , aussitôt oublié , de l'édition marketing , de la littérature kleenex . Je crains qu'on ne nous refasse le coup de Sagan . Enfin , il y a un public pour ça ( voir la plupart des critiques du site ) . Pour moi , on est juste un cran au-dessus de B. Cartland et des collections type Arlequin !!!
L'art de la nouvelle est à mon sens , le plus difficile . N'est pas Maupassant , Giono ou M.Aymé qui veut ...

Frais

8 étoiles

Critique de Manu55 (João Pessoa, Inscrit le 21 janvier 2004, 44 ans) - 21 janvier 2004

Des nouvelles bien fraiches. Rafraichissant et bienvenu.

Quand le banal devient fabuleux

9 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 48 ans) - 20 janvier 2004

J'ajoute ma critique positive à celle des autres. Il y'a dans ces nouvelles une certaine fraîcheur charmante. Elle sont toutes brèves mais réussies.

Quelquefois le style d'écriture m'a un peu gêné dans sa simplicité et son tempo staccadé. Toutefois, rien pour gâcher mon plaisir.

Pas mal du tout.

6 étoiles

Critique de Niddle (Le Raincy, Inscrit le 13 janvier 2004, 38 ans) - 13 janvier 2004

C'est marrant comme d'un seul bouquin peut découler autant de critiques (négatives ou positives). Pour ma part, j'ai trouvé ce livre "divertissant". On peut se reconnaître, quelques fois. On apprécie, on pioche dans les nouvelles, on en relit certaines. Le style est plutôt sympa. En conclusion: c'est un livre sympa qui se lit tout seul.

L'avis est quasi unanime..

8 étoiles

Critique de Jo (Quelque part au coeur des Ardennes, Inscrite le 30 décembre 2003, 41 ans) - 3 janvier 2004

... et je ne dérogerai pas à la règle.
J'ai adoré ce bouquin... pour 1001 raisons que je ne répéterai pas pour ne pas plagier les autres lecteurs qui ont eu l'intelligence de découvrir l'auteur avant moi.
La nouvelle qui m'a le plus émue c'est "Permission " et les états d'âme de ce jeune qui voudrait "que quelqu'un l'attende quelque part"..

un petit bijou

9 étoiles

Critique de Bridget Jones (Saint-Maur, Inscrite le 30 avril 2002, 35 ans) - 28 mars 2003

Ce livre un concentré d'originalité, de simplicité, de réalité. Les personnages de ces douze nouvelles pourraient presque passer inaperçus s'ils ne traduisaient pas dans leurs actes, leurs propos un peu de nous. Anna Gavalda impose sa signature dans le monde littéraire pour notre plus grand plaisir.

une sorte de best of de loft story en livre?

6 étoiles

Critique de Virgile (Spy, Inscrit le 12 février 2001, 38 ans) - 24 novembre 2002

Non, là j'exagère tout de même mais bon seuls trois ou quatres des nouvelles de ce recueil m'ont plu sans pour autant en faire des chefs d'oeuvres inoubliables alors j'ai un peu de mal à comprendre un tel engouement.
Je ne peux pas nier que ce soit bien écrit, ça se lit vite, ce n'est pas désagréable mais je n'en ai pratiquement rien retiré.
Trop de personnages m'ont semblé stupides (ou caricaturaux) ou du moins bêtement méchants, cela m'a sans doute empêché de m'y attacher, enfin c'est pas grave, je vais me consoler avec un autre bouquin! ;op

Etrange critique...

10 étoiles

Critique de Darius (Bruxelles, Inscrite le 16 mars 2001, - ans) - 8 septembre 2002

J'avoue ne pas saisir l'idée maitresse de la dernière critique-éclair... J'en déduis que le rédacteur a peu apprécié Gavalda, sa basse note (2étoiles) étant là pour le prouver. Pour moi, Anna Gavalda, à l'instar de Christian Gailly, de Christian Oster, est passée maître dans la transformation du quotidien en aventure.
Je ne peux que réitérer cette phrase de Proust pour tenter de les cerner " le véritable voyage d'exploration ne consite pas à découvrir de nouveaux paysages, mais à adopter un autre regard sur les choses.."

Etrange, étrange....

4 étoiles

Critique de Ondatra (Tours, Inscrite le 8 juillet 2002, 36 ans) - 7 septembre 2002

Que dire de cette suite de petites anecdotes de la vie quotidienne, je ne sais expliquer le sentiment qu'on ressent mais on se sent comme attiré par une force irrésistible qui nous incite à poursuivre cette lecture même si cela peut paraître certaines fois un peu plus qu'étrange, vous savez ce genre de sentiment que l'on ressent lorsque vous savez déjà ce qu'il va se passer, mais cela ne vous empêche pas de dévorer le livre pour en être intimement persuadé!! Bref, ce livre est étrange et lorsqu'on le referme , on éprouve une drôle de sensation à l'image de cette idée exposée dès la deuxième séquence où il est question d'une femme enceinte, et là, l'auteur explique que de toutes facons, à l'image de toute femme enceinte, elle se moque pas mal de tout ce qu'on peut lui raconter car désormais sa vie et ses pensées tournent autour du petit être qu'elle porte....

Agréable surprise...

9 étoiles

Critique de Patman (, Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 55 ans) - 10 juin 2002

Vu le nombre impressionnant de réactions positives émises sur le site, j'ai voulu moi aussi découvrir cette auteure (comme on dit maintenant). J'ai adoré ! J'admire en particulier sa façon de se mettre dans la peau d'un narrateur masculin avec autant d'aisance qu'elle parle au féminin. Très plaisante lecture en tout cas. Ma préférée ? "Petite pratique germanopratine" bien sûr (n'est-ce pas Darius ?)

12 petits bijoux humoristiques

10 étoiles

Critique de Darius (Bruxelles, Inscrite le 16 mars 2001, - ans) - 13 mai 2002

Anna Gavalda, moins de trente ans, signe ici son premier livre. Avec du matériel de pacotille, elle nous construit 12 nouvelles, et quelles nouvelles ! Truffées d’humour comme je l’adore, une écriture légère, un style qui ne s’alourdit pas de pensées philosophiques, des fins à rebondissements, un langage branché qui ne s’incommode pas de ne pas toujours respecter la grammaire..
J'ai apprécié tout particulièrement la première nouvelle, celle qui traite de la rencontre d’un inconnu boulevard Saint-Germain, intitulée "Petites pratiques germanopratines". Elle n'ira pas aux Deux-Magots prendre un verre en l'attendant, "c'est légèrement plouc le soir, il n’y a que des grosses Américaines qui guettent l'esprit de Simone de Beauvoir...". (Jules ne va pas être content - private joke..)
Ce qui aurait dû être le début d'une histoire d’amour tourne au cauchemar… "C’est horrible. Son téléphone portable vient de sonner. Comme un seul homme tous les regards du restaurant sont braqués sur lui. Il vient certainement de gâcher beaucoup de très bon vin. Des gorgées mal passées dans des gorges irritées. Des gens se sont étranglés, des doigts se sont crispés sur les manches des couteaux ou sur les plis des serviettes amidonnées. Ces maudits engins, il en faut toujours un, n'importe où, n'importe quand. Un goujat".
Une autre nouvelle qui n’est pas mal non plus avec ses références étatsunisiennes, c’est "The Opel Touch" : "-Salut Marianne, tu vas bien ? me demande une minette avec qui j'étais en terminale. -Salut !....ça va.. Où étais-tu passée ? -Les autres t’ont pas dit ? J’étais aux States, attends, tu me croiras jamais, un plan d'enfer. L.A., une baraque, tu pourrais même pas imaginer. Piscine, jacuzzi, super vue sur la mer. Attends, le truc à mourir chez des gens hyper cool, pas du tout les Américains coincés tu vois. Ah nan c'était trop fort. Elle secoue son balayage californien pour montrer son immense nostalgie. -T’as pas rencontré George Clooney ? - Attends là. pourquoi tu me dis çà ? (..) - T'es pas bien toi, elle conclut avant d'aller romancer son contrat de jeune fille au pair devant d’autres âmes plus candides."
J'espère que ces deux petits extraits vous auront mis l'eau à la bouche pour goûter ces 12 petites nouvelles d’une nouvelle venue à l'écriture qui nous livre ici 12 petits bijoux humoristiques..

très très très bien (souvenirs)

8 étoiles

Critique de Léa (Montigny, Inscrite le 16 mars 2002, 49 ans) - 4 mai 2002

j'ai beaucoup aimé ce livre mais le problème avec les livres de nouvelles (genre que j'aime bien quand même) c'est que moi 1 mois après avoir terminé le livre j'oublie la plupart des histoires.. je me souviens que j'aimais chez Anna Galvada la psychologie enfin la façon qu'elle avait de traiter ses personnages, Une façon de voir qui était un peu la mienne. Quand à mes amnésies : Idem pour les superbes nouvelles de Maupassant...que je vous conseille quand même, car franchement c'est un maître du genre..

Une bouffée d'air pur

8 étoiles

Critique de Rosenblum Petit (Marcinelle, Inscrite le 22 novembre 2001, 43 ans) - 26 avril 2002

Il y avait déjà un moment que j'avais envie de le lire. A cause de vos belles critiques bien sûr! Je me suis dit "C'est un roman pour moi" et j'avais raison. Comme la plupart d'entre vous , j' ai A-D-O-R-E ce livre. Mais, de ma part, ce n'est pas très surprenant. C'est tout à fait l'un de mes styles de lecture. Il s'agit d'un livre contemporain dans un style très facile, avec un vocabulaire pas très recherché. Du genre "Ah oui… Bon. OK", c'est à peine si on ne trouve pas les fameux "smiley" chers à certains d'entre nous! Mais ce livre est une véritable bouffée d'air pur. Anna Gavalda n'est bien sûr pas la seule à utiliser ce style mais sous forme de nouvelles c'est assez rare.
Une dernière chose: qu'on ne vienne plus dire que ce site est élitiste ou que certaines personnes ne prônent que la "belle et grande littérature". Il n'y a qu'à regarder les étoiles attribuées par quelques supposés membres de l'inexistant "gang des bien-pensants" à ce livre qui ne paraîtra sans doute jamais dans la liste des Prix Nobel de littérature mais qui a le très grand mérite de nous divertir. Tout simplement.

Simplement HUMAIN!!!

10 étoiles

Critique de Anonyme (, Inscrit(e) le ??? (date inconnue), - ans) - 21 avril 2002

Ce livre est formidable!!! Sortez dans la rue, vous croiserez des dizaines de personnes qui vous sont inconnues mais qui sont aussi des êtres humains, avec toutes leur histoires, leur joies, leurs peines, leurs attentes... Ou alors ouvrez ce livre et vous croiserez une douzaine de personnes, et tout le charme de la plume de la si habile Anna Gavalda vous racontera leurs histoires. De quoi se réconcilier avec l'humanité, avec tous ces inconnus que l'on croise quotidiennement et qui pour nous, parfois, ne font que nous géner... Encore plus que cette leçon d'humanité, Anna Gavalda nous donne matière à réfléchir sur la valeur des choses, de l'argent, des liens que l'on peut tisser avec autrui, de l'importance que les objets ont pris dans nos vie. C'est absolument à lire par tous ceux qui se reconnaissent en tant qu'humains!

mon point de vue

9 étoiles

Critique de Agnes (Marbaix-la-Tour, Inscrite le 19 février 2002, 52 ans) - 22 février 2002

Je suis absolument ravie par l'écriture, toutes les nouvelles sont excellentes. Dommage que ce ne sont que des nouvelles parce que avec le style de Gavalda et les thèmes abordés, elle pourrait facilement écrire une douzaine de romans complets. Le seul bémol est que je suis frustrée de ne pas avoir de suite à lire. J'aurais bien aimé revoir l'homme qu'elle rencontre dans sa première nouvelle, savoir si l'héroïne de la deuxième nouvelle arrive à avoir un enfant, ... J'ai tout particulièrement aimé "le fait du jour", qui commence de façon anodine et, au fur et à mesure de la lecture, on se rend compte de la fin inéluctable et l'intensité monte, on se sent de plus en plus mal à l'aise et finalement, on ferme le livre et on réfléchi sur sa façon d'agir, d'affronter la réalité, bref, introspection garantie.
Je suis vraiment de tout coeur avec l'héroïne de "catgut". Il fallait oser mais si j'étais dans la même situation, j'aimerais pouvoir réagir comme elle. Il faut du cran mais bravo, il ne méritait que cela. Et point d'orgue, l'épilogue. Génial, quel sens de l'humour et de l'autodérision. On en redemande !

Extraordinaires...

8 étoiles

Critique de Bluewitch (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 38 ans) - 30 décembre 2001

J'ai moi aussi passé un très bon moment avec Anna Gavalda. Quel doux sens de l'ironie et de la justesse. Toutes pleines de vérité, ses nouvelles sont tour à tour drôles, émouvantes, surprenantes, et vraiment bien écrites. Faut-il sortir des sentiers de la vie quotidienne et de ses déboires pour faire un bon livre? Voilà la preuve qu'il n'en est rien. Ca se lit vite, avec énormément de plaisir et on sent nos points sensibles titillés par la fine plume d'Anna Gavalda. On en redemande, c'est certain!

Vive la lecture de gare !

9 étoiles

Critique de Saule (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 52 ans) - 23 décembre 2001

Lecture de gare ou en réalité lecture de tram pour moi. Avec son format maniable et son découpage en courtes nouvelles ce livre est idéal pour ça mais attention à ne pas rater l'arrêt ! Ca ne m'est pas arrivé mais par contre je suis resté une fois debout sur le quai pour terminer une nouvelle (celle dans laquelle un gosse de riche a la mauvaise idée d'empruter la jaguar de son père pour sortir).
L'auteur fait mouche à chaque coup avec ses histoires où l'on rencontre des gens ordinaires qui tombent amoureux ou au contraire auquels il arrive un évènement dramatique. Ca pétille comme du champagne, c'est plein d'humour et elle a un sens du rythme étonnant. Je trouve surtout que A. Gavalda réussit particulièrement bien les chutes de ses nouvelles, contrairement à Raymond Carver que l'on surnomme le roi de la nouvelle (et que je lis parfois aussi dans le tram). Avec elle on est à chaque fois surpris, choqué voire ému par le dénouement mais jamais décu. Cela renforce encore l'impact de ses nouvelles.
Une bonne idée de cadeau, surtout que ce livre est facile à lire et pourra être lu par tous.

Vivement un nouveau Anna Gavalda!

8 étoiles

Critique de Saint-Germain-des-Prés (Liernu, Inscrite le 1 avril 2001, 49 ans) - 15 novembre 2001

Voici un livre rafraîchissant.
L'écriture en est tellement directe qu'on a l'impression qu'Anna Gavalda est à côté de nous et raconte ces nouvelles de vive voix.
Assez impressionnant.

Effectivement, notre visage et notre coeur passent par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel d'une nouvelle à l'autre, ou d'une page à l'autre.
Rire franc, sourire tendre, froncement de sourcils qui pressent la catastrophe, crispation des mâchoires devant l'inévitable...

Un livre que je reprendrai sûrement avec plaisir dans quelques temps, lorsque la mémoire précise des faits aura laissé place à l'empreinte, légère mais néanmoins prégnante, de l'atmosphère créée par l'auteur.

morceaux de vies

10 étoiles

Critique de Brunette (Crosne, Inscrite le 10 février 2001, 37 ans) - 13 septembre 2001

Douze superbes nouvelles qui se lisent très rapidement et aisément. L'auteur a ce talent de nous faire pénétrer dans des morceaux de vie, à des moments critiques de leur existence ou tout simplement pour nous rendre compte de ce qu'est le quotidien de ces personnages.
Je suis enchantée de ce recueil de nouvelles et vous le conseille fortement.

moins anodin qu'il n'y paraît

8 étoiles

Critique de Zoom (Bruxelles, Inscrite le 18 juillet 2001, 63 ans) - 19 juillet 2001

Ce livre , recueil de quelques nouvelles qui saisissent au vol des morceaux de vie, est très troublant.

Il raconte des histoires assez simples mais qui laissent une trace étonnante dans l’esprit. On se prend à y repenser de temps à autre, avec une sensation bizarre. Probablement parce qu'il touche, l’air de rien, des points sensibles. Bref, il ne laisse pas indifférent et est très facile à lire

Attendez-moi!!

10 étoiles

Critique de Leïa (Montréal, Inscrite le 15 février 2001, 40 ans) - 2 juillet 2001

Ce livre est en fait un recueil de nouvelles traitant de sujets des plus variés. De la femme enceinte qui raconte ses folies et qui perd son enfant à la rencontre (et la suite évidemment) anodine de deux inconnus dans la rue, on y trouve son compte. Chaque nouvelle se distingue par sa fraîcheur et l'originalité avec laquelle les propos sont amenés. La simplicité de ce recueil est intéressante et rend le tout d'autant plus agréable du fait que l'auteur touche des aspects palpables et concrets du quotidien.
Dès les premières pages, j'étais sous le charme. Les nouvelles sont brèves et ne s'éternisent pas. On sent le rythme qui s'installe dès le départ et ce dernier nous prend au vol, rendant la le

Bon début

8 étoiles

Critique de Thierry67 (Illkirch, Inscrit le 4 juin 2001, 37 ans) - 4 juin 2001

Pour un premier essai c'est une réussite et le prix RTL est mérité.Des histoires simple, amusante.A lire

Histoires oridinaires

9 étoiles

Critique de Clo7 (Charleroi, Inscrite le 15 octobre 2001, 17 ans) - 19 mai 2001

Un recueil de douze nouvelles très "d'aujourd'hui". Des gens ordinaires, des situations qui pourraient arriver à chacun d'entre nous forment un très bon ouvrage. Ecrit dans un style gai, on peut lire ce livre tout autant dans le train que dans son lit.
Et si soudaint l'envie vous titillait de prendre vous aussi une vieille machine à écrire au cliquetis vivant ou un bout de papier sur lequel glisserait une plume pour faire de quelques riens un recueil achevé de tranches de vie ?
Et l'amour dans tout ça ? Ah ! l'amour, madame, il est dans chaque chose, chaque être, chaque situation. Il est la quête de chacun avec tout au bout du chemin des surprises bonnes ou moins bonnes.
Optimisme de rigueur dans un monde gris, froid et hostile et je ne parle pas du temps maussade.
A lire et à offrir.

A découvrir absolument!

8 étoiles

Critique de Sandy (Bretagne, Inscrite le 5 février 2001, 40 ans) - 18 mars 2001

Anna GAVALDA est une jeune femme dont voici le premier livre publié . Cette suite de petites nouvelles est un vrai petit délice pour tout lecteur. L'auteur se fond dans la peau de différents personnages : une jeune femme abordée par un inconnu dans la rue, un homme épris d'une de ses collègues de travail, un gosse de riche qui emprunte la belle voiture de papa pour aller draguer les filles... Comiques ou tragiques, ces nouvelles parlent des sentiments que tout un chacun ressent. Pour ma part, j'ai particulièrement apprécié Le fait du jour, Junior et Pendant des années...sans oublier l'Epilogue qui est vraiment hilarant. Anna Gavalda dit qu'elle essaye d'écrire pour les gens qui n'aiment pas lire, qu'elle écrit de manière simple, ce qui est fort vrai. LE talent de cette nouvelle venue dans le paysage littéraire français est déjà souligné par bon nombre de critiques...Et pour cause!

Forums: Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part".