La lumière de la nuit de Keigo Higashino

La lumière de la nuit de Keigo Higashino
(Byakuyakō)

Catégorie(s) : Littérature => Asiatique , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Darius, le 4 avril 2019 (Bruxelles, Inscrite le 16 mars 2001, - ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 243 

histoire sociologique du Japon

Cet écrivain que je ne connaissais pas est très prolifique. Au Japon, il a été abondamment primé. Il a une formation d'ingénieur ce qui se ressent dans ce roman.

Quand le roman débute, en 1973, c'est sous la forme d'un policier parfaitement classique : dans un bâtiment en construction, le corps de Kirihara Yosuke, prêteur sur gages est retrouvé poignardé... Il laisse une veuve et un fils de 11 ans, Ryoji..

Les suspects sont : d'abord, sa veuve ainsi que son amant, puis une mère célibataire, qui déposait régulièrement des objets en gage, mais elle meurt intoxiquée dans sa maison, laissant orpheline sa fille Yukiho, 11 ans, .. mais également un homme étrange du nom de Terasaki Tadao, qui la fréquente également.

Cette affaire reste malheureusement non élucidée. La vie s'écoule pendant 20 ans..

A travers son intrigue, c'est toute l'histoire sociale du Japon des dernières décennies du XXème siècle qui se déroule sous nos yeux.

Pour la jeune fille, Yukiho, dont la mère, l’une des suspecte, est retrouvée intoxiquée chez elle, son adoption équivaut à une soudaine ascension sociale, qui lui permet d'intégrer une école privée. Cette ascension sociale se double d'un certain raffinement, car sa mère adoptive est une femme de goût, qui enseigne la cérémonie du thé et l'arrangement floral.
Yukiho acquiert dans ce milieu les traits d'une jeune femme idéale de la bonne société japonaise. Avec l'entrée à l'université se dessine un futur qui passe par un bon mariage avec un homme de bonne famille et au compte en banque solide.

Ryôji , le fils de l’homme assassiné n'a pas eu la chance de quitter les quartiers populaires d'Osaka, et vivote dans un collège miteux. Il n’entrera pas à l’université. Il est cependant doté d'une intelligence supérieure.
Pour arriver à une ascension sociale, il use de moyens troubles : sa liaison avec les yakuzas, son trafic de photos voyeuristes, il joue au proxénète, … Puis il découvre l'informatique – qui devient sa passion, il ouvre sa boutique d’ordinateurs, il pirate des cartes bancaires, des jeux vidéo à succès dont Super Mario Bros… Il découvre aussi le piratage au sens du hacking – s'infiltrant dans des réseaux d'entreprises pour se livrer à de l'espionnage industriel…

Il faudra attendre la fin pour connaître le comment et le pourquoi de cet assassinat, les disparitions et autres décès qui émaillent le roman ainsi que les viols de diverses jeunes filles.
On est un peu noyé sous les noms des protagonistes, je conseille de les noter au fur et à mesure du récit…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La lumière de la nuit [Texte imprimé], roman Keigo Higashino traduit du japonais par Sophie Refle
    de Higashino, Keigo Rèfle, Sophie (Traducteur)
    Actes Sud / Actes noirs
    ISBN : 9782330050894 ; EUR 10,99 ; 13/05/2015 ; 670 p. ; Format Kindle
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La lumière de la nuit

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La lumière de la nuit".