Dragon Rouge de Thomas Harris

Dragon Rouge de Thomas Harris
( Red dragon)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Pendragon, le 25 février 2001 (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 50 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 12 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 318ème position).
Visites : 7 466  (depuis Novembre 2007)

Où l'on entend pour la première fois parler d'Hannibal

Dragon Rouge est en fait le premier tome de la trilogie (jusqu'à présent) sur Hannibal Lecter, le deuxième étant Le Silence des Agneaux et le troisième Hannibal.
Il faut cependant préciser que dans ce premier volume, Hannibal est déjà depuis longtemps en prison et qu'il n'y tient qu'un rôle minime, voire insignifiant. Le héros, Will Graham, se contentant d'aller lui poser quelques questions...
Mais l'ambiance est bien là, c'est la sphère froide et perverse des psychopathes que l'on a appris à mieux connaître au travers des divers romans déjà parus.
Des meurtres affreux sont commis, classique, la police piétine, classique, et elle fait appel à un " profiler ", qui voit, comprend et vit les crimes, Will Graham. Un métier qui est loin d'être de tout repos. D'ailleurs, il n'était pas ressorti indemne de sa précédente mission, ni physiquement, ni mentalement. Il faut dire qu'il avait aidé à la capture d'Hannibal Lecter...
Voilà le décor planté. Et le revoilà parti sur les routes brumeuses de l'inconscient glauque et perverti d'un autre psychopathe qui se fait appeller " Dragon Rouge " en l'honneur d'une toile de Blake... La lutte s'annonce farouche.
Ecriture rapide, claire, précise, ce roman n'a rien à envier au célèbre Silence, si vous l'avez aimé, vous aimerez ce premier tome.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Hannibal Lecter

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Impossible de l'oublier

9 étoiles

Critique de Graham (, Inscrit le 20 février 2011, 27 ans) - 20 février 2011

Enormément de suspense, c'est surtout ce qu'on retient de cette aventure...
De très bon personnages aussi (j'entends par là des personnages avec un lourd passé, profonds), et surtout le point de vue du tueur, qui est la partie la mieux réussie du roman.

Mais bon, il faut la dire la vérité : ce livre n'est pas sur Hannibal! On le voit vraiment très peu...

Moi la seule chose que j'ai regretté, c'est de ne pas avoir retrouvé Will Graham dans les autres histoires!

Un thriller précurseur

10 étoiles

Critique de Polarfan (, Inscrit le 13 décembre 2010, 41 ans) - 10 janvier 2011

C'est dans ce livre que Thomas Harris donne naissance au mythe d'Hannibal Lecter. Ce monstre aussi pervers que brillant joue ici un rôle secondaire. Il est l'idole d'un psychopathe nommé "La Mâchoire" que Will Graham, héros torturé, poursuit sans relâche. Mais tous les ingrédients qui feront le succès des romans de Thomas Harris sont là: une grande recherche dans la psychologie des personnages, un réalisme minutieux, un suspense admirable...
Ce thriller est une référence du genre.

Remue les tripes

8 étoiles

Critique de El magnifico (paris, Inscrit le 4 décembre 2009, 27 ans) - 4 décembre 2009

Lorsque l'on retrouve deux familles sauvagement assassinées, Crowford, enquêteur au FBI, va venir tirer Will Graham de sa retraite anticipée pour faire une nouvelle fois appel à ses services.
Car Will a une particularité qui lui déjà permis de mettre le terrifiant Hannibal Lecter derrière les barreaux. Cette particularité, c'est la faculté qu'a Will à se mettre dans la peau des tueurs. Cette fois-ci, il s'agit d'un tueur opérant les nuits de pleine lune et qui développe un certain sadisme à "croquer" ses victimes dans une mise en scène très macabre. Les deux enquêteurs vont faire le lien entre leur tueur et Lecter. Graham va donc demander de l'aide auprès de ce dernier, enfermé à vie dans un hospice psychiatrique. Mais les plans échafaudés entre Graham et Lecter ne vont pas se dérouler comme prévu...

Pour hannibal!!

8 étoiles

Critique de Adrien34 (, Inscrit le 18 janvier 2009, 31 ans) - 10 mai 2009

L'intérêt du livre repose encore une fois dans la relation qu'entretiennent Will graham et hannibal pour retrouver les serial killer. Pour moi, seul Harris et son écriture parviennent à nous faire apprécier les méchants dans ces romans, ici, on comprend et on se laisse "attendrir" par le serial killer erreur de la nature mais tout autant démoniaque!

Absolument génial, et culte !

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 38 ans) - 1 avril 2008

Pour moi le meilleur des trois livres de la saga d'Hannibal - enfin, quatre livres, avec le dernier en date, mais il est tellement pourri que je n'ose le comptabiliser.
Un tueur en série terrifiant que ce Dragon Rouge - Dolarhyde.

EPROUVANT

8 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 48 ans) - 24 février 2005

Will Graham, un profiler de génie, est à la poursuite d'un tueur en série. Portant encore les stigmates tant sur le plan physique que moral, de l'arrestation d'Hannibal Lecter, Will fera quand même appel à lui pour glaner quelques renseignements sur le psychopathe.Son enquête s'annonce difficile et périlleuse.

Premier tome d'une trilogie, ce roman est une vraie réussite avec un suspense habilement entretenu.
J'ai eu l'occasion de voir la première adaptation cinématographique, (celle avec William Petersen), et j'ai été déçu par la fin qui n'a rien à voir avec celle palpitante de l'oeuvre de Thomas Harris.

Intense

8 étoiles

Critique de Arkady (, Inscrit le 29 mai 2004, 38 ans) - 2 juin 2004

Dragon rouge est une enquête criminelle intense.
Ce roman a deux atouts majeurs.

Thomas Harris a fait une étude très précise des méthodes utilisées par le FBI pour traquer les tueurs en série.
Analyse des tissus, interrogatoires, portraits-robots, profilers... L'auteur est un spécialiste des affaires criminelles et ça se voit, d'ailleurs avant d'écrire des romans il était journaliste et enquêtait sur ces affaires.

Le deuxième atout de ce roman est l'incroyable plongée dans l'esprit du tueur, complètement fou, surnommé "la machoire" par les enquêteurs. On y découvre ses envies et ses obssessions, et parfois c'est même à la limite du sordide tellement les pensées les plus intimes du tueur sont dévoilées.

Attention tout de même: C'est noir, très noir, et c'est sans concessions: le tueur massacre des familles entières, et l'enquêteur chargé de l'affaire va demander de l'aide à un psychopathe cannibale enfermé dans un asile psychiatrique.

Une enquête criminelle de haut niveau.

D'accord avec Pendragon

9 étoiles

Critique de Rosenblum Petit (Marcinelle, Inscrite le 22 novembre 2001, 47 ans) - 13 décembre 2001

Pour apprécier ce livre, il faut évidemment avant tout apprécier le style de livre à suspense... Si vous n'aimez pas les histoires de psychopathes, pas la peine de l'ouvrir. Il faut être indulgent avec T. Harris, c'était le premier volet, il fallait "planter le décor". Savait-il qu'il allait ensuite écrire un chef d'oeuvre? Rien n'est moins sûr!
Moi j'ai adoré cette première partie parce que j'ai eu la chance de le lire avant le Silence des Agneaux et avant d'entendre parler d'une manière ou d'une autre d'Hannibal Lecter! J'envie ceux qui découvriront ce livre sans aucun préjugés...
J'ai adoré et vous aimerez si vous oubliez avoir lu "Hannibal" (il fallait que je dise encore une fois que ce livre est exécrable!).

Décevant

5 étoiles

Critique de Nelle (Bonne, Inscrite le 9 janvier 2001, 45 ans) - 11 décembre 2001

On m'avait dit que c'était un roman majeur dans le genre très tendance "Serial Killer". En effet il y a de bons passages, notamment dans la description du meurtrier, de ses blessures, de son vécu, mais de l'autre coté, moi qui était habituée à des enquêteurs qui se démènent, cherchent les moindres détails (kay scarpetta), j'ai trouvé l'enquêteur mou, l'investigation mal menée. Et surtout, si vous pouvez lire le livre en anglais, faites le. Je suis tombée sur une traduction scandaleusement baclée : 2 phrases du livre sont incompréhensibles.

rien d'inoubliable...

5 étoiles

Critique de Virgile (Spy, Inscrit le 12 février 2001, 41 ans) - 28 juillet 2001

Ce livre remplit son contrat, il n'est pas trop ennuyeux, pas particulièrement novateur, pas trop mal écrit. On s'attend quand même à mieux vu sa médiatisation, dommage... A lire à la plage sans plus?

Le monstre n'est pas vaincu

7 étoiles

Critique de Perrine (Manage, Inscrit le 6 décembre 2000, 39 ans) - 3 avril 2001

Voici la suite tant attendue du Silence des Agneaux et de Hannibal (plutôt le précédent, en fait). Dragon Rouge nous parle d'un psychopathe (enfant torturé et rejeté par ses parents) avec en face le bon policier prêt à tout pour défendre la veuve et l'orphelin (en l'occurrence, sa femme et le fils de celle-ci). Jusque là, c'est la banale recette du thriller, mais Harris parvient tout de même, par son talent indéniable, à nous tenir en haleine jusqu'à la dernière scène au dénouement tragique. En effet, l'homme qu'il nous dépeint tout au long du livre n'est pas le monstre sans émotions que nous aimerions qu'il soit, c'est une victime, un accident de la nature, une erreur perpétuelle. On finit même par avoir de la sympathie pour le "pauvre" tueur en série.
En gros, c'est un livre légèrement stéréotypé mais détendant et finalement agréable.

Forums: Dragon Rouge

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Dragon Rouge".