Le non de Klara de Soazig Aaron

Le non de Klara de Soazig Aaron

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Beautoucan, le 27 mai 2004 (Inscrite le 25 mai 2004, 70 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 13 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 070ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 331  (depuis Novembre 2007)

Un retour impossible

C’est par le journal qu’a tenu Angélika, sa belle-soeur et amie pendant l’été 1945 que l’on va suivre l’histoire de Klara, rescapée d’Auschwitz. Le récit transcrit la parole de celle qui a vu, vécu l’insoutenable. Klara n’est plus que refus et indifférence à la vie. Elle ne peut se résoudre à rejoindre les vivants elle qui se considère comme morte, elle qui se sent coupable d’exister encore. Trop de limites ont été franchies. Klara rejette tout, l’étoile jaune qu’elle ne veut pas voir comme une faute transmise de génération en génération, sa langue maternelle, l’allemand, qu’elle ne peut plus prononcer. Elle refuse même de revoir sa fille de 3 ans mise au monde clandestinement avant sa déportation.
Ce livre bouleversant nous renvoie à nos indifférences, à nos lâchetés, il parle de justice et d’injustice, de l’impossibilité du retour à la normale après des épreuves incommensurables.
Bien construit, le récit nous livre des pages sublimes sur la haine, sur la douleur, sur la certitude du néant, sur l’illusion de la fuite.
Grande surprise en rencontrant l’auteur à l’occasion d’une conférence inter-comités d’entreprises : elle est jeune, née sept ans après la fin de la guerre ! Alors qu’on s’attendait tous à rencontrer, si ce n’était une victime tout au moins un témoin de cette époque et de ces événements si lucidement rapportés.
Un premier roman magnifique qui ne peut laisser indifférent, à faire connaître, absolument.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Touchant

2 étoiles

Critique de Hey (, Inscrit le 5 mars 2012, 26 ans) - 5 mars 2012

Le livre " Le non de Klara " est l'histoire d'une femme qui a vécu dans le camp de concentration d’Auschwitz pendant 3 ans. Et à son retour , Klara va découvrir que des gens qu'elle croyait de confiance vont la trahir.

Ce livre est très triste et émouvant.

La difficulté que j'ai rencontrée dans ce livre est de bien comprendre la personne qui parle parce que on pourrait croire que le journal est de Klara mais il s'agit du journal d'Angelika qui retranscrit des passages où Klara raconte ce qu'elle a vécu dans les camps et de son retour à la vie normale à Paris .

Le non de Klara, livre émouvant :

8 étoiles

Critique de Jumajoar (, Inscrit le 5 mars 2012, 27 ans) - 5 mars 2012

Ce livre, rempli d'émotion, raconte l'histoire de Klara par sa belle sœur Angélika. Klara est une jeune fille qui revient chez elle après avoir passé 3 ans dans un camp de concentration. C'est avec rage, colère et dégoût qu'elle en revient. Elle est totalement changée, elle n'est plus la même. C'est avec d'énormes difficultés que sa famille lui réapprend à vivre « normalement ». L'histoire est poignante, elle donne la chair de poule. Je vous conseille de lire ce livre car il mérite d'être connu. Malgré que l'auteure n'a pas été confrontée à cette situation, elle l'exprime et la raconte d'une manière formidable. Elle met plein de petits détails qui font la qualité du livre.

Une autre vie...

8 étoiles

Critique de Nanouu (, Inscrite le 5 mars 2012, 26 ans) - 5 mars 2012

Le livre " Non de Klara " est une histoire tragique, bouleversante, émouvante, une histoire pour laquelle on ne sait même pas trouver les mots justes pour expliquer ce que l'on ressent. C'est l'histoire d'Angélika qui parle de sa belle-sœur Klara revenue des camps d’Auschwitz. " Klara est revenue mais elle n'est pas revenue " nous explique Angélika qui s'inquiète pour sa belle-sœur, sa meilleure amie. Elle n'est plus la même et ne le redeviendra probablement jamais. C'est un livre sous forme de journal intime, avec des passages de dialogue. Il peut être difficile à comprendre car il demande de la réflexion et de l'attention. Il est aussi rempli de beaucoup de détails. J'ai vraiment apprécié ce livre malgré le fait que j'ai dû relire certains passages pour pouvoir les comprendre. Je recommande bien sûr ce livre qui m'a émue.

Livre à lire!!!

8 étoiles

Critique de D0od0o (, Inscrite le 5 mars 2012, 26 ans) - 5 mars 2012

Le livre « le Non de Klara » est un livre intéressant et original où le lecteur découvre la vie de Klara lorsqu'elle revient du camp de concentration d'Auschwitz. Le fait que le livre soit écrit sous forme de journal intime où on voit le point de vue de la narratrice Angelika, la meilleure amie et belle-sœur de Klara, est émouvant car il y est écrit tout ce que ressent et vit Angelika.
J’ai appris beaucoup sur ce que Klara a vécu au camp et ce qu'elle va vivre après son retour.
Même si c'est un livre émouvant et touchant j'ai eu quelquefois des difficultés à comprendre qui était le narrateur. Je conseille vivement ce livre.

Le Non de Klara est un livre à lire absolument !

8 étoiles

Critique de Mariiiijane (, Inscrit le 5 mars 2012, 27 ans) - 5 mars 2012

Ce livre a un peu la même inspiration que le film la Rafle. Ici, Klara revient d’un camp de concentration. C’est par un journal intime de la belle soeur de Klara, Angélika, qu’on va comprendre comment Klara va réagir après avoir survécu à ce camp. L’auteur de ce livre a voulu démontrer, décrire, témoigner du calvaire qu’elle a vécu, que tous les juifs ont vécu. L’histoire de ce livre est originale, car le livre est écrit en "je" et il nous met dans la peau du personnage. Le livre est facile à lire, c’est-à-dire que le langage est familier et peut convenir à tous les lecteurs.

émotion

9 étoiles

Critique de Mamie colette (, Inscrite le 28 février 2012, 27 ans) - 28 février 2012

Le Non de Klara raconte l'histoire d'une femme juive revenue d'Auschwitz, de sa réadaptation après les camps expliquée par sa belle soeur Angélika sous forme d'un journal intime.
Le contenu est rempli d'émotion, nous faisant imaginer ce qu'elle a pu vivre durant ce temps, à savoir ses sentiment sur la perte de certains proches, et ainsi voir ce qui a pu changer durant son absence.
c'est un récit insolite comparé à un autre ouvrage parlant des mêmes faits comme le journal de Anne Franck.
Mon avis est sans appel : ce livre m'a beaucoup touchée et j'ai ressenti de l'empathie à travers la souffrance que Klara a vécue.

à lire

6 étoiles

Critique de Silicium666 (, Inscrit le 28 février 2012, 27 ans) - 28 février 2012

Ce roman raconte l’histoire de Klara, une juive revenue des camps de concentration et qui, physiquement comme mentalement, se retrouve différente. La narratrice nous plonge à chaque instant dans un univers de vie détruite par la guerre. C’est en fait le journal intime d’Angélika, la belle-sœur de Klara, qui raconte l’histoire de Klara, son vécu, ses changements, car elle a dû passer par beaucoup d’épreuves pour en arriver là… Klara a une fille qu’elle ne souhaite plus voir, son mari est mort à la guerre et sa mère décédée à son retour d’Auschwitz. Bien que je n’apprécie pas ce livre à la lecture pour des raisons de genre et de type, j’ai quand même trouvé le style littéraire intéressant.

Un retour impossible

7 étoiles

Critique de Tyty2410 (paris, Inscrite le 1 août 2005, 33 ans) - 16 juin 2007

J'ai bien aimé ce livre c'est vrai qu'on a peu de témoignages sur le retour à la vie normale des anciens déportés . Ce livre nous fait prendre conscience du calvaire qu'ils ont vécu et de l'impossibilité de se reconstruire . Le style est brut , parfois même un peu trop , on a du mal à comprendre les émotions , les sentiments que ressentent les protagonistes .
Mais c'est un bon livre qui nous donne un autre regard sur les camps de concentration .

indicible

9 étoiles

Critique de Attentif (, Inscrit le 15 novembre 2006, 87 ans) - 18 novembre 2006

Etymologiquement, indicible signifie : ce qui ne peut pas être dit
Ce que devrait dire Klara est indicible, mais on peut toujours tenter d'imaginer ce que ces martyrs ont vécu...et se souvenir qu'il n'est pas une vilenie, pas une atrocité dont l'homme ne soit incapable
Le pire est toujours possible, sinon probable, et on doit s'en souvenir, s'en pénétrer, ne jamais oublier....
et se poser la question suivante : les femmes sont-elles, elles aussi, capables de tels crimes ?

Le non de Klara

10 étoiles

Critique de Diane49 (St-Eustache, Inscrite le 29 janvier 2004, 65 ans) - 2 janvier 2006

Livre émouvant sous forme de journal. Ça raconte le retour de Klara, rescapée d'Auschwitz. C'est sa belle-soeur et amie Angélika qui nous en fait le récit.

Horreur, colère, tristesse, stupeur, toute la gamme des émotions nous habite en lisant ce récit.

Un livre que tous devraient lire.

un DEVOIR de le lire !

9 étoiles

Critique de Isa1977 (LYON, Inscrite le 16 mai 2005, 42 ans) - 10 juillet 2005

Ce livre m'a monté les larmes aux yeux plusieurs fois. Je l'ai lu en allant au travail, dans le métro, et par moment, j'ai du le fermer, au bord des larmes.

Je ne cesse de m'interroger sur cette période de l'histoire : comment est ce possible, comment l'homme a t'il pu faire ça ?

Plus jamais ça!!!

Le non de Klara

10 étoiles

Critique de Micka (, Inscrite le 20 mars 2004, 75 ans) - 7 juillet 2005

Tout à fait en accord avec Beautoucan sur la vision de ce livre.
Magnifique livre sur la déportation, le retour des camps de la mort. Vécu impartageable. Ce livre ne sombre pas dans l'horreur. Des pages magnifiques de réflexions profondes et interpellantes. Au début de son retour, Klara ne parle pas beaucoup et plus on avance dans la lecture, plus Klara se livre et réapprend à dire. Elle est très déboussolée. Elle, une morte vivante, qui revient dans le monde des vivants. Émouvant, touchant.

Forums: Le non de Klara

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Critiques à la kalachnikov ?? 5 Radetsky 5 mars 2012 @ 23:22

Autres discussion autour de Le non de Klara »