Le monde arabe en morceaux - Des printemps arabes à Daech de Charles Thépaut

Le monde arabe en morceaux - Des printemps arabes à Daech de Charles Thépaut

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités , Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Colen8, le 21 mars 2017 (Inscrite le 9 décembre 2014, 76 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 498 

L’islam politique n’est pas la solution

La perspective historique mise en avant ici donne un éclairage inédit sur la situation inextricable où se trouve la quinzaine de pays du Maghreb et du Moyen Orient. Ces états sont nos plus proches voisins après ceux de l’Union Européenne, d’où le danger de les voir partir à la dérive comme en Irak, en Syrie, en Libye, au Yémen, après l’immense espoir des soulèvements du printemps 2011. Ce qui a été un temps le plus puissant empire du monde après la conquête islamique a succédé à la présence hellénistique puis à la sphère romaine durant des siècles jusqu'au Moyen Âge, avant d'être soumis à la férule ottomane. Après le premier conflit mondial les vainqueurs se sont réparti des aires d’influence au gré de leurs intérêts respectifs jusqu’à ce que le pétrole vienne changer quelques règles implicites puis que l’on vive sous l’équilibre de la guerre froide. L’âge d’or de la civilisation arabe a suscité déjà au XIXe siècle des réactions mitigées dans les pays concernés. Quand en Arabie Saoudite les religieux intégristes ont théorisé le wahhabisme pour un retour à la pureté des origines, ailleurs les intellectuels et les philosophes ont cherché la voie d’un rattrapage du développement scientifique et technologique sans précédent de l’occident en proposant d’adapter les règles coraniques au monde moderne, sans renoncer toutefois au caractère profondément religieux de leurs pays respectifs.
S’imaginer que la langue arabe classique qu’ils partagent dans la religion et au travers des médias suffise à créer une quelconque unité entre eux est une erreur, car partout des clivages les opposent qu’ils soient confessionnels, ethniques, économiques ou sociaux. Même si les arabes ne sont pas tous musulmans (et les branches de l’islam sont elles aussi plurielles), la connotation ambiguë du terme « laïcité » équivalant à « athéisme » apparait difficile à faire passer dans le monde arabe. Le panarabisme qui a prévalu un temps après les indépendances dans la tête de certains dirigeants a échoué face aux nationalismes et à la montée en puissance des partis religieux, Frères musulmans, salafistes, djihadistes modérés. Les régimes népotiques en Irak, en Egypte, en Libye et en Syrie s’opposaient aux monarchies pétrolières du Golfe. Le conflit israélo-palestinien, les rivalités régionales comme celle qui met l’Iran chiite face à l’Arabie Saoudite sunnite, les dégradations sociales et économiques consécutives aux crises financières n’ont cessé de générer des tensions qui expliquent pour partie l’explosion des « printemps arabes » de 2011.
Ce livre à caractère didactique est l’interprétation personnelle d’un jeune diplomate qui a eu recours à sa propre expérience ainsi qu’à une abondante bibliographie enrichie de cartes thématiques pour comprendre la genèse subite de mouvements examinés un par un, et qui ont abouti à la création de Daech. Le soutien ou non de l’armée aux rébellions spontanées a été l’un des facteurs de l’effondrement inattendu de régimes ultra-sécuritaires. L’absence de préparation y compris venant des partis islamistes locaux les plus proches des populations, explique l’échec des transitions qui leur ont succédé, hormis et pour des raisons différentes en Tunisie et en Egypte. L’ingérence des puissances étrangères, Turquie et Russie principalement, les enjeux pétroliers, les questions kurde ou israélo-palestinienne, la faiblesse diplomatique de l’UE et l’éloignement américain de ce théâtre donnent à penser que même si la reconstruction politique reste un horizon lointain, habitants, réfugiés et diasporas de ces pays martyrisés sauront trouver les ressources pour garder la tête hors de l’eau quoi qu’il advienne.
Nb : L’éditeur n’aurait pas dû laisser passer autant de fautes de frappes et de grammaire sur lesquelles les correcteurs orthographiques sont inopérants...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le monde arabe en morceaux [Texte imprimé], des printemps arabes à Daech Charles Thépaut [préface de Hubert Védrine]
    de Thépaut, Charles
    A. Colin / U. Sciences politiques (Paris)
    ISBN : 9782200617097 ; EUR 27,00 ; 08/02/2017 ; 288 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le monde arabe en morceaux - Des printemps arabes à Daech

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le monde arabe en morceaux - Des printemps arabes à Daech".