Une imposture de Juan Manuel de Prada

Une imposture de Juan Manuel de Prada
(Me hallará la muerte)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Traffic, le 25 septembre 2016 (Marseille, Inscrit le 21 septembre 2010, 48 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 427 

Un grand roman vénéneux

Un livre qui a défrayé la chronique pour la possibilité d'une apologie du franquisme (surtout quand on connait son auteur). Pourtant il n'en est pas le thème principal.
Nous avons là un grand roman qui est d'abord un énorme livre de guerre avec force détail sur les camps de détention soviétiques, une éprouvante lecture qui fait mal au bide et qui devient hypnotique sur la durée. Ensuite ce livre devient un polar au moment d'aborder la fameuse imposture. Ces personnages complètement immoraux sont replacés dans un contexte qui n'excuse rien mais qui donne forcément à penser.
Rien n'y manque, la structure aboutie maîtrisée, la documentation foisonnante, les relents de malédiction de certains hommes, les grands sentiments d'amitié et d'amour, les petits arrangements médiocres, le prix qu'il faut payer.

Une lecture sans concession que j'ai adorée.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Une imposture

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une imposture".