L'archipel d'une autre vie de Andreï Makine

L'archipel d'une autre vie de Andreï Makine

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Russe

Critiqué par Monocle, le 20 janvier 2017 (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 58 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 663ème position).
Visites : 1 441 

"Nous allons vivre", dit Elkan !

1952, en pleine guerre de Corée, l'URSS s'attend à un conflit nucléaire. Le réserviste Pavel Gartsvel est dans un cantonnement au fin fond de la Sibérie où l'on s'entraîne à mourir sous les rayons de la nouvelle bombe (celle qui s'étrenna à Hiroshima).
Suite à l'évasion d'un détenu d'un camps voisin, un petit groupe de soldats (dont Pavel) part dans la taïga pour une bien curieuse chasse à l'homme.
Cette traque provoquera chez cet homme comme les autres, soldat malgré lui, un éloignement ; son monde et ses codes s'évanouissent.
Peu à peu, il devient un autre, il se souvient des coups, de la souffrance, du froid mais il n'y a plus en lui aucune envie de vengeance, aucune haine et même pas la sensation orgueilleuse de pardonner. Il y a juste le silence ensoleillé, la transparence lumineuse du ciel... oui, juste la décantation suprême du silence et de la lumière.


Un fois de plus, Andréï Makine parvient à démontrer toute la largesse de sa sensibilité. J'ai toujours un respect particulier pour les rares auteurs qui ont emporté un prix Goncourt avec un oeuvre de qualité... Makine en fait partie.
Ce livre est une perle, une leçon sur la phrase « je vais vivre ».

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'archipel d'une autre vie
    de Makine, Andreï
    Seuil
    ISBN : 9782021329179 ; EUR 18,00 ; 18/08/2016 ; 288 p. ; Broché
  • L'archipel d'une autre vie [Texte imprimé], roman Andreï Makine,...
    de Makine, Andreï
    Points / Points (Paris)
    ISBN : 9782757868485 ; EUR 7,40 ; 24/08/2017 ; 240 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Vivre a changé de sens

8 étoiles

Critique de Romur (Viroflay, Inscrit le 9 février 2008, 44 ans) - 24 juin 2018

Le narrateur est à Tougour, dans l’Extrême-Orient sibérien. Intrigué par un personnage aux allures de coureur des bois, il le suit dans la taïga. Après quelques péripéties celui-ci va lui raconter sa propre histoire, celle d’une autre traque sans relâche à laquelle il a participé comme soldat dans la même région en 1952 pour arrêter un « criminel » qui s'était enfui du goulag.
Traque étrange, marquée de divers invraisemblances, où les poursuivants n’ont pas l’air de vraiment vouloir capturer le fuyard et font durer la poursuite dans les paysages à couper le souffle, servis par l’écriture riche et fluide d'Andreï Makine. Lorsqu’ils découvrent l’identité de leur proie, les sentiments des traqueurs se modifient encore plus, les relations se tendent entre ceux chez qui se réveille la morale, et ceux chez qui la brutalité du régime stalinien et du climat sibérien accroissent la bassesse et la dureté. Une curieuse séquence façon 10 Petits nègres commence alors, chacun étant à tour de rôle victime d’accident et devant abandonner jusqu’à ce que ne demeure plus que celui qui, au terme de ce voyage initiatique, se voit offrir une seconde chance, devient digne d’accéder à une autre vie en quittant ce monde de violence et de folie.
Cette lecture est un grand moment de bonheur et de sagesse.

Une belle réussite !

9 étoiles

Critique de Pucksimberg (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 38 ans) - 13 janvier 2018

Un adolescent rencontre Pavel, en Sibérie, qui va lui raconter son histoire, ô combien trépidante. En effet, en 1952, ce dernier s'est vu inclus dans un groupe de cinq hommes avec pour mission de récupérer un fugitif dans la taïga russe. Ces cinq hommes ont des grades différents et le personnage le moins respecté est Pavel. Cette course-poursuite dans une nature violente et fascinante va mener les personnages à se révéler et à découvrir bien plus de choses qu'un simple individu en fuite. Le contexte historique est très bien décrit, Staline est toujours au pouvoir.

J'ai dévoré ce roman présenté par la critique comme "un western sibérien". Le rythme est haletant ce qui est accentué par le fait que les chapitres sont brefs. Cette chasse à l'homme est très bien menée et la taïga devient un personnage à part entière, elle traverse tout le roman. Andreï Makine a su donner de la force à sa description. Le lecteur perçoit nettement la violence des éléments naturels avec cet archipel où même les boussoles deviennent obsolètes. Cette nature dense est une force qui dépasse les hommes, bien petits face à son immensité. Et tel un labyrinthe, elle invite les hommes à oublier leurs codes et à repenser l'Humanité. La nudité évoquée parfois va dans ce sens ...

Cette chasse à l'homme a une portée symbolique. Elle invite à réfléchir sur le sens de deux verbes : exister et vivre. Cette réflexion est très intéressante et pas appuyée lourdement. Ce n'est pas un roman à thèse dans lequel l'auteur se sert de la fiction comme prétexte à une longue réflexion philosophique. Il n'empêche que ce roman permet d'aborder un questionnement très intéressant.

L'écriture est très belle, parfois poétique. Il y a un souffle qui traverse tout ce roman et qui porte le lecteur. Certaines scènes sont dures, mais en même temps très réalistes et en accord avec le contexte évoqué. Ce roman est très marquant et particulièrement réussi.

La traque

10 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 59 ans) - 13 novembre 2017

Parachuté dans le village de Tougour, un jeune homme seul, attend ses collègues géodésistes dans un coin reculé de l'est de l'URSS. Intrigué par un homme qui s'éloigne seul, il décide de le suivre discrètement à travers la taïga.
Mais cet homme va surprendre celui qui se croyait invisible et lui raconter son incroyable vie, lui permettant de comprendre aussi sa survie dans ce milieu hostile.

On est alors plongé dans l'effroyable traque à laquelle participe Pavel Gartsev, soldat soviétique, d'un fugitif incroyablement intelligent, réussissant à déjouer les pièges des 5 soldats lancés à sa suite.
Le récit de cette poursuite, ses rebondissements, les motivations des uns et des autres, est passionnant. Que ce soit dans l'étude de chacun de ces hommes, dans la beauté des descriptions. On voudrait connaître la fin tout en éprouvant une appréhension sur le dénouement.

Un livre magnifique sur la beauté de la nature, sur la valeur des relations mais aussi la bêtise humaines, dans l'histoire de l'URSS puis de la Russie, sur l'asservissement, et surtout le sens de la vie.
"Ce que je vis, arrivant là-haut, fut impossible à exprimer . L'infini, le néant, la chute dans le vide...la pensé articulait ces mots qui s'effaçaient devant la vertigineuse beauté qui n'en avait plus besoin." 
Les fins surprenantes donnent envie de relire le livre, ainsi que le regret de quitter ces impressionnants et attachants personnages.
Superbe

Forums: L'archipel d'une autre vie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'archipel d'une autre vie".