J'avais huit ans dans le ghetto de Varsovie de Régine Frydman

J'avais huit ans dans le ghetto de Varsovie de Régine Frydman

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Veneziano, le 14 mai 2015 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 41 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 018ème position).
Visites : 1 467 

La chronique de son père rescapé

Régine Frydman retrace les notes et souvenirs de son père, rescapé du ghetto de Varsovie, où il raconte la vie de sa famille, les risques immenses pris pour survivre et les combines de cet homme inventif et non dénué d'humour et d'amour de la vie. Sa fille entrecoupe ce récit de souvenirs qui lui sont personnels, par des passages en italique.

Ce regard croisé sur cette période douloureuse s'avère fatalement sombre, mais également porteur d'un éminent et grand espoir, sur la faculté de rebondir face à la fatalité, sur la résilience, sur les capacités humaines. Il fait relativiser bien des choses.

Ce livre constitue une participation au devoir de mémoire, un double témoignage essentiel. Il restitue un courage, émet une transmission nécessaire, indispensable.
Le style est épuré, naturel, un tantinet gouailleur, le ton relève d'une forte lucidité, éminemment poignante.

Bravo d'avoir eu le courage et la force d'écrire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • J'avais huit ans dans le ghetto de Varsovie [Texte imprimé] Régine Frydman
    de Frydman, Régine
    Tallandier / Texto (Paris. 2007)
    ISBN : 9791021003385 ; EUR 8,50 ; 19/09/2013 ; 247 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un témoignage extraordinaire

10 étoiles

Critique de Laugo2 (Paris, Inscrit le 30 octobre 2014, 53 ans) - 1 janvier 2016

Un livre extraordinaire sous forme de témoignage. Abram Apelkir nait en 1910 à Varsovie et raconte le périple de sa vie de juif durant la deuxième guerre mondiale. Tailleur dans les années 30, il fréquente le monde du spectacle et des gens d'un niveau social élevé : c'est ce qui lui permettra entre autre de réussir à vivre durant la guerre et les atrocités des nazis. Il faut rappeler que l'Allemagne envahit la Pologne en 1939 et commença alors son génocide envers les juifs. Auschwitz et Treblinka, sinistres camps d'extermination, sont situés à l'ouest et à l'est du territoire polonais.
Marié à Bella et père de deux filles en bas âge, Reina (Régine) et Natalia, toute la famille va devoir supporter de vivre dans le ghetto juif de 1940 jusqu'à 1944. Cachant son identité lors de ses sorties pour faire du marché noir, Abram Apelkir va braver la mort des dizaines de fois pour nourrir les siens. Il va aussi connaître les violences physiques lors d'arrestations, les privations et la faim, subir les rafles des allemands lors de transport vers les camps dans des wagons à bestiaux, et, animé par une énergie et une force de vivre incroyable, il va toujours réussir à s'en tirer.
Ce livre sur l'holocauste est absolument à lire pour tous les passionnés d'Histoire, les curieux de l'extrême antisémitisme, ceux qui ne veulent pas oublier ce que peut être ou a pu être notre société, jusqu'où l'Homme-si l'on peut encore appeler comme ceci ces êtres barbares qui se sont livrés à de tels actes - a pu aller dans l'horreur. Certains passages sont très durs, bien sûr; on comprend mieux pourquoi beaucoup de juifs rescapés préféraient se taire car la réalité est à peine croyable.
Écrit à deux mains, ce texte est exceptionnel de véracité et de précision factuelle. A lire absolument.

PS: j'ai eu la chance de lire ce livre lors de mon voyage à Varsovie, le récit n'en prenant que plus de sens.

Forums: J'avais huit ans dans le ghetto de Varsovie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "J'avais huit ans dans le ghetto de Varsovie".